Feu d'artifice 2021 : Paris, Lyon, Lille, ce qui est prévu au Nouvel An

Chargement de votre vidéo
"Feu d'artifice 2021 : Paris, Lyon, Lille, ce qui est prévu au Nouvel An"

Feu d'artifice 2021 : Paris, Lyon, Lille, ce qui est prévu au Nouvel An FEU D'ARTIFICE NOUVEL AN - Jeudi 31 décembre 2020, de nombreux feux d'artifice pourraient avoir lieu en France pour célébrer 2021 : Paris, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse... S'ils ne sont pas annulés en raison de la crise du Covid-19.

[Mis à jour le 20 octobre 2020 à 12h11] Pour les adeptes des feux d'artifice, le passage à la nouvelle année est souvent l'occasion de s'offrir un spectacle digne de ce nom. Mais mauvaise nouvelle pour eux, en pleine période de crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, dans de nombreuses grandes villes françaises, telles que Lyon, Marseille, Lille ou encore Toulouse, rien ne semble être prévu. En revanche, les Parisiens devraient pouvoir assister, très probablement à distance étant donné le contexte sanitaire incertain, à la projection, pour la septième année consécutive, d'images et de pyrotechnie organisée par la mairie de Paris à l'Arc de triomphe. Pour ceux qui sont en province, il faudra se rendre dans des plus petites villes, telle que Bandol ou le Lavandou, pour observer un feu d'artifice à l'occasion du Nouvel An 2021, ou dans les stations de sports d'hiver comme Tignes, à condition que la tenue de ces spectacles pyrotechniques habituels ne soient pas remis en cause d'ici là. 

Contrairement à chez nos voisins allemands, il n'y aura pas autant de pétards et fusées tirés pour le Nouvel An 2021, ceux-ci étant interdits dans plusieurs départements de France pour limiter les accidents notamment. Il faut aussi remarquer que les Allemands sont champions en la matière. Ils dépenseraient chaque année près de 140 millions d'euros en pétards, selon Le Parisien. Pour le Nouvel An, en quelques heures à peine, plus de 5 000 tonnes de particules fines se retrouveraient ainsi dans l'atmosphère, ce qui représenterait, selon l'Office fédéral pour l'environnement (UBA), pas moins de 15% de l'ensemble des particules produites par la circulation automobile en une année. 

Quel pays tire un d'artifice du Nouvel An ?

Originaire de Chine, le feu d'artifice est devenu une tradition de fête sur toute la planète. Si la plupart des endroits du globe comme la France ne sont pas les premiers à faire le décompte des douze coups de minuit du Nouvel An, certains pays commencent en avant-première les festivités ! C'est le cas de la Nouvelle-Zélande, des îles Samoa, Tonga et Christmas qui sont les premières à célébrer la nouvelle année, alors que la France se lève à peine. Admiré par 1,5 million de personnes, le feu d'artifice de Sydney illumine le célèbre Harbour Bridge à 14h, heure française. 

Y aura-t-il un feu d'artifice du Nouvel An 2021 à Paris ?

En temps normal, touristes et Parisiens se réunissent sur les Champs-Élysées le 31 décembre, aux alentours de 23h30, pour profiter d'un show de son et lumières projeté sur les façades de l'Arc de triomphe. L'avenue des Champs-Élysées est, en temps normal, rendue piétonnière pour l'événement avec près d'un million de personnes. Après la projection sur l'Arc de triomphe, les spectateurs ont également droit à un "final pyrotechnique". Si le spectacle ne commence qu'à 23 heures 20 par un "pré-show", les spectateurs se rendent un peu en avance au vu de l'afflux attendu à ce show totalement gratuit. Mais cette année 2020 si particulière en raison de la crise sanitaire, rien n'indique pour le moment que le feu d'artifice du Nouvel An 2021 est maintenu à l'Arc de Triomphe.

Y a-t-il un feu d'artifice du Nouvel An à Marseille ?

Aucun feu d'artifice n'est pour le moment prévu à Marseille pour le Nouvel An 2021. Le dernier feu d'artifice du Nouvel An de la ville de Marseille remonte à 2013, lorsqu'elle avait été sacrée "capitale européenne de la culture". Elle avait offert au public un magnifique spectacle pyrotechnique sur le Vieux-Port, dans une symphonie de sons. Consulter le programme sur le site de la mairie de Marseille.

