Jean-Baptiste Lully : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE JEAN-BAPTISTE LULLY - Compositeur français d'origine italienne, Jean-Baptiste Lully est né le 28 novembre 1632 à Florence (Italie). Il est mort le 22 mars 1687 à Paris (France). Il créa l'opéra français.

Biographie courte de Jean-Baptiste Lully - Né à Florence en 1632, Giovanni Battista Lulli gagne la France à l’âge de quatorze ans. Il est alors rattaché à la maison de la duchesse de Montpensier. Entrant dans la cour de Louis XIV, Lully sait mettre en valeur ses talents de musicien, ce qui lui permet en 1653 d’être nommé compositeur de la musique instrumentale du roi. Excellent musicien et danseur, Lully est aussi très bon courtisan. Il change d’ailleurs son nom pour se faire désormais appeler Jean-Baptiste Lully.

Son ambition est de créer un style proprement français. Sachant gagner les faveurs du roi, il obtient une forme de monopole de la création. Ainsi, il a les mains libres pour dessiner un opéra "à la française". Gardant l’empreinte du ballet qui domine la vie musicale de la cour, il respecte aussi plus scrupuleusement la prosodie. Si le Bourgeois gentilhomme s’appuie sur un texte de Molière, Lully préférera pour ses opéras le librettiste Philippe Quinault, comme pour Athys. Dominant totalement la vie musicale de la cour, Lully bénéficie de la bienveillance de Louis XIV. Toutefois, des suspicions d’homosexualité entachent la fin de sa carrière. Il meurt en 1687 des suites d’une blessure au pied.

Jean-Baptiste Lully : dates clés

28 novembre 1632 : Naissance du compositeur Jean-Baptiste Lully
Né Giovanni Battista Lulli, Jean-Baptiste Lully est venu à monde à Florence le 28 novembre 1632. Arrivé en France à 13 ans, il intègre le service de la duchesse de Montpensier puis celle-ci le fait entrer dans sa « Compagnie des violons de Mademoiselle ». Frondeuse, elle tombe en disgrâce en 1652 et le roi Louis XIV engage Lully dans la « Grande Bande des Violons du Roi ». Il devient ensuite surintendant de la musique royale et composera un ballet dans lequel le Roi dansera et représentera le Soleil. Molière et Lully créeront le genre de la comédie-ballet dont "Le Bourgeois gentilhomme" et son ballet turc est un bon exemple. Bien qu'ayant largement contribué à la musique religieuse et de scène, il reste connu comme le vrai créateur de l'opéra français.
17 août 1661 : Somptueuse réception à Vaux-le-Vicomte
Pour fêter l'achèvement du château qu'il s'est fait construire à Vaux-le-Vicomte (au sud-est de Paris), le surintendant des Finances Nicolas Fouquet, organise une grande réception pour le roi et la Cour. Le buffet est organisé par Vatel, Molière et Lully présentent une comédie-ballet dans les jardins (dessinés par Le Nôtre) et un grand feu d'artifice est donné au-dessus de l'édifice (de l'architecte Le Vau). Cet étalage de luxe suscitera la jalousie de Louis XIV qui fera arrêter Fouquet le 5 septembre.
14 octobre 1670 : Première du "Bourgeois gentilhomme"
A Versailles devant Louis XIV et sa cour, Molière donne la première représentation du "Bourgeois gentilhomme". Satire de la bourgeoisie française de l'époque, la pièce dépeint un personnage délirant d'imagination, qui se prend à son jeu de grand seigneur. La pièce est une "comédie-ballet", comme beaucoup d'oeuvres de Molière. La musique est signée par son fidèle compagnon, le compositeur Lully. A 47 ans "Le Bourgeois gentilhomme", est une des dernières de Molière. Il mourra trois ans plus tard sur scène, lors d'une ultime interprétation du "Malade imaginaire".
22 mars 1687 : Mort de Jean-Baptiste Lully
Lully meurt de la gangrène des suites d’une malencontreuse blessure avec sa canne de chef d’orchestre. D’origine italienne, le compositeur fut l’artisan de la naissance de l’opéra français, un grand compositeur de ballet mais aussi un fin courtisan. Par ses talents, et ses manœuvres, il a su obtenir la confiance de Louis XIV pour devenir Surintendant de la musique.

Autour du même sujet