EN CE MOMENT

Le 6 juin 1944, les troupes alliées débarquent sur la côte du Calvados pour libérer la France de l'emprise nazie. Si la région des plages du Débarquement est surtout animée aux alentours du 6 juin, elle connaît d'autres manifestations en automne/hiver 2020 pour vous plonger dans l'ambiance de la côte normande :

Nordic Days à Caen

Jusqu'au 31 décembre 2020

Ce festival organisé au musée des Beaux-Arts, au Théâtre de Caen et dans d'autres sites culturels de la ville propose des rencontres littéraires, des projections de films, des expositions et des spectacles et concerts tournant autour de la culture nordique. La plupart des expositions sont gratuites. Projections à partir de 3,50 €, spectacles à partir de 8 €.
Crédits : Pecold/Shutterstock

Les fêtes de la Coquille Saint-Jacques

Jusqu'à fin novembre 2020

On connaît la Normandie pour son cidre et ses camemberts, mais saviez-vous qu'elle était aussi la première région française de la pêche de la coquille Saint-Jacques ? À l'automne, les villes de la côte célèbrent ce fruit de mer avec divers marchés, cours de cuisine, visites de bateaux et, bien sûr, dégustations. Ainsi, rendez-vous les 17 et 18 octobre à Ouistreham, les 24 et 25 octobre à Villers-sur-Mer, les 7 et 8 novembre au festival Le Goût du large à Port-en-Bessin, et les 21 et 22 novembre à Courseulles-sur-Mer.
Crédits: Pack-Shot/Shutterstock

Nuit européenne des musées

14 novembre 2020

La 16e édition de la Nuit européenne des musées aura lieu cette année à la mi-novembre, de 20 h à minuit. Cet événement vous permet de visiter gratuitement plusieurs grands musées de la région des plages du Débarquement, dont le musée de Normandie au château de Caen ou le musée de la Tapisserie, le MAHB et le musée mémorial de la Bataille de Normandie à Bayeux. C'est l'occasion idéale de découvrir les musées en accès libre dans l'ambiance mystérieuse de la nuit.
Crédits: Iakov Filimonov/Shutterstock

Exposition "Les enfants de la Résistance" à la batterie d'Azeville

Jusqu'au 14 novembre 2020

Inspirée de la BD Les enfants de la résistance de Benoît Ers et Vincent Dugomier, cette exposition ludique organisée à la batterie d'Azeville explique aux enfants les grands thèmes de la Seconde Guerre mondiale. L'entrée coûte 7 €/adulte et 3,50 €/7-18 ans. La batterie est ouverte tous les jours de 13h à 18h.
Crédits : Sergio Bonilla/123RF

VISITER

Lieux de mémoire émouvants, musées captivants invitant à la réflexion et sites naturels incroyables, les plages du Débarquement vous marqueront profondément par ces visites incontournables.

Utah Beach et le musée du Débarquement

Point de départ

C'est sur cette plage de la côte du Cotentin que les troupes américaines ont entamé l'opération Neptune. À 6 h 30, le 6 juin 1944, les premiers bateaux commencent à décharger plus de 1 500 véhicules, près de 1 700 tonnes de matériel et des dizaines de milliers de soldats. Aujourd'hui, face à l'endroit précis où les Américains ont foulé le sable français, se dresse le musée du Débarquement. En suivant son parcours chronologique, vous revivrez les événements du jour J grâce à une collection d'objets et de véhicules d'époque, dont un impressionnant bombardier américain. Tarif du musée : gratuit/moins de 6 ans, 5 €/6-15 ans, 8 €/adulte.
Crédits: Massimo Santi/Shutterstock