Y aura-t-il un feu d'artifice du Nouvel An à Lyon ?

Rien n'est prévu car là aussi, le dernier feu d'artifice du Nouvel An remonte à 2012, lorsqu'il avait été tiré depuis l'Auditorium de Lyon, à la suite d'un concert de musique classique. Plus d'infos sur le site de l'office du tourisme de Lyon.

Y aura-t-il un feu d'artifice du Nouvel An à Toulouse ?

A Toulouse, le dernier feu d'artifice du Nouvel An remonte à 2015, lorsque le cabaret La Vénus avait organisé une revue spéciale Saint Sylvestre avec un incroyable feu d'artifice intérieur. Pour le Réveillon du 31 décembre 2021, la municipalité de Toulouse n'a rien annoncé. 

Y aura-t-il un feu d'artifice du Nouvel An à Lille ?

Si Lille est un cadre rêvé pour fêter le Nouvel An avec ses nombreux spectacles, concerts et animations, du côté du show pyrotechnique, il ne faudra rien espérer cette année, du moins pour le moment...

Y aura-t-il un feu d'artifice du Nouvel An à Bandol ?

Un feu d'artifice du 31 décembre sur un thème musical donné est tiré chaque année à Bandol, Quai d'honneur. Les festivités commencent chaque année à 18 heures. Plus d'infos sur le site de la mairie de Bandol.

Y aura-t-il un feu d'artifice du Nouvel An au Lavandou ?

Le 31 décembre, un feu d'artifice est tiré Place Ernest Reyer au Lavandou à partir de 19 heures. Du vin chaud vient réchauffer les festivités pour marquer la nouvelle année dans la joie et la bonne humeur ! Plus d'infos sur le site de l'office du tourisme du Lavandou.

Quels feux d'artifice du Nouvel An dans les Alpes ?

Le feu d'artifice du Nouvel An 2021, ça se passe surtout dans les stations de ski des Alpes du Sud ! Les feux d'artifice sont généralement tirés en début de soirée sur le front de neige à Serre-Chevalier, Praloup, La Joue du Loup, Orcières et bien d'autres... Dans la station de ski de Tignes, dans les Alpes du Nord, un grand concert au son des meilleurs bootlegs pop-rock est organisé en partenariat avec RTL2, ainsi qu'un feu d'artifice XXL, prévu à minuit. Le début des festivités est fixé à partir de 23 heures, sur le front de neige. Rendez-vous en doudoune et Moonboots sur le front de neige de Tignes le Lac !

Quelle est l'origine du feu d'artifice ?

Comment le feu d'artifice a-t-il été associé à la fête nationale du 14 juillet ? Et d'où a bien pu venir l'idée de tirer des pétards aussi bruyants que lumineux pour célébrer l'événement ? Les explications sont assez floues ou en tout cas incomplètes. Il faut d'abord savoir que les feux d'artifice en eux-mêmes remontent à plusieurs siècles et ont même été inventés par... la monarchie. Cocasse quand on sait qu'il sont aujourd'hui une institution du 14 Juillet ou presque. L'Histoire de France fait régulièrement référence au spectacle donné en 1612 sur la place des Vosges à Paris lors du mariage de Louis XIII et d'Anne d'Autriche. Il s'agirait du premier véritable feu d'artifice en France. Loin de signer une rupture avec cette pratique monarchique, la Révolution s'est appropriée le feu d'artifice et l'a rendu accessible au peuple. Le feu d'artifice n'est donc plus réservé à l'élite et à la cour en 1790, et un spectacle est déjà donné lors de la Fête de la Fédération du 14 juillet. Certains républicains mettront entre parenthèse les feux d'artifice pour leur passé royal, mais ceux-ci reviendront en force avec Napoléon, soucieux lui aussi d'impressionner les foules. En 1880, quand il est décidé de faire du 14 juillet la fête nationale, le feu d'artifice est réellement entré dans les mœurs. La IIIe République l'a adopté et, avec l'industrialisation, il devient un art moins coûteux. C'est à cette époque de bouillonnement qu'il gagnera en hauteur, avec des fusées plus puissantes, en couleurs avec de nouvelles poudres, et en  bruit avec des pétards plus festifs.

Salons / Evénements