Dictionnaire français

don

nom, nom masculin
don, 133 expressions contenant le mot "don"
  • Don d'organe Sens : Offrir un organe en vue d'une greffe. Origine : L'expression "don d'organe" prend son essor au XXe siècle, suite aux premières greffes d'organes réussies chez l'être humain. La notion de "don" dans le sens de "cadeau" a volontairement été intégrée dans l'expression pour indiquer que les organes sont offerts volontairement, généreusement et gratuitement. Selon les cas, ils peuvent être prélevés après la mort du donneur (donation post-mortem) ou de son vivant.Lire la suite
  • Don gratuit Sens : Don ne coûtant rien au donneur. Origine : En fonction du contexte, l'expression "don gratuit" peut avoir deux significations. Il peut ainsi s'agir d'une expression datant de l'Ancien régime : le "don gratuit" était alors une somme versée volontairement au Roi par le clergé. "Don gratuit" est aussi une expression contemporaine, née avec l'apparition de sites de dons d'un genre nouveau. Certes, un don est, par définition, toujours gratuit pour le receveur, mais ici, il est également gratuit pour le donneur d'où son appellation ! Le concept : en échange d'un acte gratuit (ex. : visionner une publicité), un don est reversé à l'association de votre choix. Il peut s'agir d'argent, de vaccins, de colis alimentaires, etc.Lire la suite
  • Don manuel Sens : Cadeau remis de la main à la main. Origine : L'expression "don manuel" doit son nom au fait que ce type de donation est effectué directement de la main à la main, sans passer par un acte écrit notarié. Le don manuel peut notamment concerner le don d'une certaine somme d'argent à ses enfants ou encore le fait d'offrir un bijou ou tout autre bien matériel à quelqu'un.Lire la suite
  • Avoir le don d'ubiquité Sens : Pouvoir être à plusieurs endroits en même temps, faire plusieurs choses à la fois. Origine : Cette expression semble être apparue dans la seconde moitié du XIXe siècle avec son sens actuel et s'emploie toujours aujourd'hui dans le langage courant, sans être très répandue.Lire la suite
  • Donner sa langue au chat Sens : Abandonner une réflexion. Origine : Autrefois, on disait "jeter sa langue au chien". Cette expression avait un sens dévalorisant car à l'époque, on ne "jetait" aux chiens que les restes de nourriture. "Jeter sa langue aux chiens" signifiait alors ne plus avoir envie de chercher la réponse à une question. Petit à petit, l'expression s'est transformée pour devenir "donner sa langue au chat", au XIXe siècle. En effet, à cette époque, le chat était considéré comme un gardien de secrets. Sa parole serait donc de valeur considérable, et il pourrait s'agir en "donnant sa langue au chat", de lui prêter la parole pour qu'il nous donne la réponse à une devinette.Lire la suite
  • Donner le la Sens : Montrer l'exemple. Origine : Dans un orchestre, les musiciens doivent accorder leurs instruments les uns sur les autres pour pouvoir jouer harmonieusement. Cet accordage se fait sur la note "la". Ainsi, "donner le la" signifie que l'on donne le ton, que l'on montre l'exemple qui devra être suivi. La première apparition de cette expression n'a été notée qu'au milieu du XIXe siècle, mais il est probable qu'elle ait eu lieu auparavant.Lire la suite
  • S'en donner à coeur joie Sens : Se faire plaisir en accomplissant une tâche. Origine : Née au XVIIe siècle, "s'en donner à coeur joie" signifie que l'on accomplit quelque chose "avec la joie du coeur", autrement dit, qu'on le fait avec plaisir.Lire la suite
  • Donner carte blanche Sens : Laisser l'initiative. Origine : "Carte blanche" apparaît dès 1451 dans le sens de "libre initiative". Plus tard, on dira "donner la carte blanche à quelqu'un" pour signifier qu'on lui laisse dicter ses conditions. Enfin, au XVIIe siècle, "donner carte blanche" prend le sens de "donner les pleins pouvoirs". Aujourd'hui, l'expression signifie qu'on laisse une personne prendre toutes les initiatives qu'elle souhaite.Lire la suite
  • Donner le change Sens : Lancer sur une fausse piste. Origine : Autrefois, le principal loisir de plein-air des aristocrates était la chasse à courre. Cela consistait à choisir un gros gibier (le cerf en particulier) que l'on voulait tuer, puis à lancer des chiens à sa poursuite et suivre ceux-ci à cheval. Le but était de faire courir l'animal jusqu'à l'épuisement, pour qu'il s'offre à son exécuteur. Plus la chasse durait, plus elle était appréciée. Cependant, il arrivait parfois que l'animal aille volontairement vers un autre cerf pour que celui-ci soit obligé de fuir les chiens à ses côtés. Ainsi, il pouvait espérer que les chiens changent de piste et poursuivent son congénère. C'est ce que l'on appelait le "change", c'est-à-dire la bête changée, celle que l'on poursuivait par erreur. Lorsqu'un cerf avait réussi à en faire tuer un autre à sa place, on disait qu'il avait "donné le change". Cette même expression s'emploie dans son sens figuré depuis le XVIIe siècle et signifie qu'on donne de faux indices à une personne, qu'on la trompe dans ses impressions.Lire la suite
  • Donner un coup de main Sens : Aider de façon ponctuelle. Origine : Un "coup de main" est une aide qui est donnée volontairement ou parce que demandée préalablement. Cette expression date du début du XIXe siècle, et la "main" y symbolise l'"aide".Lire la suite

Mots proches recherchés

nom masculin
conjonction
nom féminin
nom féminin
verbe intransitif, verbe transitif
pronom
locution
adjectif
adjectif
nom féminin

Mots du jour

nom féminin, nom masculin
adjectif
adjectif, nom
locution adjectivale
nom masculin
adjectif
adjectif
verbe transitif