Côte d'Emeraude

Côte d'Emeraude À cheval sur deux départements - les Côtes-d'Armor (22) et l'Ille-et-Vilaine (35) - la Côte d'Emeraude constitue l'un des sites naturels les plus touristiques de France. Elle tire son nom de la couleur de ses fonds, semblables à la pierre précieuse éponyme. La mer y est véritablement de couleur émeraude, notamment par beau temps et au printemps, où ses reflets sont les plus prononcés.L'origine de ce nom ne remonte qu'à 1890.

Un certain Eugène Herpin la baptisa ainsi pour faire le parallèle avec la Côte d'Azur. Cette partie de la côte manchoise a, depuis, conservé cette précieuse appellation.

Une route, essentiellement côtière, permet de longer la côte d'Emeraude qui s'étend du Val-André à la pointe du Grouin, en passant par des sites incontournables tels que le Cap Fréhel, Fort la Latte, la pointe du Décollé, Dinard ou encore Saint-Malo.

Falaises escarpées, plages, monuments historiques et stations balnéaires sont donc autant de trésors à découvrir au fil d'un parcours sur la Côte d'Emeraude.

Trouver un hotel

QUE VOIR EN CÔTE D'EMERAUDE

Itinéraires

Parcourir la Côte d'Emeraude d'une extrémité à l'autre peut prendre jusqu'à une journée complète, si vous souhaitez profiter de toutes les curiosités naturelles qui s'offrent à vous et faire quelques pauses. Le circuit, proposé ci-dessous, emprunte, en effet, de petites départementales qui, pour certaines, longent la mer, et ce, sur environ 130 kilomètres.

Depuis la commune du Val-André-Pléneuf, empruntez la D 786, en direction d'Erquy. Peu avant d'y arriver, vous devriez commencer à apercevoir le Cap d'Erquy, notamment depuis la plage du Carouel, de laquelle vous bénéficierez d'un panorama intéressant.

Arrivé dans le bourg d'Erquy, suivez le panneau indiquant le Cap éponyme. Sur ce site naturel, vous pourrez pratiquer une petite randonnée pédestre d'une demi-heure aller-retour, depuis le parking. En marchant à travers les fougères et la lande fleurie, vous distinguerez la pointe de Pléneuf et, au loin, la baie de Saint-Brieuc.

Retournez sur vos pas jusqu'au bourg d'Erquy, puis continuez votre route sur la D 786, direction Dinard. Tournez à gauche pour rattraper la D 34. Elle vous mènera successivement à la plage des Sables d'Or, Pléherel plage et au Cap Fréhel. Avant même d'atteindre ce dernier, vous aurez, depuis la route, un magnifique panorama sur celui-ci.

Le site du Cap Fréhel, ou plus exactement son parking, est accessible contre paiement de 2 euros. Sinon, vous pourrez toujours vous garez peu avant le site et continuer à pied.

Le Cap Fréhel est souvent considéré comme l'un des éléments primordiaux de la Côte d'Emeraude. Il s'agit, en effet, d'une curiosité naturelle très plaisante, à condition de vous rendre à l'extrémité du cap par le petit chemin de terre, aménagé à cet effet. Mais avant cela, votre attention sera forcément concentrée sur le phare qui se dresse devant vous. Malheureusement, celui-ci est une propriété privée, celle de son gardien. Il est, par conséquent, très rare de pouvoir le visiter. Contournez l'édifice sur la gauche, pour emprunter le sentier ocre, dessiné dans la lande, et rejoindre les rochers escarpés qui se découvrent devant vos yeux. De couleur rouge violacée, cette roche schiste, grès, porphyre offre un contraste saisissant avec bleu vert de la mer.