La pointe du Hoc

Promontoire stratégique

Offrant une vue panoramique sur les environs, ce cap servait de poste d'observation aux Allemands. Prise d'assaut par les Alliés après de longues heures de combat, la pointe du Hoc porte encore les cicatrices de cet épisode du D-Day. Depuis les allées qui la serpentent, vous passerez devant divers bunkers et blockhaus, mais aussi entre d'impressionnants cratères témoignant de la violence des bombes. Si le passé l'a définitivement marquée de ses empreintes, elle n'en reste pas moins un site naturel époustouflant avec son panorama sur les falaises se dressant face à la mer. Accès libre.
Crédits: Jrossphoto/Shutterstock

Omaha Beach

Lieu de mémoire

Ayant reçu le surnom tristement célèbre de "plage du sang", cette étendue de 8 km a connu le plus grand nombre de morts lors du Débarquement. En foulant son sable au bruit des vagues, vous ferez une balade émouvante et rendrez hommage à tous ces soldats disparus en faisant un arrêt devant ses trois monuments commémoratifs, dont Les Braves, œuvre réalisée par Anilore Baron. Accès libre.
Crédits:Milacroft/123RF

Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer

Recueillement

Surplombant Omaha Beach, cette nécropole de 70 hectares vous plonge dans un silence assourdissant. Le spectacle de ses 9 387 croix en marbre blanc faisant face au bleu profond de la Manche invite au recueillement et à la méditation. Lire le nom de tous ces hommes tombés au combat, ainsi que les milliers d'autres gravés dans le mur du jardin des Disparus, est une expérience bouleversante. Accès libre.
Crédits: Marcin Jucha/123RF

Mémorial de Caen

Plongée dans l'Histoire

Étape incontournable d'un séjour dans la région, ce musée, installé sur un ancien bunker allemand, vous invite à voyager dans le temps pour remonter aux origines de la Seconde Guerre mondiale. Le Mémorial retrace ainsi la montée du fascisme et la Shoah, puis vous fait revivre le Débarquement et la bataille de Normandie avant de vous emmener à l'époque de la Guerre froide et de la construction de l'Europe. Le site comprend aussi les Jardins du Souvenir où se déroulent, chaque année, les cérémonies commémoratives du 6 juin 1944. Tarif : 17,50 €/10-18 ans, étudiants et séniors ; 19,80 €/adulte.
Crédits: HUANG Zheng/Shutterstock

PLAGES

Si les plages du Débarquement sont un lieu de mémoire, elles n'en restent pas moins de superbes sites pour se détendre au bruit des vagues.

Utah Beach

Escapade sportive

La première des plages du Débarquement plaira aux amateurs de char à voile. Cette immense étendue de sable est, en effet, idéale pour la pratique de ce sport. Facilement accessible depuis le musée Utah Beach, qui dispose d'un grand parking gratuit, elle invite aux balades dans les dunes ou dans la réserve naturelle toute proche et, pour les moins frileux, à la baignade dans les eaux de la Manche.
Crédits: Massimo Santi/ Shutterstock

Omaha Beach

Balade

Étirant son sable doré de Vierville-sur-Mer à Colleville-sur-Mer, cette plage offre un superbe site de balade. Plus sauvage du côté du cimetière américain, elle est appréciée des promeneurs à son extrémité ouest, là où le sable rencontre les falaises de la pointe du Hoc. C'est également une zone de baignade surveillée l'été et bordée de villas et de restaurants. Elle dispose d'un parking gratuit à Saint-Laurent-sur-Mer, à proximité de la sculpture des Braves.
Crédits: Michael Mulkens/Shutterstock

Gold Beach

Musée en plein air

Située au centre de la zone du Débarquement, cette plage de 8 km se trouve dans le secteur britannique. Elle est aujourd'hui la seule où l'on peut voir des vestiges de la guerre. D'anciens caissons en béton, qui ont constitué à l'époque le port artificiel d'Arromanches, sont échoués sur le sable ou baignent au large. Votre balade sur la plage prendra ainsi une toute autre dimension. Pour la visiter, deux parkings payants se trouvent à proximité.
Crédits: Zechal/123RF

