Robert Koch : biographie du fondateur de la bactériologie

Robert Koch : biographie du fondateur de la bactériologie BIOGRAPHIE ROBERT KOCH - A l'origine de la découverte du bacille responsable de la tuberculose, qui porte aujourd'hui son nom "Bacille de Koch" (BK). Robert Koch est aussi l'un des fondateurs de la bactériologie.

Biographie courte de Robert Koch - Né le le 11 décembre 1843, à Clausthal en Allemagne, Robert Koch est un médecin allemand dont la famille travaille principalement dans le domaine minier. Il montre très jeune des facilités scolaires ce qui l'amène à faire des études universitaires, d'abord orientées vers le professorat puis, vers la médecine. Le 16 juillet 1867, il se marie avec Emmy Fraats (fille de pasteur). Lorsqu'il débute ses recherches sur la microscopie, sa femme l'aide dans le classement des échantillons. Robert Koch connaît un début de carrière plutôt difficile, notamment avec la guerre qui éclate en 1870. Cela ne l'empêche cependant pas de rester curieux et de mener de nombreuses recherches, notamment sur les maladies infectieuses (maladie du sommeil, charbon…). Il aboutit finalement à la conclusion que les maladies infectieuses ne sont pas provoquées mystérieusement, mais sont la cause de micro-organismes, des bactéries. Robert Koch passe sa vie à développer sa technique bactériologique propre, plutôt que de se pencher sur les vaccins comme Louis Pasteur ou Albert Calmette et Camille Guérin.

La découverte du bacille de Koch

1882 est pour Robert Koch une année clé : le chercheur et son équipe isolent le bacille responsable de la tuberculose en seulement huit mois. En effet, jusque-là, le bacille avait échappé aux recherches du fait de sa petite taille et de l'incapacité du bleu de méthylène à le colorer. Robert Koch met au point une méthode de culture in vitro, prouvant du même coup que le germe est bien responsable de la maladie. Il porte désormais le nom scientifique de Mycobacterium tuberculosis, ou "Bacille de Koch" (BK). C'est le 10 avril qu'il annonce au monde scientifique sa découverte, lors d'une séance de la Société de Physiologie de Berlin. Sa publication a des échos dans le monde entier, et sa renommée est immense à seulement 39 ans.

Les postulats de Koch

Après sa découverte, Robert Koch va plus loin en établissant "ses postulats" en 1884. Il y met en évidence la relation de cause à effet entre la présence de micro-organismes chez un être vivant et la maladie dont souffre cet organisme. Il se concentre ensuite sur l'étude du choléra, et parvient à déterminer son origine, ainsi que sa transmission à l'homme : à travers l'eau. Il divorce en 1890, puis l'année d'après prend la direction de l'Institut des maladies infectieuses créé pour lui (et qui portera son nom à sa mort). Il se remarie en 1893, avec Hedwig Freiberg une étudiante de dix-sept ans, avant de se mettre à la retraite en 1904. Ses travaux d'une grande importance pour la science et la médecine lui valent le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1905. Épuisé par ses nombreux voyages, Robert Koch meurt d'une crise cardiaque le 27 mai 1910 à Baden-Baden en Allemagne.

Médecine