En ce moment

De nombreux événements et festivals font vibrer la Turquie tout au long de l'année. Voici une sélection non exhaustive des événements à ne pas manquer dans les prochaines semaines dans l'ancien empire ottoman. Retrouvez aussi les consignes du ministère des Affaires Étrangères pour les français en voyage en Turquie

Zones à éviter

Conseils aux voyageurs

Suite à une intervention militaire lancée dans le nord-est de la Syrie début octobre 2019,  des troupes militaires se déplacent actuellement dans le sud-est de la Turquie. Dans ce contexte, le ministère des Affaires Etrangères demande aux voyageurs français d'éviter "les zones situées au sud de Sanliurfa et de Mardin, à proximité de la frontière syrienne".
Crédit : ozdereisa / 123RF

Biennale d'Istanbul

Du 14 septembre au 10 novembre 2019

La biennale d'art contemporain promeut la jeune création turque et internationale et met en avant des thématiques fortes telles que l'environnement et les relations entre les hommes et l'espace urbain. Programme de la biennale d'Istanbul
Crédit : CAN KADIR/SIPA

Bodrum Cup

Du 21 au 21 octobre 2019

Grande régate qui a lieu tous les ans à l'automne, la Bodrum Cup réunit des centaines de goélettes en bois sur la mer Égée. Un spectacle à ne pas manquer si vous êtes dans le sud-ouest de la Turquie à cette période. Infos sur la Bodrum Cup
Crédit : Svetlana Yudina / 123RF

Que faire en Turquie

La Turquie offre de nombreuses visites culturelles avec de magnifiques sites archéologiques très bien préservés mais également des merveilles naturelles à explorer. Découvrez les lieux incontournables à voir dans le pays.

Pamukkale

8€ l'entrée

La station thermale de Pamukkale se situe à une vingtaine de kilomètres au nord de Denizli, dans la sous-préfecture de Pamukkale, à côté des ruines de la cité de Hiérapolis.  Ce site inscrit au patrimoine naturel mondial de l'Unesco est réputé pour ses piscines naturelles d'eau chaude aux vertus thérapeutiques (entrée 50 TL (environ 8 euros), ouverture de 6h30 à 21h). Une partie seulement est ouverte au public, il faut privilégier la fin de journée pour pouvoir en profiter tranquillement.
Crédit : Kaspars Grinvalds / 123RF

Cappadoce

Paysages pittoresques

La région de la Cappadoce en Anatolie centrale est l'une des plus photogéniques de Turquie avec ses villes troglodytes (Derinkuyu, Kaymakli) et ses formations rocheuses en forme de cheminée. Depuis sa capitale Göreme, ce site protégé au patrimoine mondial de l'Humanité se parcourt en vélo, à pied, à cheval ou se survole même en montgolfière.
Crédit : cobalt / 123RF

Ephèse

9€ l'entrée

Ephèse est la cité antique la mieux préservée de Turquie. On peut admirer son amphithéâtre de 25 000 places, l'un des plus grands au monde, ou encore les vestiges de la bibliothèque de Celsus, de l'Église de la vierge Marie ou encore du temple d'Artémis. Le site archéologique d'Ephèse est situé à 80km d'Izmir, près des villes de Selçuk et de Kudasi. Il est ouvert tous les jours, de 8h à 19h pendant l'été et de 8h à 17h en hiver. L'entrée coûte 60 TL (environ 9 euros).
Crédit : sorincolac / 123RF

Île de Kekova

Sites antiques

L'île de Kekova est une île déserte située entre les villes de Kas et de Demre. L'île n'est accessible qu'en bateau ou en kayak. On peut y apercevoir les plus beaux sites antiques de Lycie dont la ville engloutie de Kekova et quelques bâtiments antiques sur l'île. A proximité se situent les autres villes antiques de Teimiussa et Simena.
Crédit : thomasje / 123RF

