Nord de la Thaïlande

Nord de la Thaïlande C'est dans le nord de la Thaïlande que sont nés les premiers royaumes du Siam. Il reste aujourd'hui de nombreux vestiges de ces temps anciens.Le nord-ouest Le nord-ouest regroupe trois sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO sur les quatre au total. Ces sites, aujourd'hui parcs historiques, sont d'anciennes cités prospères qui régnaient en maître sur les contrées du nord. La plus impressionnante est Sukhothai. La ville fut la première capitale de la Thaïlande.

Les autres sont situées dans la même région : Si Satchanalai-Chaliang, et Kamphaeng Phet. Toutes ces villes ont connu une forte expansion avant d'être annexées par le royaume d'Ayuthaya, bien plus puissant, au XIVe siècle.

Profitez-en pour aller au musée des traditions populaires de Phitsanulok qui présente un panorama des ethnies du nord.

Les musées sont moins nombreux que dans le reste du pays en raison du manque de visiteurs. Mais ils sont très intéressants pour bien comprendre l'histoire de la région. Le musée national de Nan, situé près de la frontière laotienne, dispose d'une collection ethnographique très complète.

Au Triangle d'Or, on trouve le musée de l'opium qui parcourt l'histoire de cette drogue, sa consommation et sa commercialisation.

Quelques curiosités naturelles seront à votre portée près de la frontière birmane. Les chutes de Tiloso sont les plus belles cascades du pays tandis que les grottes de Lot sont les plus grandes galeries souterraines d'Asie du sud-est.

Le nord-est

Le nord-est est beaucoup moins visité et pourtant, c'est l'occasion de découvrir la Thaïlande hors des sentiers battus.

L'Isan désigne les 19 provinces de cette région qui abrite des vestiges angkoriens magnifiques. On y trouve de nombreux monuments historiques notamment dans le parc historique Prasat Hin Khao Phanom Rungou le parc historique de Phimai. Certes, il faut passer du temps dans cette province reculée pour en apprécier ses richesses : une randonnée dans le parc national de Khao Yai vous enchantera.

Sachez que le nord-est abrite 23 parcs nationaux et 21 parcs forestiers : Phu Kradung est l'un d'eux, à l'ouest.

VOYAGE EN NORD DE LA THAÏLANDE

Météo / Quand partir

du 01/06 au 31/08

du 01/12 au 31/03

Températures moyennes

Eau : de 3°C à 14°C

Monnaie

Prix moyens

  • Séjour (hors voyage A/R) : de 800€ à 2500€
  • Hôtels 1 et 2 étoiles : de 40€ à 60€
  • Hôtels 3 étoiles : de 70€ à 100€
  • Hôtels 4 étoiles ou plus : de 120€ à 150€
  • Hôtels Allinclusive : de 130€ à 187€
  • Restaurants bon marché : de 6€ à 8€
  • Restaurants traditionnels : de 9€ à 15€
  • Restaurants Grandes tables : de 20€ à 40€
  • Transport (sur place) : de 2€ à 5€
  • Camping / Caravaning : de 9€ à 13€
  • Location hébergement : de 15€ à 40€

QUE VOIR EN NORD DE LA THAÏLANDE

Monuments

La région du nord de la Thaïlande est très riche en monuments et vestiges anciens. Bien que la plupart de ceux-ci soit en ruine, une bonne partie a été restaurée grâce aux dons des fidèles.

La province de Lampang, qui longe la frontière birmane, abrite un très bel exemple de temple en bois, peut-être le plus ancien,leWat Phra That Lampang Luang.

Plus au nord, vous pourrez visiter le « monastère de la forêt de bambou » ou Wat Phra Kaeo dans la province de Chiang Rai. C'est le temple qui a vu apparaître le Bouddha d’Émeraude désormais à Bangkok.

La ville possède d'autres temples intéressants à visiter si vous avez un peu de temps : le Wat Jet Yot, le Wat Phra Singh qui abrite la copie d'un célèbre bouddha ou encore le Wat Phra That Doi Chom Thong.

Vous êtes alors tout près de la région du Triangle d'or, bien connue notamment pour le commerce de drogues entre le Laos, la Birmanie et la Thaïlande. C'est une zone très prisée des visiteurs pour ses temples prestigieux et le panorama sublime. La route qui mène au Doi Tung en est un parfait exemple.

En redescendant vers le sud, vous ne pourrez pas passer outre la ville de Phrae, entourée de douves. L'architecture des bâtiments est à la fois birmane, nan, lanna, laotienne et surtout, assez bien conservée.

A 9 km au sud, visitez leWat Phra That Cho Hae, célèbre pour son chedi doré haut de 33 m.

A l'Est, arrêtez-vous au temple le plus célèbre de la province de Nan,leWat Phumin connu pour ses fresques historiques. Descendez par le sud en longeant la frontière laotienne pour rejoindre le Wat Phra Si Ratana Mahatha qui abrite le deuxième Bouddha le plus vénéré de Thaïlande.

Toujours en longeant la frontière laotienne, vous arriverez dans la partie nord-est de la Thaïlande, dans la province de Nakhon Ratchasima. Le point fort de la ville est le Mémorial Thao Suranari, femme courageuse qui a défendu sa ville avec stratège en 1826, contre les envahisseurs venus de Vientiane au Laos.