Juno Beach

La Canadienne

S'étalant sur 7 km entre Courseulles-sur-Mer et Saint-Aubin-sur-Mer, cette plage a vu le Débarquement des troupes canadiennes. Vous trouverez d'ailleurs dans sa zone le seul musée canadien, le Centre Juno Beach. Située juste à côté d'un parking gratuit, elle est un agréable lieu de balade avec sa promenade longeant le sable et ses nombreux cafés et restaurants à proximité.
Crédits: Ms Jane Campbell/Shutterstock

Sword Beach

Sur les traces des soldats français

C'est sur cette plage, la plus à l'est de la zone du Débarquement, qu'ont débarqué les 177 bérets verts français venus en renfort auprès des troupes britanniques. Accueillant aujourd'hui les vacanciers sur son doux sable doré, Sword Beach vous fera découvrir la petite station balnéaire d'Ouistreham, où l'on pratique la pêche à pied. Pour fouler son sable fin, garez-vous sur le parking payant de la place du Marché, non loin du musée du Mur de l'Atlantique.
Crédits:PLM Prod/Shutterstock

CIRCUITS

Nombreux sont les parcours pour découvrir les plages du Débarquement. Les itinéraires suivants vous proposent de suivre les traces des Alliés dans les différents secteurs en visitant les principaux sites historiques.

De Graignes à Sainte-Mère-Église

Sur les traces de la 101 st US Airbone

Ce circuit de 56 kilomètres vous emmène sur les lieux d'atterrissage de cette division de parachutistes américains et vers les principaux musées. Au départ de Graignes-Mesnil-Angot, où se sont égarés 170 parachutistes avant de connaître un sort tragique, vous passerez par plusieurs villages ayant servi de zone d'atterrissage. Vous arriverez à Sainte-Marie-du-Mont, qui porte encore les traces des combats. Vous poursuivrez ensuite le trajet sur la plage de la Madeleine et son musée Utah Beach. Vous terminerez à Sainte-Mère-Église, premier village français à être libéré, pour une visite de l'Airborne Museum (9,90 €/adulte, 6 €/6-16 ans).
Crédits: Mike Mols/123RF

La 82e division aéroportée américaine et les batteries allemandes

Sur les traces des parachutistes américains

Au départ de Picauville, site de la fameuse bataille de la "cote 30", ce circuit de 46 kilomètres passe par Chef-du-Pont, Sainte-Mère-Église avec son mannequin de parachutiste accroché à l'église, le marais de La Fière et sa statue du soldat Iron Mike, puis le village d'Amfreville, dans la Manche, avec son mémorial aux parachutistes de la 82e division. Il se poursuit à Gourbesville et son ancien poste de secours allemand, puis au cimetière militaire allemand d'Orglandes. Prenez ensuite un temps de recueillement sur le site du massacre des parachutistes américains à Hémevez. Le circuit continue vers les batteries allemandes d'Azeville (7 €/adulte, 5 €/étudiant, 3,50 €/7-18 ans) et de Crisbecq (10 €/adulte, 6 €/6-14 ans). Il s'achève à Quinéville, où se trouve le World War II Museum (7 €/adulte, 5,50 €/6-12 ans).
Crédits: Andre Muller/Shutterstock

Omaha Beach et la pointe du Hoc

Soldats disparus

D'une distance de 25 kilomètres, ce circuit vous raconte l'histoire tragique d'Omaha Beach. Vous démarrerez à Saint-Laurent-sur-Mer, lieu du Débarquement ayant subi la plus grande perte humaine. Le lieu inclut un cimetière américain. Vous poursuivrez le long de la côte pour rejoindre l'autre site de Vierville-sur-Mer, avant de faire une pause sur la pointe du Hoc. Vous rentrerez ensuite dans les terres vers Grandcamp-Maisy, où se sont arrêtés Charles de Gaulle et Dwight D. Eisenhower en 1944. Continuez le circuit au cimetière allemand de la Cambe avant de terminer devant le monument aux morts de Trévières. Vous y verrez la célèbre "Lady of Trévières", statue dont le visage a été emporté par un obus le 6 juin 1944.
Crédits: Andrew Joseph Folts/Shutterstock