De plus, la Côte d'Emeraude recèle une curiosité architecturale unique dans la région : le Fort la Latte. Vous l'atteindrez aisément depuis le Cap Fréhel, en suivant la D34, sans avoir à retourner sur vos pas. L'édifice féodal est construit dans un grès rose, sur un rocher également connu sous le nom de Roche Goyon. Il fut édifié à partir du 14ème siècle et transformé en fort de défense entre 1690 et 1715. Vous y accèderez par un sentier puis franchirez deux ponts-levis. Installés au dessus de deux crevasses, ces deux derniers relient le fort à la terre ferme. Vous entrerez ensuite dans la cour intérieure.

Vous verrez alors, sur votre gauche, le corps de garde ; face à vous, la chapelle, et, sur votre droite, le logis du gouverneur. Avancez dans la cour, tournez à droite, passez l'épais mur, dit mur « pare-boulets », et vous vous retrouverez au pied de la tour de l'Echauguette, du haut de laquelle, si vous n'avez pas trop le vertige, vous aurez une belle vue sur le Cap Fréhel, la pointe de St Cast et peut-être même Dinard et Saint Malo.

C'est d'ailleurs à la pointe St-Cast que se poursuit votre itinéraire sur la Côte d'Emeraude. Pour la rejoindre, poursuivez votre route sur la D16. Passez par Trécelin puis Matignon. Là, prenez à gauche la D13 direction St-Cast-le-Guildo, commune qui abrite la pointe de St Cast. Depuis celle-ci, vous verrez également la pointe de la Garde, située à quelques kilomètres au Sud-est, ainsi que la pointe de Bay et la pointe du Chevet, en arrière plan. Les premières sont accessibles depuis la D13. Pour voir la troisième, rattrapez la D786 (direction Le Guildo) et prenez, sur votre gauche, la D26.

Après cette pointe du Chevet, retournez sur vos pas et poursuivez sur la D26, mais direction Poubalay St Briac, cette fois. Vous rattraperez ainsi la D 786.

Passez à St Briac et rejoignez St Lunaire. Là se trouve le principal site à découvrir avant d'atteindre Dinard. Il s'agit de la pointe du Décollé. Le rivage, découpé dans la roche, forme en effet une sorte de dentelle qui se jette dans la mer. A voir absolument !

Vous ne serez plus qu'à 5 km de Dinard, par la D 786. Visiter la ville, autrement dit parcourir les promenades et sentiers de douaniers dinardais qui bordent la mer, vous prendra deux heures de plus. A vous de voir.

Depuis Dinard, prenez la direction de Saint-Malo. Vous passerez alors sur le barrage de la Rance, depuis lequel partent des excursions sur l'estuaire de la rivière éponyme. En arrivant à Saint-Malo, prenez la direction de Cancale (D355, puis D 201), si vous souhaitez aller directement à la pointe du Grouin, ou direction Saint Malo-Paramé, si vous préférez emprunter la petite route côtière (D 201). Dans ce dernier cas, vous traverserez les villages de Le Minihic, Rothéneuf, Le Guimorais et N-D-du Verger avant d'atteindre la fameuse pointe qui clôture la Côte d' Emeraude.

Cette pointe du Grouin se caractérise avant tout par les îlots qui se trouvent à proximité. On retiendra notamment l'île des Landes, connue pour les cormorans et autres oiseaux qui s'y posent par centaines.

A gauche de celle-ci, vous verrez l'îlot du Hérpin et le phare du même nom, érigé sur un rocher voisin. A droite de l'île des Landes, se tiennent les îles de Rimains, le Chatelier ainsi que le rocher de Cancale.

Avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être même le Mont St Michel.

Ainsi s'achève votre circuit sur la Côte d'Emeraude. Pour le compléter, pensez à visiter Dinard et surtout Saint-Malo, la cité corsaire, reconnaissable à ses remparts.

Fort la Latte

Horaires

 - Hors saison : les vacances scolaires, samedis et dimanches, de 14h à 18h ;

 - d'avril à septembre, de 10h à 12h30 puis de 14h à 18h ;

 - du 7 juillet au 27 août, de 10h  19h.

Tarifs

- Adultes : 4,20€

- Enfants : 2,30€

Autour du même sujet

Annonces Google