Noël Le Graët : tout savoir sur le président de la Fédération française de football

Noël Le Graët : tout savoir sur le président de la Fédération française de football Président de la Fédération française de football (FFF) depuis 2011, Noël Le Graët est un des acteurs majeurs du foot français. Son rôle de président, l'épisode mouvementé avec Karim Benzema, son salaire... Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le dirigeant breton.

Biographie Noël Le Graët. Noël Le Graët est né le 25 décembre 1941 à Bourbriac, ville située dans le département des Côtes d'Armor en Bretagne. Il dirige la Fédération française de football depuis 2011 et est également représentant de l'UEFA au sein de la FIFA depuis 2019. Le 13 mars 2021, il a été réélu pour un quatrième mandat. Il est aussi le fondateur d'un groupe agroalimentaire qui porte son nom dans la ville de Guingamp dont il a été le maire entre 1995 à 2008. Il a également été le président du club de 1972 à 1991 puis de 2002 à 2011 où il fait passer un cap au club breton. 

Quel est le parcours de Noël Le Graët à la tête de la FFF ?

Noël Le Graët est vice-président de la FFF de 2005 à 2011 où il est en charge des questions économiques de la plus grande instance du foot français. En 2008, il vote en faveur de la reconduction de Raymond Domenech à la tête de l'équipe nationale malgré un Euro très compliqué et une impopularité immense. C'est en 2011 qu'il prend la tête de la Fédération française de football. Il récolte 54,39% des voix face au président sortant Fernand Duchaussoy. Le 15 décembre 2012, il est réélu  avec une avance plus confortable (83,07 %) pour un mandat de quatre ans qui va s'étaler jusqu'au 18 mars 2017. C'est à ce moment qu'il est à nouveau réélu face à Jacques Rousselot avec 57,4% des voix. Plus récemment, le 13 mars 2021, il a rempilé pour un quatrième mandat en emportant les élections face à Frédéric Thiriez, ancien président de la Ligue de football professionnel (LFP) et Michel Moulin. Il a récolté 73,02% des voix. Depuis le temps qu'il est à la tête de la FFF, Noël Le Graët a connu beaucoup d'évènements extra sportifs. En septembre 2020, le dirigeant breton réagit aux accusations de Neymar à l'encontre du défenseur de l'OM Alvaro Gonzalez qui aurait proféré des insultes racistes au Brésilien. Noël Le Graët affirme alors que le "phénomène raciste dans le sport, et dans le football en particulier, n'existe pas ou peu" créant ainsi une vive polémique. 

Retour sur l'épisode de Noël Le Graët avec Karim Benzema 

Noël Le Graët est aussi connu pour sa prise de position sur le cas Karim Benzema en équipe de France. Si aujourd'hui l'attaquant du Real Madrid a regagné la sélection, il a connu une longue période d'absence pour des raisons extra sportives. En décembre 2015 alors que l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena explose et que l'ancien Lyonnais est mis en cause, le président de la FFF explique que Karim Benzema est écarté de l'équipe de la France "jusqu'à ce que la situation évolue". Il ajoute que pour que le Merengue revienne en équipe de France il faut que "la juge décide que le dossier est vide ou que Valbuena et lui redeviennent copains après que la juge ait décidé de les confronter". Privé de l'Euro 2016, l'attaquant français explique dans un entretien à Marca que Didier Deschamps et Noël Le Graët avait "cédé à une partie raciste de la France". Le 24 novembre 2021, le jugement tombe et Karim Benzema écope d'un an de prison avec sursis et 75 000€ d'amende. À la suite de cette décision, le dirigeant de la FFF annonce que l'attaquant reste "sélectionnable". Avant cela, en mai 2021, Didier Deschamps convoque le joueur du Real Madrid pour l'Euro après cinq ans et demi d'absence en sélection.

Quel est le salaire de Noël Le Graët ?

En 2018, la Cour des comptes rédige un rapport qui est révélé par Le Monde. La FFF est alors épinglée pour ses rémunérations plus qu'avantageuses. Pour Noël Le Graët, il lui est reproché l'utilisation excessive d'avions privés pour se déplacer. En revanche, il occupe la présidence de la FFF à titre bénévole mais gagne 206 000 euros net par an pour siéger au conseil de la FIFA selon Le Monde. 

 

Football