Parcours de la Gold Beach

Débarquement britannique

En commençant par le musée America Gold Beach de Ver-sur-Mer, où débarquèrent les premières divisions britanniques, ce circuit d'environ 30 kilomètres vous fait passer par le village d'Asnelles où repose Maurice Schumann. Continuez le circuit à Saint-Côme-de-Fresné, avec les casemates de sa falaise et son cinéma circulaire Arromanches 360 avant de fouler le sable de la plage d'Arromanches, où subsistent des vestiges du port artificiel. Profitez-en pour visiter son musée du Débarquement (8,20 €/adulte, 6 €/enfant, étudiant) avant d'explorer la batterie allemande de Longues-sur-Mer (5 €/adulte, 3 €/11-17 ans). Vous pouvez également compléter l'itinéraire par le musée des Épaves sous-marines (7,50 €/adulte, 4,50 €/enfant) à Port-en-Bessin, le musée de la Bataille de Normandie (5 €) à Bayeux, pour finir au cimetière militaire britannique de Bazenville.
Crédits: George Robertson/123RF

Juno Beach

Le débarquement canadien

Vous débuterez ce circuit de 25 kilomètres par le musée Station Radar 44 (5,50 €) de Douvres-la-Délivrande avant d'explorer Saint-Aubin-sur-Mer, lieu du Débarquement canadien. Vous pourrez y visiter un canon sous-abri et le square des Canadiens. Vous poursuivrez ensuite votre balade avec le blockhaus transformé en mémorial au bord de la plage de Bernières-sur-Mer, avant de visiter le Centre Juno Beach, seul musée dédié au Débarquement canadien, à Courseulles-sur-Mer (7,50 €/Centre, 12 €/Centre + parc Juno). Vous terminerez par le char Churchill AVRE One Charlie de Graye-sur-Mer et par le cimetière militaire canadien de Réviers.
Crédits: Annotee/Shutterstock

Sword Beach

Le débarquement franco-britannique

Ce petit circuit d'une dizaine de kilomètres commence à Ouistreham. Sur place, vous pourrez voir le monument de la flamme dédié aux bérets verts français, le musée du N°4 Commando (5 €/adulte, 3 €/+10 ans) et le grand bunker abritant le musée du mur de l'Atlantique (8 €/adulte, 6 €/6-12 ans). Direction ensuite le site Hillman et le joueur de cornemuse du mémorial Bill Millin à Colleville-sur-Orne, puis le site du Débarquement à Hermanville-sur-Mer. Vous poursuivrez à Lion-sur-Mer pour voir son char Churchill AVRE et son château du Haut Lion, lieu de résistance des Allemands, pour terminer à Langrune-sur-Mer, site plus tragique du secteur de Sword Beach.
Crédits: Pack-Shot/Shutterstock

Parcours de la 6th British Airborne Division

Sur les traces des parachutistes britanniques

Départ à Bénouville, où sont arrivés les six planeurs chargés de soldats de la 6th British Airborne Division. Vous pourrez y visiter le fameux pont levant Pegasus Bridge et son musée mémorial (8 €/adulte, 5 €/enfant), le café Gondrée, qui a servi de poste de commandement au Major Howard, et la stèle érigée en son honneur. Continuez vers Bréville-les-Monts et sa stèle commémorant la bataille du bois des Monts, avant de visiter la batterie allemande de Merville (8 €/adulte, 5 €/6-14 ans), prise d'assaut par les parachutistes britanniques. Vous terminerez par Troarn et son pont, qui fut détruit par la 6th Division à l'aube du 6 juin 1944.
Crédits: Kyrien/Shutterstock

Trouver un vol avec Liligo

VILLES

La région des plages du Débarquement comprend aussi de jolies villes normandes chargées d'histoire. Petit tour des plus belles cités où remonter le temps.

