Anne-Sophie Pic : biographie de la chef étoilée, restaurants, recettes

Anne-Sophie Pic : biographie de la chef étoilée, restaurants, recettes BIOGRAPHIE D'ANNE-SOPHIE PIC - Née le 12 juillet 1969 à Valence, Anne-Sophie Pic est la seule femme française auréolée de trois étoiles au Guide Michelin. Propriétaire du restaurant la Maison Pic à Valence, sa recette des berlingots fait fureur.

Anne-Sophie Pic est à la tête de plusieurs restaurants à Valence, à Paris, à Lausanne et à Londres. Elle détient au total 7 étoiles au Guide Michelin, dont 3 étoiles depuis 2007. Elle détient le titre de meilleure femme chef du monde en 2011. Sa recette des berlingots est son plat signature fétiche.

Biographie d'Anne-Sophie Pic

Anne-Sophie Pic est un grand chef cuisinier qui possède plusieurs établissements à Valence, mais aussi à Paris. Issue d'une famille de chefs cuisiniers, elle possède comme son père et son grand-père trois étoiles au Guide Michelin depuis 2007.

Anne-Sophie Pic est initiée très tôt à l'art de la cuisine, puisque déjà son arrière-grand-mère était chef cuisinier : son père, quant à lui, l'imagine déjà faire le même métier que lui. Elle part cependant étudier à l'Institut supérieur de gestion dont elle sort diplômée. Elle étudie également à New York et au Japon où elle rencontre son mari.

Mais le décès de son père, Jacques Pic, en 1992, la pousse à reprendre le restaurant familial avec son frère Alain Pic. Cependant, la maison Pic perd une de ses trois étoiles en 1995 et elle travaille dur pour apprendre le métier de son père par elle-même et sauver son restaurant.

En 1998, Anne-Sophie Pic et son mari sont désormais seuls aux commandes de la maison Pic. Elle décide donc de moderniser le restaurant et ses menus. Les efforts sont payants puisqu'en 2007 elle obtient sa troisième étoile : elle est également élue chef de l'année cette même année par les 8 000 chefs que répertorie le Guide Michelin. Quatre ans plus tard, le 18 avril 2011, elle obtient même le prix Veuve Clicquot de la meilleure femme Chef du Monde.

En 2015, Anne-Sophie Pic a droit à sa statue de cire au Musée Grévin, aux côtés du chef pâtissier Pierre Hermé. La même année, Netflix choisit Anne-Sophie Pic pour représenter la France dans son émission culinaire The Final Table. 

Les restaurants d'Anne-Sophie Pic

Après avoir récupéré le restaurant familial Pic à Valence, Anne-Sophie Pic décide alors d'ouvrir d'autres établissements à Valence comme le Scook. Elle est également propriétaire d'un restaurant au Beau-Rivage Palace à Lausanne en Suisse et de La Dame de Pic à Paris et à Londres. Son travail porte ses fruits et lui permet de recevoir plusieurs décorations : elle est faite chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur, chevalier dans l'ordre national du Mérite et chevalier des Arts et des Lettres.

Les recettes d'Anne-Sophie Pic

Les berlingots est le plat signature de prédilection d'Anne-Sophie Pic. Ce sont des pâtes à l'intérieur coulant et gourmand inspirés des bonbons de son enfance. Sa recette de berlingots est déclinée dans tous ses restaurants au gré des saisons.

  • Les Berlingots : coulants au crémeux de chèvre de Banon légèrement fumé, consommé au cresson infusé au gingembre et à la bergamote. La recette.
  • Huître Gillardeau n°3 au naturel, lard de Colonnata, nuage d'une fondue revisitée. La recette.
  • Île flottante fraise menthe. La recette.
  • Le potiron et la poutargue confit aux agrumes, consommé cristallin de butternut à la feuille de bergamote et curcuma.
  • Ris de veau au lait : pomme de ris de veau au poêlon, café Libérica et gruyère caramel, artichauts poivrade, café et câpres séchées.
  • Turbot Côtier à la vapeur douce, râpée de truffe noire, asperges de Mallemort minute, jus de cuisson perlé à l'huile de menthe poivrée (plat créé pour les 85 ans de Paul Bocuse)
  • Le bar de ligne au caviar "Jacques Pic" avec 30 grammes de caviar d'Aquitaine (plat créé par son père en 1971).
  • Le mille-feuille blanc : crème légère à la vanille de Tahiti fine gelée au Jasmin, émulsion au poivre Voatsipérifery. 
  • La Betterave plurielle : textures fondantes et crémeuses au café blue mountain acidulé d'épine vinette.
  • La tomate plurielle : naturellement explosive, consommé glacé à la menthe bergamote, menthe réglisse et buddha amacha, crème glacée sauge et huile d'olive surmaturée.
  • La Saint-Jacques de Normandie : noix de coco, Jus de cuisson naturel au rhum vieux agricole, truffe blanche d'Alba.

Autour du même sujet