Jupiter 2022 : que montrent les images de James Webb ?

Jupiter 2022 : que montrent les images de James Webb ? JUPITER. La géante gazeuse a été immortalisée par le télescope James Webb. Des images qui révèlent les pôles de Jupiter, ses aurores, deux petites lunes et ses anneaux nébuleux. Décryptage.

[Mis à jour le 13 septembre 2022 à 18h13] Le 23 août 2022, Jupiter, la 5e planète de notre système solaire, s'est montrée sous un nouveau jour grâce au puissant télescope James Webb. La NASA a dévoilé deux images à couper le souffle de ce corps céleste. Sur la première image, les détails et contours de la planète Jupiter sont saisissants. "Incroyable détail de l'atmosphère turbulente, des aurores aux pôles, des anneaux encerclant la planète, les minuscules lunes et même quelques galaxies en arrière-plan", a commenté sur Twitter le planétologue James O'Donoghue. 

Les aurores apparaissent en rouge au-dessus des deux pôles de la planète tandis qu'en jaune et vert, ce sont des "brumes tourbillonnant autour des pôles Nord et Sud", décrit la Nasa. Un "nuage principal plus profond" est  observable par sa couleur bleu. La grande tache rouge de Jupiter ressort de l'image, apparaissant de couleur blanche.

La grande tache rouge appelée "œil de Jupiter" et les aurores aux pôles de la planète Jupiter ressortent particulièrement de la première image du télescope James Webb. © Nasa/UPI//SIPA (publiée le 24/08/2022)

Sur la seconde image de Jupiter, qui présente une vue plus large de la géante gazeuse, James Webb a réussi à immortaliser les anneaux, très fins, autour de la planète et deux de ses lunes : Amalthée et Adrastée, représentées par des points brillants à gauche de la planète sur l'image. En fond, on peut apercevoir des galaxies, en forme de points plus flous.

Cette image de Jupiter en plan plus large laisse apparaître ses anneaux fins et ses deux lunes, Amalthée et Adrastée, brillantes. © NASA/ESA/CSA/Jupiter ERS Team/Ri

Principalement connue pour sa taille, sa nature gazeuse, ainsi que sa célèbre tache rouge, Jupiter est un objectif de recherche astronomique de plus en plus important. Les missions se succèdent, dévoilant peu à peu la composition de la planète, ses caractéristiques, mais également celles de ses satellites.

Quelles sont les particularités de la planète Jupiter ?

Planète emblématique du système solaire, Jupiter est surtout la plus grande des 8 planètes en orbite autour du Soleil. Hors normes, elle mesure 139 820 kilomètres de diamètre.

Située à 778,6 millions de kilomètres du Soleil, Jupiter est la 5e planète du système solaire, placée entre Mars et Saturne. Elle côtoie également la ceinture principale d'astéroïdes qui se trouve entre Jupiter et Mars. Les scientifiques estiment que la force d'attraction gravitationnelle de Jupiter a empêché l'accrétion des objets situés à proximité. Aucune planète ne s'est donc formée à partir de ces objets, laissant ainsi la ceinture d'astéroïdes telle qu'on la connaît.

Jupiter est une géante gazeuse, caractérisée par sa couleur rayée de bandes orange, blanches et marron, quelquefois même bleues, dues à sa composition et aux mouvements des vents présents à sa "surface". Sa grande tache rouge est également une particularité de Jupiter. Observée pour la première fois vers 1664, il s'agit d'un anticyclone de 15 000 kilomètres de long à l'intérieur duquel circulent des vents extrêmement violents.

jupiter
Planète Jupiter © Stockbym - stock.adobe.com

La taille de Jupiter lui a permis d'attirer de nombreux objets passant à proximité grâce à sa grande force gravitationnelle. Certains se sont ainsi placés en orbite autour d'elle et constituent des satellites naturels, également appelés "lunes" de Jupiter. On en connaît officiellement 79 aujourd'hui, ce qui fait de Jupiter la deuxième planète possédant le plus de satellites naturels après Saturne qui en compte 82. Parmi les lunes de Jupiter, les quatre plus gros sont nommés satellites galiléens du nom de leur découvreur : Galilée.