Toujours dans les environs, vous pourrez accéder auParc historique national de Phimai dont l'architecture rappelle celle du temple Angkor Wat.

Autre parc historique, situé en haut d'un volcan dans la province de Buriram, lePrasat Hin Khao Phanom Runget son magnifique sanctuaire qui est accessible par une allée de 160 m de long.

Musées

Les musées du nord de la Thaïlande sont inscrits dans un double objectif de valorisation du patrimoine et de préservation des richesses historiques. La tradition est au centre de tout. Cela permet aux visiteurs de ce merveilleux pays d'appréhender les coutumes, les traditions, les cultures, l'art et les religions propres au peuple Siam grâce à de nombreux musées.

Privilégiez les musées les plus importants pour avoir un vaste panorama de l'histoire de ces peuples du nord.

Le musée le plus complet sur les modes de vie des ethnies du nord est le musée des traditions populaires de Phitsanulok. Pour approfondir ses connaissances en matière d'ethnographie, dirigez-vous vers le musée national de Nan. Il dispose également d'une collection archéologique remarquable. Mais cette dernière n'est pas à la hauteur du musée national de Ban Chiangen matière de découvertes archéologiques. La région de Ban Chiang serait la première civilisation à avoir utilisé le fer il y a plus de 7000 ans.

Petit plus : vous pouvez même aller faire un tour sur les sites de recherche et rencontrer les archéologues locaux.

Si vous avez le temps de visiter un musée d'art, choisissez celui d'Ubon. Le musée national d'Ubonpossède de nombreuses pièces rares dont un bouddha debout de l'époque Dvaravati.

La Thaïlande ne serait pas ce qu'elle est sans la « culture » de l'opium. Le musée de l'opium est consacré à cette herbe au cœur du Triangle d'or tout au nord du pays. Vous y apprendrez les origines de cette plante, le processus de fabrication, de consommation et de commercialisation.

Unesco

Dans la même région, se côtoient trois sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le nord de la Thaïlande a été le berceau des premiers royaumes thaïs d'où une grande variété de monuments et parcs historique sont plus ou moins bien conservés.

Le premier à visiter est le parc historique de Sukhothai qui fut la première capitale de la Thaïlande. Le site est immense et est divisé en cinq zones pour faciliter sa visite.

Moins connu mais tout aussi intéressant, le parc historique de Si Satchanalai-Chaliang est également classé au patrimoine de l'UNESCO depuis 1991. Les nombreuses collines aux alentours permettent de voir le site en hauteur : on aperçoit les flèches des chedis émerger au milieu d'une végétation très dense.

L'ancienne cité de Sitchanalai et de Chialang a connu une ère très prospère notamment grâce à sa production de céramique exportée dans tous le pays. Les fours de potiers y sont encore exposés.

Dernier parc historique incontournable, celui de Kamphaeng Phet dans la province du même nom. Sa ville fortifiée, cernée de douves, et paraissant imprenable, renferme des temples magnifiques, bien que partiellement en ruine.

Toutes ces anciennes cités ont été englobées par le très puissantroyaume d'Ayuthayavers 1350. Elles sont devenues des villes annexes voire désertées, puis pillées par l'invasion birmane.

Parcs naturels

C'est au nord de la Thaïlande que l'on trouve les plus vastes forêts et peut-être les plus beaux paysages. Bien que la modernisation avance à grand pas du à l'essor du tourisme, cette région reste privilégiée et préservée. La création de parcs naturels a permis de protéger la faune et la flore des forêts mais aussi les anciennes tribus montagnardes qui y vivent.

La région est située à 2000 m d'altitude et abrite des chutes d'eau exceptionnelles ainsi qu'une faune et une flore très diversifiée. Le nord-est du pays est la partie de la Thaïlande la moins explorée par les touristes. Et pourtant, elle regorge de petits paradis naturels. Temples khmers, parcs nationaux ou villages endormis sont à découvrir au gré des routes.

Le plus ancien parc classé de Thaïlande est le Parc national de Khao Yai. Il est bien connu pour ses sentiers de randonnée qui mènent au pic Khao Khleo (1351 m) et les nombreuses activités sportives qui y sont possibles : rafting, trekking ou baignade dans les piscines naturelles formées par les chutes d'eau.

Autre parc intéressant, celui dePhu Kradung, un peu plus difficile d'accès, qui permet d'admirer du haut du plateau de la montagne, une vue magnifique. Mais attention, tigres, ours et éléphant sauvages seront vos compagnons de route?.

Curiosités naturelles

Le nord de la Thaïlande oscille entre tradition et modernité. Les tribus montagnardes sont de plus en plus envahies par un tourisme en plein essor dans cette région.

Des sites naturels commeles chutes de Tilososont dénaturées par la présence de nombreux commerces et hébergements sur place pour satisfaire la cohue de thaïlandais désirant se mettre « au vert ». Et qui pourrait leur reprocher ?

La Thaïlande regorge de trésors enfouis au cœur des magnifiques forêts naturelles.

On trouve également de nombreuses grottes souterraines, la plus grande étant les grottes de Lot, à l'extrémité nord-ouest du pays, près de la frontière birmane.

Autour du même sujet

Annonces Google