Lac Bafa

Zone protégée

Situé au sud-ouest de la Turquie, le lac Bafa est une zone environnementale protégée. Les amoureux de nature pourront y observer en hiver plus de 300 000 oiseaux et des centaines d'espèces de poissons. De nombreux points de vue sur les montagnes et la nature sauvage aux alentours vous laisseront sans voix.
Crédit : elvan74 / 123RF

Nemrut Dagi

Montagne mausolée

Le mont Nemrut est situé à l'est de la Turquie, dans le parc national du même nom, il est accessible par des tours organisés depuis Khata. Le Nemrut Dagi représente la dernière demeure du roi Antiochus Theos 1er de Commagène, qui culmine au sommet d'une montagne de 2150 mètres. On peut y admirer les têtes de statues de cinq divinités et profiter de la beauté de ce parc naturel.
Crédit : ANUJAK JAIMOOK / 123RF

Termessos

Entrée libre

Le site archéologique de Termessos est situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest d'Antalya. Les ruines de cette cité pisidienne sont parmi les mieux conservées de Turquie. Le site est ouvert tous les jours de 8h à 18h en été et jusqu'à 17h le reste de l'année. Il faut compter plusieurs heures pour visiter Termessos et il faut donc arriver tôt le matin.
Crédit : Adonis Villanueva / 123RF

Théâtre d'Aspendos

4€ l'entrée

Le théâtre romain d'Aspendos est localisé en Antalya, près de la ville de Serik. Le site a été construit au 2e siècle après J.C et est l'un des plus grands de l'Asie mineure. Son acoustique est réputée et un festival d'opéra et de ballets y a lieu tous les ans. Le théâtre est ouvert tous les jours de 8h à 19h en été,  et jusqu'à 17h en hiver. Son entrée coûte 25 TL (environ 4 euros).
Crédit : Fesenko / 123RF

Monastère de Sumela

2€ l'entrée

Le monastère de Sumela est situé à une soixantaine de kilomètres de Trabzon, au nord-ouest de la Turquie. Les rénovations finies en 2018 permettent de nouveau un accès sécurisé à ce site datant du IVe siècle, accroché à la paroi d'une falaise, à 1200 mètres d'altitude. On atteint le monastère de Sumela par de belles routes sinueuses dans le parc national d'Altindere, à pied ou en navette payante. Comptez 5 TL à l'entrée du parc national d'Altindere à pied, 10 TL en voiture et 15 TL (environ 2 euros) pour visiter le monastère.
Crédit : elvinphoto / 123RF

Pergame

5€ l'entrée

Non loin de la mer Egée et à plus de 100 kilomètres d'Izmir, Pergame, ou Bergama, est un site archéologique incontournable en Turquie. Cette ancienne capitale des Attalides et berceau du parchemin abrite encore aujourd'hui de nombreux trésors avec de magnifiques temples, palais, bibliothèque ou encore théâtres. L'entrée à l'Acropole de Pergame coûte 35 TL (environ 5 euros) par adulte. Ouvert de 8h à 19h d'avril à octobre et de 8h à 17h de novembre à mars.
Crédit : bloodua / 123RF

Mont Ararat

Randonnée

Proche de la frontière avec l'Iran et l'Arménie, le Mont Ararat est la plus haute montagne de Turquie et culmine à 5137 mètres. La légende veut que l'arche de Noé se soit échouée sur son sommet. Si vous ne verrez certainement pas tous les animaux de la Terre, vous pourrez faire de nombreuses randonnées sur et autour de ce volcan endormi.
Crédit : evgovorov / 123RF

Villes

Les villes turques oscillent entre une modernité assumée et un riche passé ottoman, entre urbanisme galopant et traditions millénaires. Découvrez les villes de Turquie à découvrir lors de votre séjour.

