Alicia Keys : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE ALICIA KEYS - Alicia Keys est né le 25 janvier 1981 à Hell's Kitchen (New York, Etats-Unis).

Biographie courte de Alicia Keys - En un album, Alicia Keys est devenue le phénomène de la musique soul. Composant et écrivant, elle-même ses chansons, elle se différencie des artistes formatées et échappe aux modes.

Les débuts d’une artiste

Alicia Keys s’appelle en réalité Alicia Augello Cook. Cette jeune métisse à des origines jamaïco-portoricaines par son père et irlando-italiennes par sa mère. Après la séparation de ses parents alors qu’elle n’a que trois ans, elle est élevée par sa mère qui l’encourage à suivre la voie artistique qu’elle désire. A l’âge de sept ans, elle prend ses premiers cours de piano et chante dans la chorale de son église. Elle poursuit ensuite sa formation musicale en intégrant une école consacrée aux arts de la scène, la Manhattan's Professional Performance Arts School. Elle y travaille sa voix et compose ses premières mélodies sur des textes personnels.

C’est grâce à son professeur de chant qu’elle rencontre son manager Jeff Robinson. Ce dernier l’encourage à exploiter ses talents et à ne pas céder au diktat des maisons de disques. Avec un premier contrat chez Columbia, elle commence à poser sa voix sur les bandes originales de Shaft et de Men in Black. Puis en 1999, elle rejoint Arista. Néanmoins des tensions apparaissent lorsque a maison de disque de la chanteuse exprime le souhait de voir son style évoluer vers le RNB commercial. Elle manifeste sa désapprobation en créant sa société de production Krucial Keys Enterprise.  Elle signe alors chez J Records, le label de Clive Davis, le découvreur de Whitney Houston.

Une carrière prometteuse

En juillet 2001, Songs in a minor est le premier album d’Alicia Keys. Parolière, elle en écrit l’ensemble des textes de de cet opus qui mélange habilement hip hop , RNB et musique soul. La critique est enthousiaste face à cette nouvelle artiste et qualifie ce premier essai de "chef d’œuvre". Numéro un des charts dès sa sortie, il se vend à douze millions d’exemplaires et "Fallin", le premier extrait, devient un standard de la musique soul. Les récompenses pleuvent pour la nouvelle révélation de la musique noire. Elle recoit 5 Grammy Awards et 3 Soul Train Awards.

Deux ans plus tard, elle réédite sa performance avec The diary of Alicia Keys sur lequel on retrouve "If I ain’t got you". Ce deuxième album connaît lui aussi des critiques élogieuses et s’écoule à huit millions de copies. Il est suivi du live Mtv unplugged, le 11 octobre 2005. En 2007, Alicia Keys s’attaque à un nouveau registre, le cinéma. Elle joue dans deux films, le premier au côté de Ben Afleck, le second avec Scarlett Johanson. Là encore, son jeu de comédienne surprend et séduit. La même année, elle rentre à nouveau en studio pour enregistre son 3ème album, As I Am, dont la sortie mondiale est arrêtée au 23 octobre de la même année. Ce nouveau défi est l’occasion pour elle d’élargir son style musical en s’influençant des musiques rock et soul.

Une carrière au sommet

Elle obtient plusieurs rôles au cinéma, notamment dans Mi$e à prix ou encore Le journal d’une baby-sitter. En 2007, son nouvel album As I Am se vend à plus de 4 millions d’exemplaires et est certifié disque de platine. Son titre principal, No one, lui permet de remporter le prix de la meilleure chanson de R&B aux Grammy Awards de 2008. En août 2009, le nouveau single enregistré avec Jay-Z, Empire State of Mind, suscite l’enthousiasme et devient numéro 1 dans de nombreux classements à travers le monde. Son quatrième album, The Element of Freedom, sort en décembre 2009 et totalise près de trois millions de ventes. Elle donne naissance à son premier enfant en octobre 2010. En 2012, son énorme succès Girl On Fire la propulse une nouvelle fois en tête des classements. Le 30 janvier 2013, la société de smartphones BlackBerry la désigne comme directrice artistique. Elle quitte finalement ce poste un an plus tard.

Pop-rock