Paris-Nice 2022 : le parcours dévoilé, les étapes et les dates

Paris-Nice 2022 : le parcours dévoilé, les étapes et les dates PARIS-NICE. Maximilian Schachmann, vainqueur l'an dernier pour la deuxième fois consécutive, remet son titre en jeu dans l'édition 2022 du Paris-Nice. Dates, parcours... Les infos

[Mis à jour le 5 janvier 2022 à 12h11] Le parcours de l'édition 2022 de Paris-Nice a été dévoilé ce mercredi 5 janvier. Au programme, 8 étapes dont une avant-dernière dantesque qui se disputera au sommet du col de Turini (15 kilomètres à 7,3% de moyenne) avec près de 3200 mètres de dénivelé positif. Parmi les autres étapes, les deux premières de plaine mèneront les coureurs à Orléans. Ceux-ci verront ensuite Vierzon pour une étape accidentée les menant à Dun-le-Palestel, mardi 8 mars. Le lendemain, le contre-la-montre entre Domérat et Montluçon sera accidenté et pourrait chambouler le classement. Jeudi 10 mars, trois cols de catégorie 1 seront au menu dans les monts foréziens et ardéchois, pour la première étape de montagne. La 6e étape entre Courthézon et Aubagne sera également très accidenté.

Quelle date pour Paris-Nice 2022 ?

La date n'est pas encore officielle mais la première grande course à étapes devrait débuter le 6 mars prochain pour se terminer le 13 après une semaine de course. 

Quel parcours pour Paris-Nice en 2022 ?

Le parcours de cette 80 édition de Paris-Nice a été officiellement dévoilé mercredi 5 janvier, voici le détail du parcours : 

Sur quelle chaîne voir Paris-Nice en direct à la TV ?

Ce Paris-Nice 2022 devrait bénéficier d'une double diffusion à la télévision française, sur France 3 et Eurosport, avec, aux commentaires, Alexandre Pasteur, Laurent Jalabert et Marion Rousse d'un côté, et Guillaume Di Grazia, Jacky Durand, David Moncoutié et Steve Chainel de l'autre.

Quel était le classement général final de Paris-Nice 2021 ?

L'incident de Primoz Roglic a finalement profité à l'Allemand Maximilian Schachmann, déjà sacré l'an passé et qui remporte ce Paris-Nice 2021 devant Alexander Vlasov et Ion Izagirre :