Quelle est la température de Jupiter ?

La température de Jupiter est très basse. Située loin du Soleil, à 778,6 millions de kilomètres, elle reçoit peu de chaleur de la part de l'étoile. Sa température varie donc entre -161 et -108°C.

Quelle est la composition de Jupiter ?

Jupiter est une planète géante gazeuse. Elle est majoritairement composée des mêmes gaz que le Soleil, c'est-à-dire de l'hydrogène et de l'hélium. C'est pourquoi elle a souvent été qualifiée de "Soleil raté". En effet, si cette planète avait été 80 fois plus massive, elle serait devenue une étoile plutôt qu'une planète, indique la page de la NASA consacrée à Jupiter. Il existe également des traces d'autres composants comme le méthane, le néon, la vapeur d'eau et d'autres encore.

D'après les découvertes de la sonde Juno placée en orbite autour de Jupiter en août 2016, le noyau de la planète serait d'une taille largement supérieure à celle qu'imaginaient les chercheurs. Il pourrait être constitué de "métaux lourds et de roches se dissolvant lentement dans une couche d'hydrogène métallique sous forme liquide" d'après le magazine National Geographic.

Quelle est la taille de Jupiter ?

Jupiter est la plus grande planète du système solaire. Avec un diamètre de 139 820 kilomètres, elle pourrait accueillir 11 fois la planète Terre dans sa largeur. Sa masse équivaut à deux fois la masse des autres planètes rassemblées.

Quelle est cette tache rouge sur Jupiter ?

Jupiter est caractérisée par sa grande tache rouge, également appelée "œil de Jupiter". Observée pour la première fois en 1665 par l'astronome Cassini, cette tache est un gigantesque anticyclone d'une longueur de 15 000 kilomètres et d'une largeur de 12 000 kilomètres. À en croire les observations répertoriées, cette tempête géante existe probablement depuis plus de 350 ans et ne semble pas prête de s'arrêter. Au cœur de l'anticyclone, la pression atmosphérique est extrêmement élevée et les vents qui circulent en son centre et sur ses bords peuvent dépasser 680 kilomètres par heure.

Aujourd'hui, elle pourrait contenir plus d'une fois la Terre, mais sa taille diminue progressivement depuis que la tache a été découverte. En effet, à la fin des années 1800, elle mesurait environ 40 000 kilomètres de long, c'est-à-dire trois fois le diamètre de la Terre. Ainsi, les scientifiques ne savent pas précisément quand cet anticyclone s'est formé, ni s'il pourrait un jour disparaître.

jupiter
Grande tache rouge de Jupiter © mode_list - stock.adobe.com

Quel est le nombre de satellites de Jupiter ?

Aujourd'hui, on connaît 79 satellites en orbite autour de Jupiter. Les 4 plus gros sont Io, Europe, Ganymède et Callisto. Ces lunes ont été découvertes par Galilée en 1610 grâce à sa lunette astronomique. On les appelle donc les satellites galiléens.

Io a la particularité d'être le satellite le plus volcanique du système solaire. À sa surface, 400 volcans sont en activité, produisant des éruptions hors normes, des lacs et des fontaines de lave de plusieurs kilomètres de hauteur. Cette activité volcanique s'explique par la présence des autres lunes de Jupiter. En effet, Io est coincée entre Jupiter, Ganymède et Europe. Elle subit ainsi leurs forces de gravité qui déforment sa croûte, font chauffer la roche et produisent du magma.

Ganymède est la plus grande lune de Jupiter. Elle mesure 5 268 kilomètres de diamètre, c'est-à-dire plus d'une fois et demie la taille de notre Lune. C'est également le plus gros satellite naturel du système solaire. Elle est même plus grande que la planète Mercure, qui mesure pour sa part 4 879,4 kilomètres de diamètre.

jupiter
Comparaison de la taille des satellites galiléens de la planète Jupiter. © ordus - stock.adobe.com

Ganymède, Europe et Callisto sont des objets particulièrement étudiés par les agences spatiales, car ces derniers présentent des lacs d'eau sous leur croûte et pourraient donc être des candidats potentiels pour la recherche de formes de vie.