Bayeux

L'épargnée

Miraculée de la Seconde Guerre mondiale, Bayeux a pu conserver son magnifique cadre médiéval. Une balade dans le vieux Bayeux autour de sa cathédrale Notre-Dame (gratuit) vous plongera ainsi directement au Moyen Âge. Cet élégant édifice du Xe siècle renfermait autrefois un trésor inestimable conservé aujourd'hui au musée de la Tapisserie (à partir de 5 €). Il s'agit de la célèbre tapisserie de Bayeux, une toile de près de 70 mètres racontant notamment la bataille d'Hastings et la conquête de Guillaume le Conquérant. Grâce au pass 3 musées à 10 €, vous pourrez combiner sa visite à celle du musée mémorial de la Bataille de Normandie et du musée d'Art et d'Histoire Baron Gérard.
Crédits: Stefano_Valeri/Shutterstock

Saint-Lô

La capitale des ruines

Détruite à 70 % durant les bombardements des alliés en 1944, Saint-Lô a pu renaître et conserver ses remparts médiévaux. Les cicatrices des combats sont toutefois encore visibles sur l'église Notre-Dame, dont les deux tours n'ont pas été reconstruites après la guerre. La ville est aussi connue pour son haras national (visite libre) et son église Sainte-Croix. Elle invite également à la balade avec son point de vue aux roches de Ham, la forêt de Cerisy et les marais du Cotentin et du Bessin.
Crédits:Luis Pizarro Ruiz/Shutterstock

Avranches

Aux abords du Mont-Saint-Michel

Entre terre et mer, Avranches vous offre le meilleur des paysages de la Normandie. Depuis son Jardin des plantes fleuri, vous pourrez apercevoir la célèbre silhouette du Mont-Saint-Michel, situé à 12 km au large. Certains trésors de l'abbaye se trouvent d'ailleurs au Scriptorial d'Avranches (8 €/adulte, gratuit/moins de 18 ans), le musée des Manuscrits du Mont-Saint-Michel. Étape indispensable avant une visite de l'abbaye, Avranches vous invite également à découvrir sa basilique Saint-Gervais et les ruines de son château du Xe siècle.
Crédits:  Marlene Vicente/123RF

Cherbourg

Cité maritime

L'air marin de la Manche souffle sur cette cité installée sur la presqu'île du Cotentin. En plus de vous inviter à la balade le long de la deuxième plus grande rade artificielle au monde et dans ses boëls, les petits passages du centre-ville, Cherbourg vous propose d'explorer un immense sous-marin à la Cité de la Mer (19 €/adulte, 12 €/5-17 ans), installé dans la gare maritime. Ne manquez pas non plus la collection d'art du musée Thomas Henry (5 €), son parc Emmanuel Liais avec sa serre et son petit musée (2 €, gratuit le mercredi), le musée de la Libération (4 €, gratuit le mercredi) dans le Fort du Roule ou encore, la manufacture du Parapluie de Cherbourg (8 €/adulte, 4 €/6-18 ans).
Crédits: NatureStock1/Shutterstock

Caen

La cité de Guillaume le Conquérant

Indispensable escale d'un séjour sur les plages du Débarquement en raison de son mémorial, Caen est une ville chargée d'histoire qui vous fera remonter à l'époque de Guillaume le Conquérant. Vous pourrez suivre les traces du roi d'Angleterre et duc de Normandie en visitant le château de Caen, qui abrite le musée de Normandie (3,50 €/collection permanente, 5,50 €/collections + salles du rempart, gratuit/moins de 26 ans et le 1er week-end de chaque mois), l'abbaye aux Hommes, renfermant sa tombe (à partir de 3 €), et l'abbaye aux Dames, où repose son épouse Mathilde de Flandre (2 €). Les rues bordées de maisons à pans de bois du quartier du Vaugueux, ainsi que le Jardin des plantes (gratuit) invitent, quant à eux, à la flânerie.
Crédits: Claudio Giovanni Colombo/Shutterstock

CAMPING

Si vous souhaitez loger au plus proche des plages du Débarquement, vous pourrez compter sur de nombreux sites de camping. Voici une petite sélection des meilleurs.