Istanbul

Ville cosmopolite

Istanbul est une ville mythique, entre Europe et Asie. La capitale culturelle turque est aussi intéressante de jour que de nuit. Les visites culturelles marqueront vos journées notamment dans le quartier historique de Sultanahmet qui abrite le palais de Topkapı, le grand bazar, la Citerne-Basilique, la Mosquée bleue et l'incroyable Basilique Sainte-Sophie. Le soir, faites une croisière sur le Bosphore et rendez-vous dans le quartier de Beyoglu ou Galata pour faire la fête avec les Stambouliotes.
Crédit : Filip Fuxa / 123RF

Ankara

Capitale historique

La capitale turque Ankara est souvent délaissée au profit d'Istanbul. Ce centre administratif dynamique a cependant de nombreux atouts historiques et archéologiques, parmi lesquels le château d'Ankara ; Anıt Kabir, le mausolée du père de la nation turque Ataturk ou encore Atakule, une tour d'observation culminant à 125 mètres d'altitude.
Crédit : bloodua / 123RF

Antalya

Station balnéaire

Antalya est un des joyaux de la côte méditerranéenne turque. Celle que l'on surnomme la " Riviera turque " est la station balnéaire la plus fréquentée de Turquie. On la découvre donc par ses plages et son littoral mais aussi pour sa vieille ville de style ottoman, sa porte d'Hadrien et ses musées, dont l'incontournable Antalya Museum, l'un des plus grands musées archéologiques du pays.
Crédit : Aleksandrs Tihonovs / 123RF

Bodrum

Station balnéaire

Bodrum est considérée comme le Saint Tropez de la Mer Égée, à la fois jet set mais avec une authenticité charmante. On y va bien entendu pour se baigner mais également pour profiter de sa douceur de vivre. Cette station balnéaire ravira également les fêtards avec ses nombreux bars, clubs et restaurants.
Crédit : Engin Korkmaz / 123RF

Izmir

Ville animée

Située sur la mer Egée, Izmir est la troisième ville de Turquie. Cette mégalopole moderne et vibrante, anciennement appelée Smyrne, abrite des vestiges du royaume hittite, notamment dans son centre historique. Mais cette ville agréable permet aussi de se détendre sur ses plages et tous les bars et restaurants qui vont avec, dans le quartier d'Alsancak entre autres.
Crédit : Emre Ozpalamutcu / 123RF

Konya

Ville culturelle

Konya est située au centre sud de la Turquie et est la ville la plus vaste du pays. Cette cité très traditionnelle et orientale a été selon la légende fondée par Noé après le déluge. La mosquée Alaaddin est un incontournable de la ville.  N'hésitez pas non plus à venir acheter un tapis à motifs, la spécialité de la région.
Crédit : Aysegul-Muhcu / 123RF

Gorëme

Ville typique

Göreme est la ville principale de la région du Cappadoce. Si on va dans la région pour découvrir ses paysages époustouflants et ses villes troglodytes, Göreme est une ville incroyable et très charmante avec ses nombreuses églises et chefs d'œuvres de l'art byzantin. On ne peut passer à côté de la visite de son musée à ciel ouvert, présentant à la fois art rupestre et formations rocheuses exceptionnelles.
Crédit : Mariana-Ianovska / 123RF

Sanliurfa

Ville historique

Şanlı Urfa est située au sud-est de la Turquie et est l'une des villes les plus significatives pour les croyants. Selon la légende, Adam et Eve y auraient vécu, de même que les prophètes Abraham et Jacob. La ville est donc un incontournable pour les pèlerins qui pourront également visiter le jardin du Gölbasi ainsi que son bazar très animé.
Crédit : ozdereisa / 123RF

Safranbolu

Ville historique

Safranbolu est située au nord de la Turquie. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco pour son architecture ottomane unique. On aime donc se balader dans ses ruelles et admirer ses maisons en bois datant du 18e et 20e siècle. N'oubliez pas d'y déguster la spécialité de la ville : des loukoums parfumés au safran, dont la ville tire son nom.
Crédit : evrenkalinbacak

Bursa

Ville verte

Non loin d'Istanbul, Bursa offre une vision plus ottomane des métropoles turques. Cette ville a bénéficié de la route de la soie et vous pourrez d'ailleurs encore vous en procurer dans son vieux marché, le Koza Han. Bursa la verte saura aussi vous séduire pour ses espaces verts et parcs. En hiver, les amateurs de ski pourront visiter la station du Mont Uludag.
Crédit : jahmaica / 123RF

