Gains du Tour de France 2023 : quelles primes pour les coureurs ?

Gains du Tour de France 2023 : quelles primes pour les coureurs ?

Découvrez la dotation complète pour le Tour de France 2023 qui n'évolue pas par rapport à celle de 2022.

Pour cette édition 2023 du Tour de France, les gains sont identiques à ceux de la précédente édition. Le vainqueur du classement général repartira de Paris avec 500 000 euros alors que le 2e et 3e repartiront avec 200 et 100 00 euros. Le porteur du maillot vert à l'arrivée touchera 25 000 euros alors que les coureurs qui termineront deuxième et troisième récolteront respectivement 15 000 euros et 10 000 euros. Les mêmes sommes seront attribuées aux trois premiers du classement général final du meilleur grimpeur. Pour le maillot de meilleur jeune, le vainqueur percevra 20 000 euros, le deuxième et troisième auront respectivement le droit à 15 000 euros et 10 000 euros. Enfin, la formation qui terminera en tête du classement par équipes touchera un chèque de 50 000 euros, contre 30 000 euros pour la deuxième et 20 000 euros pour la troisième.

Classement général

Dotation attribuée aux dix premiers du classement général final du Tour de France 2022
1er 500 000 euros
2e 200 000 euros
3e 100 000 euros
4e 70 000 euros
5e 50 000 euros
6e 23 000 euros
7e 11 500 euros
8e 7 600 euros
9e 4 500 euros
10e 3 800 euros

A noter que la prime quotidienne versée au porteur du maillot jaune est de 500 euros. Au classement général final, les primes sont versées à tous les coureurs classés. A partir de la vingtième place, la somme allouée est de 1 000 euros.

Classement des étapes

Dotation attribuée aux dix premiers de chaque étape du Tour de France 2022
1er 11 000 euros
2e 5 500 euros
3e 2 800 euros
4e 1 500 euros
5e 830 euros
6e 780 euros
7e 730 euros
8e 670 euros
9e 650 euros
10e 600 euros

Les primes sont versées aux vingt premiers de chaque étape, les coureurs classés du 15e au 20e rang touchant la somme de 300 euros.

Classement du maillot à pois (meilleur grimpeur)

Le vainqueur final de ce classement remporte la somme de 25 000 euros, le 2e 15 000 et le 3e 10 000. La rente quotidienne du porteur du maillot à pois est de 300 euros.

Classement par points du maillot vert (meilleur sprinteur)

Le vainqueur final de ce classement remporte la somme de 25 000 euros. La rente quotidienne du porteur du maillot vert est de 300 euros.

Classement du maillot blanc (meilleur jeune)

Le vainqueur final de ce classement remporte la somme de 20 000 euros. La rente quotidienne du porteur du maillot blanc est de 300 euros.

Classement par équipes

L'équipe qui finit en tête de ce classement à la fin du Tour touche 50 000 euros. A chaque étape, l'équipe vainqueur remporte 2 800 euros.

Classement de la combativité

Le vainqueur final de ce classement, le Super combatif, remporte la somme de 20 000 euros. Le plus combatif de l'étape remporte 2 000 euros.

Prix Henri-Desgrange, Souvenir Jacques Goddet, Prix Bernard Hinault

La somme de 5 000 euros est versée pour chacun de ces trois prix. Le prix Henri-Desgrange récompense le coureur qui franchit en tête le col du Galibier, la prime du Souvenir Jacques Goddet est attribuée à celui qui franchit en premier le sommet du Tourmalet le Prix Bernard Hinault revient au coureur ayant réalisé le meilleur temps lors de l'ascension de la côte de Dormancy.

Autour du même sujet