Maurice Béjart : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE MAURICE BEJART - Danseur et chorégraphe français, Maurice Béjart est né le 1 janvier 1927 à Marseille (France). Il est mort le 22 novembre 2007 à Lausanne (Suisse). Son vrai nom est Maurice Berger.

Biographie courte de Maurice Béjart - Maurice Béjart naît sous le nom de Berger. Après avoir pris des cours de danse dans plusieurs compagnies ou ballets contemporains, il se tourne principalement vers la chorégraphie. Il fonde alors les Ballets de l'Etoile en 1954, qui deviendront le Ballet-Théâtre de Paris trois ans plus tard. En 1955, il met en scène sa Symphonie pour un homme seul, oeuvre dans laquelle il commence à se démarquer du classicisme.

Le véritable succès ne vient pourtant qu'avec le Sacre du Printemps, en 1959. Nommé ensuite directeur au Théâtre royal de la Monnaie, à Bruxelles, il monte le Ballet du XXe siècle (1960). Son objectif reste alors de se détacher de la danse traditionnelle pour atteindre un certain renouveau. Il présente ainsi la Damnation de Faust (1964), Roméo et Juliette (1966) et Messe pour le temps présent, au festival d'Avignon en 1967.

En 1987, il quitte Bruxelles pour la Suisse et renomme le Ballet du XXe siècle, le Béjart Ballet Lausanne, pour lequel il ne gardera qu'une trentaine de danseurs. Au début des années 1990, il fonde l'école-atelier Rudra de Bruxelles afin de dispenser des cours d'expression corporelle à des élèves du monde entier. Hospitalisé à Lausanne à l'automne 2007 pour y suivre un traitement cardiaque et rénal, il s'éteint le 22 novembre.

Maurice Béjart : dates clés

1 janvier 1927 : Naissance à Marseille
1 janvier 1954 : Il fonde les Ballets de l'Etoile à Paris
1 janvier 1959 : Premier véritable succès avec le "Sacre du Printemps"
1 janvier 1960 : Monte le Ballet du XXe siècle à Bruxelles
3 août 1968 : "Messe pour le temps présent" est présentée au festival d’Avignon
Invité par Jean Vilar, Maurice Béjart présente sa chorégraphie "Messe pour le temps présent" dans la cour d’honneur du Palais des Papes. Durant les neufs épisodes où les danseurs sont vêtus des tenues du quotidien, cette "Messe" est ponctuée d’extraits du Cantique des cantiques, de Satipatthâna-Sutra et d’"Ainsi parlait Zarathoustra" et de la composition originale de Pierre Henry. Celui-ci bénéficie du succès de Maurice Béjart et la musique concrète atteint les foules pour la première fois. Les "Jerks électroniques" deviennent ainsi l’œuvre de musique savante la plus vendue pendant plusieurs mois.
1 janvier 1987 : Le Ballet du XXe siècle devient le Béjart Ballet Lausanne
Maurice Béjart donne un nouveau souffle à sa compagnie, initialement fondée en 1960, à Bruxelles. Véritablement connu lors de sa mise en scène du "Sacre du Printemps" (1959), Maurice Béjart a sans cesse développé son art de la chorégraphie, en cherchant toujours un certain renouvellement de la danse et allant parfois jusqu’au mysticisme. En 1992, il fondera l’École-atelier Rudra et, en 2002, la Compagnie M.
1 septembre 1992 : Maurice Béjart ouvre l’École-atelier Rudra Béjart Lausanne
Grand chorégraphe et danseur, Maurice Béjart accueille désormais des élèves de diverses nationalités. Située dans la ville de Lausanne, en Suisse, l’école organise de nombreux spectacles alliant aussi bien la danse, le théâtre, la musique ou les arts martiaux. Elle acquerra très vite une grande renommée.
22 novembre 2007 : Mort de Maurice Béjart
Le danseur et chorégraphe Maurice Béjart décède à Lausanne à l’âge de 80 ans. Enseignant son art en Belgique depuis 20 ans, Béjart n’avait pour autant jamais cessé de mettre en scène. Ayant plus de 230 chorégraphies à son actif, il travaillait sur sa dernière création, "Le Tour du monde en 80 minutes".