Dictionnaire français

pour ce faire

locution
pour ce faire, 591 expressions contenant le mot "pour ce faire"
  • Faire un bide Sens : Subir un échec. Origine : Autrefois, le "bide" était un raccourci de "bidon", soit le ventre en langage familier. "Faire un bide" signifiait tout comme aujourd'hui "subir un échec", mais cela s'appliquait surtout aux comédiens. Ainsi, quand ils ne produisaient pas l'effet voulu sur leurs spectateurs, on disait qu'il repartaient "en rampant", donc sur le "bide". De là est née l'expression "faire un bide".Lire la suite
  • Faire d'une pierre deux coups Sens : Réussir à atteindre deux objectifs à la fois. Origine : Dès la Préhistoire, la fronde fut utilisée comme arme de chasse. Lorsque le chasseur tuait deux oiseaux avec une seule pierre, on disait qu'il faisait "d'une pierre deux coups". Aujourd'hui, l'expression a toujours le même sens d'"atteindre deux objectifs en même temps".Lire la suite
  • Faire des yeux de merlan frit Sens : Avoir un regard niais. Origine : Apparue au XIXe siècle, cette expression a remplacé "faire des yeux de carpe frite" (XVIIIe siècle). On l'employait alors pour parler des jeunes gens qui se lançaient des regards tendres et amoureux. L'expression a peu à peu changé, mais elle signifie toujours que l'on a un regard niais.Lire la suite
  • Faire des pieds de nez Sens : Faire des grimaces. Origine : Un "pied de nez" est une grimace qui consiste à appuyer un pouce sur le nez et accrocher l'autre main sur le petit doigt de la première. Autrefois, en France, le "pied" était une unité de mesure qui correspondait à environ 33 cm. De plus, l'expression "avoir un pied de nez" signifiait qu'une personne s'était fait de faux espoirs. "Faire des pieds de nez" a donc le sens de "symboliser une distance en mettant ses mains sur son nez", comme pour figurer malicieusement à une personne qu'on l'a bernée et que l'on a volontairement mis une distance entre ses espoirs et la réalité.Lire la suite
  • Ne pas faire long feu Sens : Rester moins longtemps que prévu à un endroit. Etre rapide. Origine : Cette expression repose sur l'image d'un brasier, d'un feu de paille qui est rapide et éphémère. Une autre explication serait tirée de la mythologie grecque et à Méléagre. La vie de ce grand chasseur était liée au tison brûlant d'un foyer. Lorsque le tison aurait entièrement brûlé, la vie serait ôtée à Méléagre. Le côté éphémère y est de nouveau privilégié.Lire la suite
  • Faire un tabac Sens : Avoir du succès. Origine : Dans le langage maritime du XIXe siècle, on appelait "un coup de tabac" une tempête soudaine qui endommageait la coque des bateaux. Cette expression s'est étendue au bruit provoqué par le tonnerre lors d'un orage, et par extension, au "tonnerre d'applaudissements" qui se faisait entendre lors d'une représentation théâtrale réussie. "Faire un tabac" signifie aujourd'hui encore avoir du succès.Lire la suite
  • Faire des ronds de jambe Sens : Etre excessivement poli. Origine : Datant du XXe siècle, cette expression signifie qu'une personne se montre excessivement polie, dans le but de plaire à quelqu'un. Il s'agit d'une référence au "rond de jambe" qui est une figure de danse rappelant les révérences.Lire la suite
  • Faire bonne chère Sens : Bien manger. Origine : Le mot "chère" est issu de l'ancien français "chiere". Ce dernier est lui-même tiré du latin "cara", qui signifiait "visage". Par la suite, ce mot prit le sens d'"air". L'expression voulait donc dire "avoir l'air aimable, être accueillant". Le sens actuel de "bien manger" n'est apparu qu'au XVIIe siècle, sans doute à cause de l'homonyme "chair", qui représentait la viande.Lire la suite
  • Faire du potin Sens : Faire du bruit. Origine : Autrefois, une "potine" était en Normandie un petit pot de terre cuite qui permettait de se chauffer les pieds. En hiver, les femmes se rassemblaient dans leur village pour filer et discuter. Chacune apportait sa potine. Le verbe "potiner" signifiait donc tout simplement "se réunir autour des potines pour bavarder". C'est de là que provient le mot "potin" qui a au fur et à mesure pris le sens de "commérages", puis de "ragots", et enfin "bruit". "Faire du potin" signifie aujourd'hui faire beaucoup de bruit.Lire la suite
  • Faire le pied de grue Sens : Attendre debout. Origine : Apparue au XVIIe siècle, l'expression "faire le pied de grue" a remplacé "faire la jambe de grue". Celle-ci provenait du verbe "gruer" qui signifiait "attendre". De plus, il s'agissait également d'une référence à la grue en tant qu'oiseau, souvent citée pour désigner une personne idiote. "Faire le pied de grue" est donc équivalent à "attendre en ayant l'air un peu sot".Lire la suite

Mots proches recherchés

locution
locution adverbiale
locution adverbiale
locution adverbiale
locution adverbiale
locution adverbiale
préposition

Mots du jour

nom masculin
nom féminin
nom masculin
adjectif
adjectif, nom
nom masculin
adjectif
nom féminin
adjectif, nom
adjectif