Dictionnaire français

piquant

adjectif, nom masculin, participe présent
piquant, 18 expressions contenant le mot "piquant"
  • Piquer l'heure Sens : Indiquer l'heure (sur un bateau). Origine : Expression d'origine maritime apparue au XIXe siècle qui désigne le fait d'indiquer l'heure à bord des bateaux (surtout militaires) en frappant une cloche autant de fois que de demi-heures écoulées depuis le début du quart (service).Lire la suite
  • Piquer un moellon Sens : Faire des entailles sur une pierre (dans un but décoratif). Origine : Expression employée depuis le XIXe siècle où le mot "piquer" se comprend dans son sens premier : entamer légèrement quelque chose. Tandis que le moellon désigne une pierre calcaire très appréciée dans le secteur de la construction.Lire la suite
  • Piquer un sprint Sens : Courir vers, se précipiter. Origine : Expression moderne employée depuis le XXe siècle qui est apparue avec le développement du sprint en France, et qui désigne une course rapide et courte. On dit également "piquer un 100 mètres", car il s'agit de la distance la plus courante au sprint.Lire la suite
  • Piquer une pièce de bois Sens : Façonner une pièce de bois. Origine : Expression aujourd'hui disparue, utilisée aux XVIIIe et XIXe siècles, qui faisait référence au geste du sculpteur ou du charpentier creusant légèrement dans une pièce de bois avec un objet pointu pour la marquer et la façonner à son goût.Lire la suite
  • piquer une tête dans la piscine Sens : Aller nager dans une piscine, se baigner. Traduction anglais : a dip in the pool Origine : Origine inconnue pour cette expressionLire la suite
  • piquer de la viande Sens : Agrémenter de la viande avec des lardons ou un autre condiment. Traduction anglais : prick meat. Origine : Origine inconnue pour cette expressionLire la suite
  • Se piquer la ruche Sens : Se saouler, s'enivrer, picoler au-delà du raisonnable au point d'être ivre. Origine : L'expression provient de l'expression "se piquer le nez", qui voulait dire se saouler. Or depuis la fin du XIXe siècle, la ruche désigne "le nez", en argot. De manière imagée, "se piquer la ruche" renvoie à une personne qui, une fois qu'elle a trop bu, pique du nez et a donc un bout de son appendice nasal dans sa boisson. C'est le chanteur Pierre Perret qui a popularisé l'expression au début des années 1980.Lire la suite
  • Quelle mouche t'a piqué ? Sens : Qu'est-ce qui ne va pas, pourquoi te mets-tu en colère comme ça? Origine : L'expression remonte au XVe siècle, même si ce n'est qu'au XVIe siècle que la mouche est perçue comme un souci, un problème à cause de la gêne qu'elle occasionne lorsqu'elle se pose sur la peau et pique. Certaines espèces de mouches, comme la mouche charbonneuse, peuvent en effet piquer et provoquer une sensation désagréable faisant sursauter celui qui est piqué. Ce sursaut quasiment mécanique ressemble à s'y méprendre à un geste de colère, d'où l'expression.Lire la suite

Mots proches recherchés

nom féminin, nom masculin
nom masculin
abréviation
nom masculin
verbe intransitif
nom féminin
locution

Mots du jour

participe passé
nom féminin
verbe intransitif
adjectif, nom
nom masculin
locution adjectivale
adjectif
nom féminin
adjectif
préposition