Billie Holiday : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE BILLIE HOLIDAY - Chanteuse de jazz américaine, Billie Holiday est née le 7 avril 1915 à Baltimore (Etats-Unis). Elle est morte le 17 juillet 1959 à New-York (Etats-Unis).

Biographie courte de Billie Holiday - Billie Holiday est l'une des plus grandes chanteuses de jazz américaines de tous les temps. Née en 1915, Billie Holiday vit une enfance difficile faite de diverses maltraitances et sans stabilité familiale. N'ayant pas véritablement suivi d'études, elle commence à chanter dans les clubs de Harlem au début des années 1930 et y est repérée en 1933 par John Hammond, producteur chez Columbia, qui lui fait alors enregistrer ses deux premiers titres dont "Your mother's son-in-law".

Quelques représentations plus tard, dont à l'Apollo Theater, faites de rencontres avec de nombreux musiciens comme Lester Young avec qui elle enregistre plusieurs chansons, sa carrière est définitivement lancée. Billie Holiday enchaîne dès 1936 les concerts au sein de grands orchestres et fait partie des références du jazz new-yorkais. Néanmoins, face au racisme, elle s'oriente vers une carrière solo et s'engage au travers ses chansons, notamment avec "Strange Fruit" en 1939. Ce titre controversé est un petit bijou, et il lui permet de multiplier les enregistrements et les scènes.

Si tout semble sourire à Billie Holiday, sa vie privée est toutefois quelque peu chaotique. Elle commence à boire et à se droguer, notamment par le biais de Jimmy Monroe, escroc avec qui elle se marie précipitamment pour divorcer quelque temps plus tard, et elle multiplie les conquêtes masculines et féminines. Aussi, après avoir signé avec le label Decca en 1944, Billy Holiday écourte sa tournée nationale de 1945 suite au décès de sa mère, qui la plonge un peu plus dans ses vieux démons, ce qui commence à nuire à sa réputation. Alors qu'elle est au sommet en 1946 avec des titres comme "Love man" et son tour de chant aux côtés de Louis Armstrong dans le film "New Orleans", elle est arrêtée et condamnée à un an de prison en 1947 pour possession de drogues.

À sa sortie en 1948, en difficultés financières à cause de la drogue et des hommes peu scrupuleux qui l'entourent, Billie Holiday ne peut plus se produire dans les clubs new-yorkais à cause de ses problèmes d'alcool. Le succès est pourtant là, mais la chanteuse, à nouveau enamourée d'un mauvais garçon, retombe au plus bas, et la presse ne manque pas de souligner ses difficultés à chanter.

Lâchée par sa maison de disques et redevenue célibataire, l'année 1950 commence mal pour Billie Holiday, mais se termine pourtant bien, sur scène, notamment aux côtés de Miles Davis. Après quelques mois, elle rejoint finalement le label Verve et enregistre plusieurs disques dont "Billie Holiday sings". En 1954, elle réalise sa première tournée européenne, puis sort le sublime "Music for torching", suivi de "Lady in satin" et "Billie Holiday". Cependant, exténuée par les tournées, et ravagée par l'alcool et la drogue, Billie Holiday s'éteint en 1959 à l'âge de 44 ans des suites d'une cirrhose et d'une insuffisance rénale.

Billie Holiday : dates clés

1 janvier 1939 : Les "fruits étranges" choquent l'Amérique
Billie Holiday termine son répertoire au Café Society à New York en chantant pour la première fois Strange Fruit. Le texte, autant que l’interprétation très expressive, fait scandale et aucun enregistrement ne pourra voir le jour dans l’immédiat. Ecrit par Lewis Allan (un enseignant blanc), il décrit l’atrocité des lynchages de noirs en la mêlant aux éléments bucoliques des Etats du sud. Ce poème deviendra par la suite un symbole du racisme américain des années 30 et de la lutte des noirs contre la ségrégation.