C'est grâce à ses dimensions hors normes que Jupiter possède autant de satellites. En effet, sa force de gravité lui permet d'attirer une partie importante des corps qui passent à proximité. Ces objets peuvent se placer en orbite autour de la planète et devenir des satellites.

Quelle est la position de Jupiter dans le système solaire ?

Jupiter est la 5e planète du système solaire en s'éloignant de notre étoile. Elle est située entre Mars et Saturne à environ 778,6 millions de kilomètres du Soleil. C'est également la première planète gazeuse et la plus grande planète du système solaire.

Quelle est la distance entre la Terre et Jupiter ?

Jupiter se trouve à 628 millions de kilomètres de la Terre. La lumière met donc presque 35 minutes à effectuer le trajet entre notre planète et Jupiter, alors qu'elle met à peine plus de 8 minutes à traverser la distance qui nous sépare du Soleil.

Pour atteindre l'orbite de Jupiter, la sonde Juno a mis presque 5 ans, alors qu'il a fallu 7 mois au rover Perseverance pour atteindre Mars. Jupiter est donc très éloignée de la Terre.

Quelle est la rotation de Jupiter ?

Jupiter fait un tour sur elle-même en presque 10 heures seulement. C'est une vitesse de rotation très rapide pour une planète de cette taille. C'est pour cette raison que Jupiter n'est pas totalement sphérique, mais aplatie au niveau de ses pôles. Sur Jupiter, une journée dure donc 10 heures, alors qu'elle dure 24 heures sur Terre.

Quelle est la durée de la révolution de Jupiter ? 

Sa révolution, c'est-à-dire le temps qu'il faut à la planète pour faire le tour du Soleil, est d'un peu moins de 12 ans. Plus éloignée du Soleil que la Terre, elle est moins soumise à son attraction. Sa vitesse de déplacement est donc moins importante. Elle doit également parcourir une distance plus longue que notre planète pour effectuer un tour complet autour de notre étoile. C'est pourquoi, alors que la Terre met un an à réaliser une révolution, Jupiter en met 12.

Quelle exploration de Jupiter ?

Bien qu'aucune sonde ne puisse se poser sur Jupiter puisque cette planète est gazeuse par nature et ne possède donc pas de surface solide, de nombreuses missions ont été réalisées afin d'approcher cette planète et de l'étudier de plus près.

Ainsi, en 1973, les sondes Pioneer 10 et 11 sont lancées et survolent la géante gazeuse avant de s'éloigner vers les confins du système solaire. Il ne s'agit que d'un survol, mais les informations récoltées par la mission ont permis d'en apprendre davantage sur la masse de Jupiter et sur sa forme légèrement aplatie. Pioneer 10 est ainsi la première sonde à traverser la ceinture principale d'astéroïdes, à s'approcher autant de Jupiter et à fournir des images capturées à proximité de la planète géante :

En 1979, la mission Voyager envoie deux nouvelles sondes à travers le système solaire. Elles survolent ainsi Jupiter et offrent de nouvelles informations sur la tache rouge qui se révèle alors être un gigantesque anticyclone ainsi que sur le satellite Io qui présente un volcanisme actif.

La première sonde à se placer en orbite autour de Jupiter est Galileo. Lancée en 1989, elle se place en orbite en 1995 et collecte des données jusqu'en 2003, la fin de sa mission. Elle a ainsi étudié l'atmosphère de Jupiter grâce à une sonde larguée depuis Galileo qui a permis de mieux comprendre la composition gazeuse de la planète. Galileo observe également le satellite Europe, qui s'avère contenir probablement un océan liquide. Elle étudie aussi Io et confirme le volcanisme constaté par les sondes Voyager quelques années auparavant. Au cours de sa mission, Galileo aura pris  plus de 14 000 images, dont cette photo du satellite Ganymède :