Mardin

Ville historique

La ville de Mardin est située près de la frontière avec la Syrie, au sud-est du pays. Cette ville très ancienne est un magnifique exemple de cité mésopotamienne. Se balader dans ses rues pavées, c'est faire un retour en arrière dans l'histoire du pays. On vous conseille la visite de la citadelle Medrese de Zinciriye, l'un des plus beaux bâtiments de la ville.
Crédit : sondem / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Plages

Quelles sont les plus belles plages de Turquie ? Les plages turques sauront vous séduire par leur beauté et la qualité des eaux. Vous pourrez y pratique toute sorte d'activités nautiques mais également vous y prélasser.

Oludeniz

Plage préservée

La plage du lagon bleu d'Ölüdeniz est considérée comme l'une des plus belles du monde. Elle est située sur la côte sud-ouest de la mer Égée. On peut y pratiquer de nombreuses activités aquatiques. Son paysage sauvage et ses eaux turquoise vous laisseront sans voix mais ne vous attendez pas à y trouver de nombreuses infrastructures car ce lagon se situe dans une réserve naturelle dont certaines zones sont d'ailleurs interdites au public.
Crédit : Tetyana Kochneva / 123RF

Iztuzu

Plage de rêve

La plage d' İztuzu est située près de Dalyan, dans le sud-ouest de la Turquie. Elle forme un barrage naturel entre la mer Méditerranée et l'eau douce de la rivière Dalyan. Cette bande de sable doré est connue pour accueillir des tortues de mer et des crabes bleus. Un paradis pour les amoureux de nature.
Crédit : Ihsan Gercelman / 123RF

Kabak

Plage calme

La plage de Kabak se situe près de la station balnéaire de Fethiye, au sud-ouest de la Turquie. Cette plage est accessible via un chemin de randonnée, ce qui en fait un endroit au calme par rapport au reste de la station. On y vient donc pour nager et pour profiter des sports aquatiques. Des bungalows de luxe sont aussi disponibles autour de la plage.
Crédit : Alexandr Ozerov / 123RF

Patara

Plage familiale

La plage de Patara est située sur la côte lycienne, au sud de la Turquie. C'est la plus longue plage turque avec 18km de sable fin. La plage attire les baigneurs mais n'est jamais bondée, de quoi profiter de ses eaux turquoise seul, en couple ou en famille. Vous pourrez d'ailleurs y louer parasols et transats pour plus de confort.
Crédit : Andrew Mayovskyy / 123RF

Pamucak

Plage animée

La plage de Pamucak est située non loin de la ville d'Ephèse, sur la côte ouest de la Turquie. La plage, malgré ses  7 kilomètres de long, est bondée les week-ends. Elle est très prisée par les locaux et notamment les familles. Les amoureux de sensation forte pourront également y pratiquer le surf.
Crédit : Alena Stalmashonak / 123RF

Visite

Lors d'un séjour de 7, 10 ou 15 jours, en couple ou en famille, découvrez nos idées d'itinéraires pour découvrir les lieux incontournables à voir en Turquie.

Visiter la Turquie en 7 jours

Istanbul et la Cappadoce

Votre séjour d'une semaine en Turquie commencera par sa capitale culturelle Istanbul. Passez trois jours sur place pour explorer les trésors du quartier de Sultanahmet. La visite du palais de Topkapı vous prendra déjà une demi-journée. Profitez aussi de cette journée pour découvrir la Mosquée bleue et l'incroyable Basilique Sainte-Sophie. Passez une deuxième journée sur place pour flâner dans le grand bazar et finissez par une croisière sur le Bosphore. Passez le reste de votre séjour en Cappadoce et visitez Göreme, faites une randonnée et explorez les villes troglodytes.
Crédit : liskam / 123RF

