Dubaï

Dubaï MIS A JOUR LE 18 AVRIL 2015 - Ville la plus connue des Émirats Arabes Unis, Dubaï a fondé son économie principalement sur le tourisme. Autrefois un modeste village de pêcheurs, cette extravagante métropole est sortie de terre en quelques décennies. Digne de tous les superlatifs, elle abrite la plus haute tour du monde, des îles artificielles extraordinaires aux formes étonnantes, et des malls grands comme des villes province.

Dubaï est aujourd'hui la destination la plus en vogue de tout le Moyen-Orient ! Vitrine du luxe et de toutes les folies, elle est aussi connue pour ses hôtels luxueux et thématiques abritant tantôt des supermarchés pharaoniques, des parcs à thèmes ou des pistes de ski. Des hôtels luxueux alignant les étoiles et capables de faire rougir des destinations comme Las Vegas.  Grâce à son ouverture internationale, la ville abrite plus de 140 nationalités.

Mais Dubaï ce n'est pas seulement le bling-bling. L'autre face cachée de l'Émirat, et pourtant pas des moindres, ce sont ses plages de sable blanc, ses souks traditionnels, ses courses de chameaux, ses palais, son désert que l'on parcourra en buggy ou en deltaplane...

A Dubaï il y en a pour tous les goûts ! Mais pas pour tous les budgets.

Si l'esprit "bling bling" de cette destination ne vous sied pas totalement. Sachez que la ville peut se vivre en 2 ou 3 jours, lors d'une escale par exemple. Les compagnies comme Emirates multiplient les pauses dans le hub de la ville permettant, pendant quelques heures de goûter à cette destination originale qui malgré son côté légèrement superficielle et construite de toute pièce, mérite un coup d'oeil et plus.

VOYAGE À DUBAÏ

Météo / Quand partir

Dubaï étant située sur le bord d’un désert, les températures y sont bien sûr très élevées. Pendant l’hiver, seule saison où il peut pleuvoir, les moyennes tournent tout de même autour de 20° C et il y fait rarement moins de 12° C. Les températures grimpent dès le mois d’avril, avec des pics entre juin et août autour des 50° C. A cette période de l’année, la proximité de la mer entretient l’humidité ambiante, ce qui rend la chaleur encore plus difficile à supporter.

Passeport / Visa / Formalités

Si vous êtes citoyen français, aucun visa ne vous sera demandé pour vous rendre aux Émirats Arabes Unis. Votre passeport, tamponné à l’arrivée, vous autorisera à rester 30 jours dans le pays. Si vous comptiez rester un peu plus longtemps, vous pouvez toujours faire une demande de prolongation auprès du ministère des Affaires étrangères. Pour plus d’informations concernant les formalités pour se rendre aux Émirats Arabes Unis, contactez l’ambassade, située à Paris.

Points forts

  • Luxe et architecture à couper le souffle
  • Cité cosmopolite
  • La faune et la flore : très variée, terrestre et sous-marine

Points faibles

  • Bling-bling et superficielle
  • Très cher
  • Contraste avec la pauvreté des périphéries
Trouver un hotel

QUE VOIR À DUBAÏ

Monuments

La plupart des bâtiments remarquables de Dubaï sont très récents. Même le quartier traditionnel de Bastakiya, où hôtels et boutiques laissent place à de belles maisons aux portes sculptées, ne date que du début du XXe siècle. La mosquée de Jumeirah, la seule où les visiteurs peuvent entrer, est plus récente encore. Quant aux prestigieux hôtels, qu’il s’agisse des bâtiments de la Sheikh Zayed Road ou du Burj al-Arab, ils frappent surtout par leur extravagante modernité. Chercher la tradition à Dubaï est plutôt vain, la véritable attraction étant les constructions extraordinaires que les richissimes dubaïotes élèvent à tour de bras pour faire de leur ville un pôle majeur du tourisme mondial. Enfin, les amateurs d’immersion au sein des véritables habitants du lieu pourront se rendre à la Crique de Dubaï et au port des Dhows pour se retrouver au milieu de l’activité économique trépidante.

Musées

La ville de Dubaï ne regorge pas de musées. Cependant, quelques-uns retracent son histoire et perpétuent le souvenir de ses traditions : le musée de Dubaï, avec ses nombreuses expositions interactives, le quartier du Patrimoine, strictement préservé et animé par des fêtes traditionnelles, sans oublier le musée du Patrimoine et l’école Al-Ahmadiya qui ont conservé l’aspect qu’elles avaient au début du XXe siècle. Un peu plus récent, le Majilis Ghorfat Um-al-Sheef a gardé son aspect d’avant la période touristique de la ville.

La ville s’enorgueillit également de plusieurs galeries d’art. Parmi elles, la plus ancienne, la Majilis Gallery, expose de l’art d’inspiration islamique réalisé par des artistes locaux.