Galileo est remplacé en 2011 par la sonde Juno qui, après un voyage de 5 ans, se place à son tour en orbite autour de Jupiter en 2016. Cette sonde de type orbiteur est toujours en activité et transmet encore aujourd'hui des données scientifiques sur la planète. Elle travaille ainsi sur la composition de l'atmosphère, le champ magnétique de Jupiter ainsi que son champ de gravité. La NASA publie régulièrement des nouvelles de la sonde qui prend également des photos de Jupiter comme cette image sur laquelle on peut voir la planète Jupiter ainsi que l'ombre d'une de ses multiples lunes, Ganymède :

D'autres sondes sont passées à proximité de Jupiter sans pour autant que la géante gazeuse ne soit leur objectif. Elles ont tout de même apporté des informations cruciales sur la planète, notamment pour préparer les autres missions, mais ont également pris des photos uniques de Jupiter et de ses satellites en passant à proximité. C'est le cas de la sonde Ulysse qui partaient étudier le Soleil, Cassini-Huygens qui se dirigeait vers Saturne et ses satellites, et New Horizons en transit vers Pluton.

D'autres projets sont en marche pour approfondir notre connaissance de Jupiter mais également de ses satellites qui intriguent les chercheurs. Ainsi, l'agence spatiale européenne prévoit d'envoyer une sonde nommée Jupiter Icy Moons Explorer, surnommée Juice, qui survolera les 4 plus grandes lunes de Jupiter avant de se placer en orbite autour de Ganymède, la plus grande d'entre elles, en décembre 2032. D'après G. Hasinger, directeur de la science à l'ESA "Juice sera d'une importance capitale pour déterminer le potentiel d'habitabilité des planètes présentant potentiellement des océans, au-delà de la nôtre".

La NASA de son côté s'intéresse particulièrement au satellite Europe et en particulier à l'océan d'eau liquide qui pourrait se trouver sous sa surface glacée. Elle devrait donc envoyer une sonde, Europa Clipper, en 2024 pour se placer en orbite autour de Jupiter après avoir survolé des dizaines de fois Europe.

Peut-on marcher sur Jupiter ?

Aucune mission spatiale habitée n'a pour objectif de s'approcher de Jupiter. Même si ce type de projet voyait le jour, l'intérêt en serait limité puisqu'il est impossible de marcher sur cette planète. En effet, il s'agit d'une planète gazeuse. Elle ne possède donc pas de surface solide sur laquelle atterrir ou marcher.

Est-ce que la vie est possible sur Jupiter ?

La planète Jupiter s'avère plutôt inhospitalière pour accueillir une forme de vie. Sans surface solide, avec des températures extrêmes, il semble peu probable que la vie telle qu'on la conçoit ait pu s'y développer. En revanche, les scientifiques s'intéressent de près à ses lunes qui pourraient contenir de l'eau liquide.

C'est le cas notamment du satellite Europe, qui, sous une épaisse couche de glace, renferme peut-être un océan d'eau liquide. Cette lune pourrait avoir vu la vie se développer. Dans ce cas, ses formes de vie pourraient ressembler à ce que l'on trouve dans les fonds sous-marins comme dans la fosse des Mariannes, l'endroit le plus profond de la croûte terrestre. Une étude a ainsi mis en évidence l'existence de micro-organismes vivants à plus de 10 kilomètres sous la surface de la mer au niveau de la fosse des Mariannes, se nourrissant des débris d'autres organismes qui tombent au fond de l'océan.

"La découverte de cet éventuel écosystème de micro-organismes qui survit grâce à la chimiosynthèse dans la région la plus profonde et la plus sombre de nos océans pourrait nous donner des informations précieuses sur le potentiel de vie dans les profondeurs d'Europe", rapporte Kevin Hand, astrobiologiste de la NASA, au magazine National Geographic.

Quand observer Jupiter en 2022 ?

2022 est une bonne année pour observer Jupiter. La plus grosse planète du système solaire est visible depuis la mi-avril, en toute fin de nuit et tôt le matin. Pour en profiter plus longuement, il faudra attendre l'été où vous pourrez l'observer durant la deuxième moitié de la nuit.

