Journée des droits des femmes 2023 : origine, date, chiffres, tout savoir

Journée des droits des femmes 2023 : origine, date, chiffres, tout savoir JOURNEE DES DROITS DES FEMMES. La journée internationale des droits des femmes aura lieu le mercredi 8 mars 2023. Voici des chiffres sur les inégalités hommes-femmes et leur évolution, mais aussi des clés sur l'origine de sa date !

[Mis à jour le 23 septembre 2022 à 12h21] Le 8 mars marque la date de la Journée internationale des droits des femmes. Chaque année, cette initiative officialisée par les Nations Unies en 1977 met en lumière les inégalités restant à combler entre les femmes et les hommes, chiffres à l'appui... notamment dans le monde professionnel. Le 7 mars 2022, le ministère du Travail a notamment publié sa quatrième édition annuelle de l'index de l'égalité professionnelle. Celui-ci sert à mesurer l'égalité salariale au sein des entreprises d'au moins 50 salariés. Et la note moyenne des entreprises est passée de 85 points sur 100 en 2020 à 86 points sur 100 en 2021.       

La ministre du Travail Elisabeth Borne a par ailleurs annoncé au Echos le 7 mars que 16 entreprises qui n'ont "pas atteint les 75 points pendant trois ans consécutifs" vont pour la première fois subir des sanctions financières. Le salaire mensuel net moyen des femmes en France est, selon l'INSEE fin 2019, de 16,8 % inférieur à celui des hommes. Les militantes des droits des femmes dénoncent aussi, entre autres, les violences faites aux femmes et les féminicides, sur fond de sexisme et de patriarcat, sachant qu'en 2021, 113 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint (source : Féminicides par compagnons ou ex). Découvrez dans notre page spéciale, en naviguant à l'aide du sommaire tout en haut, l'histoire de la Journée des droits des femmes et de son origine, la raison du choix de la date du 8 mars ou encore le thème choisi par l'Onu pour symboliser la lutte pour les droits des femmes l'an passé.   

Quelle est l'origine de la Journée des droits des femmes ?

Si les Nations Unies ont officialisé cette célébration (et sa date) en 1977 et qu'elle a été instaurée en France en 1982 par le Président François Mitterrand, l'origine de la Journée de la femme, devenue "Journée des droits des femmes", est à chercher plus loin dans le temps : à l'époque de la lutte des ouvrières pour de meilleures conditions de travail, et de celle des suffragettes pour le droit de vote, soit dans la première partie du XXe siècle. En 1957, le journal l'Humanité saluait le centenaire du 8 mars 1857, ce jour où "les ouvrières de l'habillement de la ville de New-York s'en allèrent défiler dans les rues, comme des hommes, portant pancartes et banderoles" pour des meilleures conditions de travail et le respect de leur dignité. En 1908, le 21 juin cette fois, c'était au tour de 250 000 suffragettes de réclamer le droit de vote des femmes à Londres. Une fin de 19e - début de 20e siècle au goût d'émancipation qui allait favoriser l'émergence de la Journée internationale du droit des femmes, des décennies plus tard. La première Journée internationale de la femme a eu lieu le 19 mars 1911 (en Europe et aux Etats-Unis) et plaidait déjà pour plus de droits.

Journée des droits des femmes
Le vote des femmes. Affiche éditée par "l'Union Fraternelle des Femmes". Paris, 1925. © COLLECTION YLI / SIPA

Après la signature de la charte des Nations Unies à San Francisco en 1945 pour proclamer l'égalité des sexes comme droit fondamental, les manifestations se multiplient une fois par an dans le monde entier pour l'égalité hommes-femmes. Ces journées sont aussi l'occasion de bilans, notamment en chiffres, sur la situation du moment. Des associations de militantes en profitent également pour célébrer les récents acquis comme pour faire entendre les revendications qui restent à l'ordre du jour.

Pourquoi la date du 8 mars est la Journée des droits des femmes ?

Le choix du 8 mars comme date dédiée aux droits des femmes nous vient quant à lui de la Russie communiste. En 1921, Lénine initiait déjà le 8 mars comme celle de la "Journée internationale des femmes", en mémoire de la première manifestation à avoir lancé la Révolution russe, en 1917. Cette année-là, les ouvrières russes avaient décidé de se mettre en grève le dernier dimanche du mois de février afin de revendiquer "du pain et la paix". C'était le 23 février, mais dans le calendrier julien... La date deviendra le 8 mars dans notre calendrier grégorien. Il faudra attendre 1977, en pleine séquence de détente entre les blocs de l'Est et de l'Ouest pendant la Guerre froide, pour que les Nations Unies adoptent ce jour du calendrier après avoir hésité entre plusieurs dates, comme celle du 19 mars, souvenir des premiers défilés aux Etats-Unis en 1911.

Quel est le thème de la Journée des droits des femmes ?

Une thématique différente est désignée par l'ONU à chacune des éditions de la "Journée des femmes" ("Womens Day" en anglais). Pour 2022, il s'agissait de "L'égalité aujourd'hui pour un avenir durable". Un thème, avait précisé l'Organisation des Nations Unies, "en reconnaissance de la contribution des femmes et des filles du monde entier qui mènent l'offensive quant à l'adaptation et la réponse aux changements climatiques et à leur atténuation, en faveur de la construction d'un avenir plus durable pour toutes les personnes."

Que disent les sondages sur l'évolution des droits des femmes en France ?

On aurait pu s'attendre à une autre évolution des chiffres sur le sujet : selon une étude YouGov réalisée en 2021*, 64% des Français seulement considèrent que les femmes et les hommes sont égaux, contre 69% en 2015. D'après le même sondage, 88% des habitants de l'Hexagone interrogés estiment que les femmes et les hommes devraient percevoir en général un salaire égal... versus 93% en 2015. L'étude donne aussi d'autres chiffres relatifs au vécu des femmes en terme de perception par la société de leur force et de leur intelligence : face à l'affirmation "Quelqu'un a supposé que j'étais faible en raison de mon sexe", 54% des femmes sondées déclarent que cette situation leur est déjà arrivée, contre 13% des hommes interrogés. Les femmes du panel YouGov sont également 36% à avouer que quelqu'un les a déjà supposées "moins intelligentes en raison de leur sexe", contre 16% des hommes. 

* en ligne, du 1er au 2 février 2021, auprès de 1001 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus du panel propriétaire YouGov France

Jours de fête - commémoration