Alain Ducasse : biographie du chef aux 20 étoiles

Alain Ducasse : biographie du chef aux 20 étoiles BIOGRAPHIE ALAIN DUCASSE - Paris, New-York, Monaco, Alain Ducasse est devenu un chef planétaire. Figure emblématique de la gastronomie française et couronné d'étoiles, on ne compte plus les restaurants qu'il dirige.

Biographie courte d'Alain Ducasse  Le grand chef cuisinier français naît le 13 septembre 1956 à Castel-Sarrazin, ville où réside sa famille. Issu d'une famille d'agriculteurs, il devient un passionné de cuisine dès l'enfance. Sans diplôme, il connaît rapidement le succès par son talent et est couronné de 3 étoiles au Guide Michelin en 1993. Grâce à sa société d'hôtellerie-restauration, le chef étoilé laisse une empreinte de sa cuisine à travers le monde. 

La formation d'Alain Ducasse

Alain Ducasse grandit dans la ferme familiale où il fait l'apprentissage du goût, dès son plus jeune âge, dans son jardin potager. C'est donc tout naturellement que le jeune homme, fils d'agriculteurs, commence sa carrière à 16 ans dans un restaurant des Landes, avant d'intégrer le lycée d'hôtellerie et de tourisme de Talence, près de Bordeaux. Mais il quitte volontairement l'école et n'obtient donc pas de diplôme. Malgré cela, sa carrière n'est pas ralentie, et Alain Ducasse fait ses premiers pas aux Prés d'Eugénie en 1975, chez le chef Michel Guérard, distingué de trois étoiles dans les Landes. Il y reste deux ans et rencontre le pâtissier normand Gaston Lenôtre. Il enchaîne alors les collaborations avec de grands noms, tels que Roger Vergé, qui lui fait découvrir la cuisine provençale, dont il se passionne, puis également Alain Chapel, qui lui transmet ses valeurs, comme "le bonheur de cuisiner". En 1980, il devient chef cuisinier du restaurant L'Amandier à Mougins, grâce à Roger Vergé, puis chef cuisinier à La Terrasse de l'Hôtel Juana à Juan-les-Pins, en 1984, où il reçoit ses deux premières étoiles au Guide Michelin. Le 9 août 1984, il échappe à la mort à seulement 27 ans. Ce jour-là, il est dans un Piper-Aztec, un avion de tourisme, qui le mène à l'hôtel Byblos des Neiges de Courchevel, avec quatre autres passagers. Mais l'avion s'écrase et il est le seul survivant. Grièvement blessé, il doit passer un an à l'hôpital et subir treize opérations. 

Alain Ducasse
Alain Ducasse dans son restaurant Louis XV © Lionel Cironneau/AP/SIPA

Sa vie monégasque

En 1987, Alain Ducasse crée le restaurant gastronomique Le Louis XV, à l'hôtel de Paris Monte-Carlo, sur la demande de la Société des Bains de Mer de Monaco. Son contrat stipule qu'il devra atteindre les 3 étoiles. Il les gagnera, à l'âge de 33 ans. 

Le 23 juin 2008, le chef cuisinier est naturalisé monégasque, par ordonnance personnelle du Prince Albert II. Etant une nationalité exclusive, il doit renoncer aux autres. 

Alain Ducasse et son empire à Paris

En 1995, Alain Ducasse crée une auberge bucolique, appelée La Bastide de Moustiers, à Moustiers-Sainte-Marie, dans les Alpes-de-Haute-Provence. En 2002, il obtient une étoile au guide Michelin pour ce lieu de charme. Il part ensuite à Paris, pour fonder petit à petit son empire de chef cuisinier. Le 12 août 1993, il reprend l'ancien restaurant appartenant au chef Joël Robuchon l'Hôtel du parc, dans le 16e arrondissement de Paris, et le renomme Alain Ducasse. Le chef obtient trois étoiles au guide rouge mais en perd une au Louis XV, qu'il gagne à nouveau en 1998. Il devient alors le seul chef au monde à cumuler six étoiles au guide Michelin. En 1999, il est nommé président de la chaîne Châteaux et Hôtels de France. En 2000, son restaurant Alain Ducasse est transféré au palace Plaza Athénée de l'avenue Montaigne. Il obtient les trois étoiles, cinq mois après l'ouverture. En 2004, le président de la République Jacques Chirac le fait chevalier de la Légion d'honneur.