Pour voir Jupiter pendant toute la nuit, rendez-vous en septembre 2022. Le 26 septembre aura lieu l'opposition de Jupiter, c'est-à-dire que notre planète se trouvera entre le Soleil et Jupiter. Ce sera la meilleure période pour l'observer puisqu'elle sera au plus proche de la Terre durant les semaines qui précèdent et qui suivent l'opposition.

Quelle est la date d'opposition de Jupiter ?

Jupiter sera en opposition le 26 septembre 2022. Cela signifie que la Terre sera placée entre Jupiter et le Soleil. Cette disposition est particulièrement propice aux observations de la planète, car celle-ci se trouve ainsi proche de la Terre et reste visible dans le ciel la majeure partie de la nuit.

Comment observer Jupiter avec un télescope ?

Pour observer Jupiter depuis son jardin, pas besoin de matériel de professionnel ! La planète est plus lumineuse que les étoiles du ciel et se repère ainsi facilement. Une lunette, un télescope d'entrée de gamme ou des jumelles astronomiques suffisent pour observer la planète et apercevoir ses quatre plus gros satellites : Io, Ganymède, Callisto et Europe.

Si vous souhaitez voir davantage de détails de Jupiter, il faudra acquérir du matériel un peu plus technique. Un télescope de moins de 100 mm de diamètre ne suffira pas pour en savoir plus sur Jupiter. Avec un télescope d'un diamètre de 100 mm, il est possible de voir la grande tache rouge de Jupiter qui n'est autre qu'une tempête qui fait rage depuis plus de 350 ans. Pour observer les bandes nuageuses rayées qui confèrent à Jupiter son apparence si reconnaissable, il vous faudra un télescope d'un diamètre de 150 mm ou plus.

 Si vous cherchez à acquérir un télescope, sachez que le grossissement ne fait pas tout. Lorsque le grossissement est trop fort et que le diamètre n'est pas suffisant, l'image risque de devenir floue. Vous n'obtiendrez donc pas d'image satisfaisante de votre cible. Dans le cas de Jupiter, un grossissement de 200 suffit pour un diamètre de 100 mm.

Maintenant que vous êtes équipé, il ne reste plus qu'à pointer votre télescope sur Jupiter. Pour la trouver, sachez que la planète se trouvera principalement dans la constellation des Poissons et entrera légèrement dans celle de la Baleine en 2022. Vous pouvez également utiliser un outil en ligne comme celui que propose le site Stelvision pour connaître avec précision la position des différents astres en temps réel.

Quand aura lieu la prochaine conjonction Jupiter-Saturne ?

La conjonction entre Jupiter et Saturne a lieu lorsque les deux planètes se trouvent à leur point de rapprochement maximal. On a alors l'impression qu'elles passent à côté l'une de l'autre alors qu'elles se trouvent encore à plusieurs centaines de millions de kilomètres de distance. Ce phénomène se produit tous les 20 ans.

La dernière conjonction, baptisée la "Grande conjonction Jupiter-Saturne", a eu lieu le 21 décembre 2020 et constitue un des rapprochements les plus spectaculaires connus. La prochaine se produira le 31 octobre 2040, mais ne sera pas aussi marquée que celle de 2020. Pour observer un rapprochement similaire, il faudra être patient et attendre le 15 mars 2080.

Quel est le symbole de Jupiter ?

Le symbole de Jupiter est composé de la lettre zêta, la première lettre du nom Zeus. Ce dernier est l'équivalent de Jupiter dans la mythologie grecque. On peut également y voir une représentation d'un éclair ou de la foudre, qui est l'arme de Jupiter.

jupiter
Symbole de Jupiter © Alex - stock.adobe.com

Quel est le surnom de Jupiter ?

À cause de sa taille hors norme, Jupiter a hérité du surnom "La géante". Avec ses 139 820 kilomètres de diamètre, Jupiter est en effet la plus grande planète du système solaire. Elle pourrait accueillir 1 300 fois la Terre dans son volume et 11 fois la Terre dans son diamètre.