Visiter la Turquie en 10 jours

Istanbul, la Cappadoce et Antalya

Prenez le temps de visiter Istanbul et explorez pendant deux jours le quartier de Sultanahmet, en particulier le palais de Topkapı et son harem, la mosquée Bleue et la magnifique basilique Sainte-Sophie. Traversez le Bosphore sur le pont Galata et explorez les quartiers de Galata et de Beyoglu jusqu'au bout de la nuit. Direction ensuite la Cappadoce et ses trésors naturels. Finissez votre séjour par Antalya, la riviera turque, et dans ses alentours visitez les sites archéologiques de Termessos et Aspendos.
Crédit : Larysa Honcharenko / 123RF

Visiter la Turquie en 15 jours

Grandes villes et sites archéologiques

Passez deux jours à Istanbul dans la capitale culturelle turque et découvrez les beautés de l'empire ottoman avec son palais de Topkapı, la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue. Direction la belle Izmir mêlant ville, sites historiques et plage. Sur la route de Bodrum, arrêtez vous à Ephèse et admirez ce site archéologique exceptionnel. Profitez ensuite de la douceur de vivre de Bodrum et rendez-vous à Patara pour profiter de sa magnifique plage. Remontez de nouveau la côte pour découvrir Antalya et sa région et en particulier les sites archéologiques d'Aspendos et Termessos.
Crédit : puhhha / 123RF

Visiter la Turquie en famille

Activités avec enfants

La Turquie est un pays tout à fait accessible pour des familles avec enfants plus ou moins grands. Les grandes villes ainsi que les stations balnéaires et le Cappadoce peuvent être visités dans souci. La grande majorité des attractions touristiques sont gratuites pour les moins de 12 ans. Les Turcs très accueillants, adorent les enfants et surtout les bébés. Ne vous étonnez pas si vos petits blondinets deviennent d'ailleurs de petites vedettes pendant votre séjour.
Crédit : Yulia Grogoryeva / 123RF

Visiter la Turquie en voiture

20€ la location de voiture

La Turquie est un pays agréable à parcourir en voiture, ses infrastructures étant de très bonne qualité. Votre permis français vous permet de conduire en Turquie pour tout séjour de moins de 6 mois. Les limitations de vitesse sont similaires aux françaises : 50 km/h en ville, 90 km/h hors agglomération et 110 km/h sur autoroute. Attention cependant au trafic d'Istanbul, qu'il faut mieux parcourir en transports en commun ou même à pieds, et également au tempérament méditerranéen et à la conduite sportive des conducteurs turcs. Comptez entre 20 et 30€ pour louer une voiture à la journée
Crédit : Ozgur Guvenc / 123RF

Passeport

Les touristes français n'ont pas besoin de visa pour un séjour touristique de moins de 90 jours. Pour voyager en Turquie, vous devez être en possession de votre carte d'identité ou de votre passeport en cours de validité.

Climat

Quand partir en Turquie ? La Turquie bénéficie d'un climat chaud en été voire caniculaire lorsque l'on s'éloigne des côtes. Il faut éviter le mois d'août dans ces régions. Les hivers sont humides sur les côtes et très durs dans les terres. La meilleure période pour découvrir la Turquie, quelle que soit la région, se situe de mai à juillet et de septembre à octobre. Consultez l'ensoleillement, la température moyenne et les jours de pluie mois par mois dans le tableau de la météo en Turquie ci-dessous.

Mois Ensoleillement Température moyenne Jours de pluie Note
Janvier 3h/jour 6°C 13 *
Février 4h/jour 7°C 12 *
Mars 4h/jour 8°C 10 **
Avril 6h/jour 13°C 9 **
Mai 9h/jour 18°C 8 ***
Juin 11h/jour 22°C 6 *****
Juillet 12h/jour 24°C 3 ****
Août 11h/jour 25°C 4 ****
Septembre 8h/jour 21°C 7 *****
Octobre 6h/jour 17°C 11 ***
Novembre 4h/jour 13°C 11 **
Décembre 3h/jour 9°C 14 *

Autour du même sujet