Dictionnaire français

économie

nom féminin
économie, 39 expressions contenant le mot "économie"
  • Effondrement de l'économie Sens : Chute du système économique.
  • Grosse économie Sens : Gros gain d'argent.
  • Économie centralisée Sens : Economie centralisée désigne un système économique dans lequel les entreprises sont soumises au contrôle absolu de l'état. L'état décide donc de la production et de la distribution. Origine : L'origine de cette expression date de la première moitié du XXe siècle, époque où l'économie centralisée était en vigueur dans différents pays, plus particulièrement dans ceux qui se réclamaient de l'idéologie communiste. L'économie centralisée implique que l'économie n'est pas régie par le marché, mais par les injonctions de l'état.Lire la suite
  • Économie d'énergie Sens : Economie d'énergie désigne un ensemble d'actions mises en place afin de réduire la consommation d'énergie et d'empêcher les pertes sur l'énergie produite. Origine : Cette expression a vu le jour au cours du XXe siècle, très probablement dans les années 1970, après qu'ait eu lieu le choc pétrolier en 1973. A compter de cet évènement, l'économie d'énergie s'est en effet imposée comme une priorité, ou tout au moins une préoccupation de grande importance.Lire la suite
  • Économie de l'offre Sens : Economie de l'offre désigne un courant dont les économistes qui le composent défendent l'idée que la production est en général freinée par les surcoûts que subissent les producteurs. Origine : Cette expression a vu le jour dans les années 1970, au moment où le courant de pensée qu'elle désigne s'est structuré. On parle d'économie de l'offre, car les économistes qui appartiennent à ce mouvement insistent sur l'importance de ce qui se passe au niveau de l'offre. La paternité de l'expression appartiendrait au journaliste Jude Wanniski, qui l'aurait utilisé pour la première fois en 1975.Lire la suite
  • Économie de troc Sens : Economie de troc désigne une économie qui est basée sur le troc, c'est-à-dire l'échange direct de biens ou de services, sans que la monnaie entre en compte. Origine : Bien que cette expression désigne un système économique qui est très ancien (l'Egypte des pharaons la pratiquait notamment), elle n'a, quant à elle, vu le jour qu'à la fin du XIXe siècle, avec l'émergence de l'école néo-classique, qui a proposé une définition de l'économie de troc. Cette expression a toujours conservé le même sens.Lire la suite
  • Économie dirigée Sens : Economie dirigée désigne une économie dont la principale caractéristique est d'être dirigée par l'état. Origine : L'origine de cette expression remonte à la première moitié du XXe siècle, dans les années 30 probablement, c'est-à-dire après la crise de 1929, qui a notamment eu pour conséquence l'expansion d'une économie dirigée. Cette économie se caractérise donc par l'interventionnisme étatique.Lire la suite
  • Économie mixte Sens : Economie mixte désigne une économie qui se caractérise par la présence d'un grand nombre d'entreprises privées et d'un secteur public possédant une grande puissance. Il y a donc coexistence d'un secteur privé et d'un secteur public. Origine : Cette expression a vu le jour au début du XXe siècle et elle a toujours conservé le même sens, c'est-à-dire celui d'une économie où coexistent des entreprises privées avec un secteur public.Lire la suite
  • Économie souterraine Sens : Economie souterraine désigne une économie qui existe clandestinement, et qui se soustrait donc aux règles économiques. L'état ne peut pas intervenir sur l'économie souterraine. Origine : Cette expression semble avoir vu le jour dans la deuxième moitié du XXe siècle bien qu'elle désigne une économie existant bien avant cette période. En effet, l'économie souterraine comprend notamment le travail au noir, pratique qui existe depuis longtemps. Cette économie peut également être produite par le crime.Lire la suite
  • Concours à l'économie Sens : Crédits à l'économie. Origine : L'expression désigne l'ensemble des crédits à l'économie. Son origine vient du sens premier du mot "concours", qui n'est pas à prendre au sens de l'épreuve, mais de la participation : il s'agit des crédits qui participent à l'économie.Lire la suite

Mots proches recherchés

verbe transitif
participe passé
verbe transitif
nom féminin
verbe transitif
nom masculin
nom masculin
verbe transitif

Mots du jour

nom féminin
nom masculin
nom masculin
nom masculin
locution
adjectif, nom
nom féminin
adjectif, nom
nom masculin
adjectif