Curiosités naturelles

La diversité des milieux naturels n’est pas vraiment le point fort de Dubaï, en réalité, il est plutôt rare que l’on s’y rende pour y voir la « nature ». Ni montagne, ni forêt, ni marais, ni falaise : rappelez-vous que Dubaï est une ville où tout est récent, démesuré et bâti et au milieu… du désert.

QUE FAIRE À DUBAÏ

Shopping

Ce sera probablement votre activité principale si vous venez à Dubaï : le shopping. En effet, c’est la spécialité locale, un véritable mode de vie et une activité quotidienne. Plusieurs endroits valent le coup d’œil pour leur côté « typique » et leurs marchandises que vous ne trouverez certainement pas ailleurs : les souks ! Au souk de Madinat Jumeirah, on pourra trouver des antiquités de qualité – mais avec les prix qui en découlent. Le souk aux épices de Deira enchantera votre vue et votre odorat, avec des senteurs venues du monde entier, des fruits secs, du henné et de l’encens, ainsi que du safran à des tarifs imbattables. Mais le plus impressionnant de tous ces marchés traditionnels, c’est sans aucun doute le souk de l’or… A ne surtout pas manquer ! Chaque jour, les prix y sont modifiés en fonction du cours du précieux métal. Et pas la peine de vous poser de question : dans ces vitrines, tout ce qui brille… Oui, oui, c’est de l’or. Attention à vos yeux quand même. Également : le souk de Bur Dubaï, celui de Naif, le souk couvert de Deira et celui de Karama.

Les autres endroits pour faire du shopping ne présentent pas forcément d’intérêt particulier du point de vue des achats – les enseignes sont souvent les mêmes que dans les grandes villes d’occident – mais, en plus d’avoir l’avantage d’être climatisés, elles sont en général d’un design plutôt inattendu. Au Mercato, les architectes ont voulu reconstituer l’atmosphère d’une ville italienne de type renaissance, tandis que l’Ibn Battuta Shopping Mall (du nom du Marco Polo marocain) reproduit les ambiances et décorations des différents pays visités par le voyageur Ibn Battuta : Chine, Perse, Maghreb, Inde, Égypte, Andalousie… Quant au prestigieux Wafi City, il n’abrite que des boutiques de luxe sous ses magnifiques pyramides de verre coloré. A Bur Dubai, une rue surnommée Computer Street, présente la particularité de n’abriter que des boutiques d’électroniques et d’informatique. Enfin, il serait dommage de ne pas passer au Mall of the Emirates, sur Sheikh Zayed Road : c’est la plus grande galerie marchande du pays !

N’oubliez pas : comme dans la plupart des pays arabes, les commerçants ont l’habitude que leurs clients négocient !

Sortir

La vie nocturne de Dubaï est plutôt animée. A partir du crépuscule, lorsque les températures chutent, les terrasses de bars et de cafés se remplissent tandis que les discothèques se préparent. Attention cependant, la plupart d’entre elles ferment vers 3h.

Le lieu de sortie le plus traditionnels des Emiratis est le café à shisha. Sur Sheikh Zayed Road, on en découvre la version « jeune et branchée » au Cosmo Café. Pour le côté pittoresque, tentez plutôt du côté de Jumeirah au Shisha Courtyard, ou encore au Souq Madinat Jumeirah Central Plaza (rien que ça), dont l’ambiance relaxante est assurée par un joueur de oud, sorte de luth local aux sons harmonieux et délicats.

Les meilleurs bars se situent également dans les grands lieux commerçants : quartier de Jumeirah, Sheikh Zayed Road et Wafi Pyramids. Tous les genres sont permis : marin et romantique pour le Bahri Bar (Jumeirah), asiatique pour le Buddha Bar (idem) et le Ginseng (Wafi Pyramids), « mille et une nuits » au Rooftop (Jumeirah), occidentale pour le Vintage (Sheikh Zayed Road) célèbre pour ses « grands crus » de vin et de fromages.

La ville dispose également de discothèques aux ambiances variées : le Boudoir de Jumeirah, comme son nom le laisse supposer, a créé un style plutôt intime tout de velours et de cristaux. Le Cameleon & Vice (Wafi Pyramids) se veut décontracté, animé par des concerts de musique jazz ou ethnique. Les deux lieux les plus chics sont cependant le Tangerine, sur Sheiks Zayed Road, et le Trilogy à Jumeirah. Pour rentrer dans ces clubs huppés, il faudra montrer patte blanche et, si possible, réserver bien à l’avance.

Si une sortie au cinéma vous tente, sachez que la plupart des grands malls abritent des cinémas à la programmation assez complète, pour des prix entre 20 et 30 dirhams (4 à 6,50€). Les grandes surfaces sont également souvent dotées de karaokés et de bowlings.

Pour les assoiffés de culture, le Madinat Theatre, situé au souk de Madinat Jumeirah, propose un large panel de spectacle, du ballet russe à la comédie musicale new-yorkaise. Avec des prix compris entre 12 et 45€ environ, le rapport prestation/prix est excellent, surtout quand on tient compte du cadre prestigieux dans lesquels on donne les représentations.

Autour du même sujet

Annonces Google