Le Groupe Alain Ducasse : Paris, New-York, Tokyo, Londres

Alain Ducasse possède un empire prolifique, qu'il construit grâce à son entreprise : le "Groupe Alain Ducasse". En 1998, il crée le Spoon, Food & Wine à Paris et décline le concept à travers le monde entre 1999 et 2004. Le 19 juin 2000, sa nouvelle adresse Alain Ducasse at the Essex House, voit le jour à New York. Au 59 avenue Raymond Poincaré à Paris, il crée un restaurant novateur, destiné aux meilleurs produits d'Europe : le 59POINCARE. En 2002, il reprend le bistrot Aux Lyonnais à Paris et le restaurant-bar Iparla à Bidarray (Pays-Basque). La même année, à Paris, il crée Le boulangépicier et, en 2003, son deuxième restaurant à New York : Le Mix. En 2004, il ouvre deux auberges, L'Andana Tenuta La Badiola en Toscane, Italie, et L'Hôtel Ostapé à Bidarray. Il ouvre également trois restaurants : Le Tamaris à Beyrouth au Liban, Rivea Las Vegas et Le Beige à Tokyo. En 2005, il ouvre dans le 4e arrondissement Benoît, un bistrot parisien, le restaurant Benoît Tokyo à Tokyo et l'auberge Le Domaine des Andéols dans le Luberon.

Le 1er janvier 2007, il dirige la concession des restaurants de la tour Eiffel, notamment Altitude 95 au premier étage et le restaurant gastronomique Le Jules Verne au deuxième étage de la Dame de fer. La même année, le 13 novembre, il ouvre le restaurant gastronomique Alain Ducasse at The Dorchester à Londres. Celui-ci obtient deux étoiles en 2009, puis trois étoiles en 2010 au Michelin Great Britain. En 2013, il reprend le célèbre bistrot Allard dans le 6e arrondissement de Paris et le 2 septembre de la même année, les cuisines du palace Le Meurice. Le 13 septembre 2016, il ouvre le restaurant Ore dans le pavillon Dufour au château de Versailles. La journée, des classiques de la cuisine française y sont proposés et le soir, le dîner dépeint les grands festins royaux sous le règne de Louis XIV. En septembre 2018, il ouvre le restaurant Cucina Mutualité dans la Maison de la Mutualité, localisée dans le 5e arrondissement de Paris.

En 2005, le chiffres d'affaires du groupe s’élève à 44 millions d'euros, avec plus de 1 400 collaborateurs. Dix ans plus tard, il se sépare de son associé Laurent Plantier. Grâce à tous ces biens et ses collaborateurs, Alain Ducasse possède au total 20 étoiles. 

Manufacture de chocolat, école de cuisine et bateau sur la Seine

En 2009, Alain Ducasse ouvre sa propre école de cuisine, rue Ranelagh, dans le 16e arrondissement de Paris. L'école est composée de quatre cuisines-ateliers, d'une cave à vin, d'une boutique et d'une salle de réunion, accessible à tous les amateurs de cuisine.

En 2013, le chef cuisinier fonde sa propre Manufacture de chocolat, dans le 11e arrondissement de Paris. Passionné depuis l'enfance par le chocolat, il concrétise son rêve de le fabriquer lui-même. Ainsi, les promeneurs de la rue de la Roquette peuvent sentir la douce odeur qui s'échappe de la manufacture. Le chocolat y est fabriqué de manière artisanale et traditionnelle, avec des machines vintage.

En 2018, Alain Ducasse crée un bateau sur la Seine, le Ducasse sur Seine, composé de deux capitaines et d'un équipage de cuisiniers, pâtissiers, maîtres d'hôtel et sommeliers. Le but est de proposer une croisière gastronomique sur la Seine. Rien n'arrête le visionnaire Alain Ducasse, chef de génie et aujourd'hui à la tête d'un véritable empire.

Bateau Alain Ducasse
L'intérieur du "Ducasse sur Seine" © ISA HARSIN/SIPA

Publications et distinctions

Alain Ducasse publie sept livres de cuisine et sept encyclopédies culinaires, intitulées Grand Livre de Cuisine d'Alain Ducasse (le dernier est au nom de Joël Robuchon). Ces encyclopédies sont publiées aux Editions Alain Ducasse. En 2019, il reçoit le Prix du Rayonnement Gastronomique. 

Portraits de chefs