Flower Camping Omaha Beach

Près d'Omaha Beach

Offrant un magnifique panorama depuis les falaises du Bessin, ce camping 3 étoiles vous mène sur la plage d'Omaha Beach et la jetée de Vierville-sur-Mer en quelques minutes de marche. Proposant une centaine de mobilhomes et plus de 180 emplacements, il dispose d'une piscine chauffée couverte, d'un bar-restaurant, d'une épicerie et d'une salle de loisirs. Ouvert du 4 avril au 1er novembre 2020. Emplacements à partir de 8 €, mobilhomes à partir de 53 €/nuit. Info : +33 2 31 22 41 73
Crédits: Stefan Rotter/123RF

Le Cormoran

5 étoiles

Ce camping 5 étoiles de 102 emplacements se trouve à seulement 20 mètres de la plage de Ravenoville. Entre vos visites au musée du Débarquement d'Utah Beach et du village Saint-Mère-Église, situés à moins de 10 km, vous pourrez vous détendre dans son espace aquatique avec piscines chauffées. Accessible à tous les budgets, il vous propose de planter votre tente ou de louer un mobilhome, un chalet ou une roulotte. Ouvert du 4 avril au 27 septembre 2020. Emplacements à partir de 12 €, locations à partir de 49 €/nuit. Info : +33 2 33 41 33 94
Crédits:Kristoff1492/Shutterstock

Camping Port'land

Point central

Bénéficiant d'une situation centrale entre les différentes plages du Débarquement, ce camping 4 étoiles, installé à Port-en-Bessin, vous accueille sur son site arboré avec piscine couverte et chauffée et parc aquatique extérieur. Vous y trouverez 271 emplacements, tentes ou locations de mobilhomes à tous les prix, vous permettant de rejoindre facilement les grands sites de la région, dont la batterie de Longues-sur-Mer, Arromanches et la ville de Bayeux à 10 km. Ouvert du 3 avril au 1er novembre 2020. Emplacements à partir de 29 €, mobilhomes à partir de 78 €. Info : +33 2 31 51 07 06
Crédits: Thomas Quinn/Shutterstock

Sandaya Côte de Nacre

Plaisirs aquatique

Situé à Saint-Aubin-sur-Mer, ce superbe camping 5 étoiles vous offre le luxe entre les secteurs de Juno Beach et Sword Beach. Parc aquatique extérieur, espace bien-être, terrasse solarium, club enfant, activités sportives… Tout est fait pour que vous passiez un agréable séjour sur la côte normande. Optez pour un emplacement ou un cottage et profitez de la proximité des sites du Mur de l'Atlantique et du mémorial de Caen ! Ouvert du 19 juin au 27 septembre 2020. Emplacements à partir de 22 €/nuit, locations à partir de 92 €/nuit. Info : +33 4 11 32 90 00
Crédits: Firn/Shutterstock

TRADITIONS

Les événements du débarquement des Alliés et de la bataille de Normandie sont encore très présents dans l'esprit des habitants vivant le long des plages.

Chaque année, le 6 juin est marqué par de grandes commémorations dans les divers sites de la région. Depuis 2007, vous pouvez assister par exemple au D-Day Festival Normandy. Durant la première quinzaine de juin, plus de 80 manifestations sont organisées dans le secteur d'Omaha Beach, à Arromanches, Bayeux, Sainte-Mère-Église, Utah Beach ou encore Longues-sur-Mer.

Vous pourrez participer à des bals de la Libération, à des défilés de véhicules militaires d'époque, à des parachutages et reconstitutions de moments stratégiques de la bataille, ainsi qu'à divers concerts de jazz et feux d'artifice. Ce festival, ainsi que toutes les autres commémorations ayant lieu le 6 juin dans la région, vous propose une véritable immersion dans cette page particulière de notre histoire.