Corse

Corse MIS A JOUR LE 18 AVRIL 2015 - La Corse se divise en deux départements : la Haute Corse, avec Bastia pour chef-lieu et la Corse du Sud, dont Ajaccio est la capitale. L'île s'étend sur 183 km de long, 80 km de large, ce qui représente plus de 1000 km de côtes. Et, la Corse n'a pas volé son surnom d'Ile de Beauté. Du Nord au Sud, d'Ouest en Est, les merveilles qu'elle offre à ses visiteurs sont innombrables.

D'ailleurs, les richesses touristiques de la Corse reposent avant tout sur son patrimoine naturel. Au Nord de Bastia, leCap Corse, ces petites criques surmontées de côtes abruptes, a de quoi impressionner les novices. Le Golfe de Porto offre une étonnante palette de paysages plus séduisants et intrigants les uns que les autres. En témoignent laréserve de Scandola - inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco - et lesCalanches de Piana.

De même son parc naturel, qui s'étend de Calvi à Porto-Vecchio, renferme nombre des sites naturels qu'il faut voir lors d'un séjour en Corse. Les gorges de la Spelunca, la forêt d'Aïtone ou encore les Aiguilles de Bavela en sont les principaux. Les îles Lavezzi, au large de Bonifacio, ou encore les îles sanguinaires, face au golfe d'Ajaccio, sont une énième facette de la Corse.

Car, finalement, chaque coin et recoin de Corse a de quoi surprendre. En sortant de sentiers battus, on finit toujours par dénicher une petite crique, un village de montagne au charme redoutable ou un restaurant pittoresque.

On peut dire que la Corse a su préserver une certaine authenticité. D'ailleurs l'île se caractérise par ses minuscules villages accrochés à la montagne, ses produits du terroir et ses chants polyphoniques traditionnels.

Par ailleurs, compte tenu de la proximité du littoral et de la montagne, on peut aisément passer de l'un à l'autre. Aussi, les activités sportives à pratiquer en Corse s'avèrent très diverses. Farniente, activités nautiques, randonnées en sont bien évidemment les principales.

Les découvertes culturelles sont une dernière possibilité en Corse. Quelques, certes rares, musées et monuments se donnent à voir, principalement à Ajaccio. Enfin, l'île de beauté réserve quelques surprises sur ses routes. Tout d'abord le tracé routier n'est absolument pas rectiligne.

Les voies de circulation ne sont qu'une succession interminable de lacets, étroits qui plus est. La conduite y est donc plutôt sportive. De plus, mieux vaut s'armer de patience, car il est pour ainsi dire impossible de rouler à 90 km/h.

Pour bien visiter la Corse, le mieux est de disposer d’au moins une semaine de congés. Cela vous permettra en effet de pouvoir faire le tour de l’île et de passer par toutes les villes et endroits incontournables. En partant de Bastia et sa citadelle,  traversez Corte et son château bâti sur un piton rocheux et profitez-en pour faire une balade en montagne et découvrir les paysages sinueux. Et lors ne votre parcours, ne manquez pas Bonifacio et ses promontoires rocheux ni Ajaccio et son musée Bonaparte.

Et, pour la petite anecdote, vous ne croiserez jamais autant de chèvres, vaches ou autres cochons que sur les routes corses. Si cela surprend, on s'habitue finalement très vite. Ce bestiaire, du reste habitué aux automobilistes, fait véritablement partie du paysage et donc des réjouissances lors d'une escapade en Corse. Après avoir dressé un tel tableau de la Corse, le moins que l'on puisse dire c'est que l'on ne peut sortir indemne d'un séjour sur l'île de beauté.

Trouver un vol

VOYAGE EN CORSE

Météo / Quand partir

du 01/04 au 30/06

du 01/09 au 30/11

Ensoleillement / Precipitations

Que dire à part que le soleil en été est omniprésent !

Attention aux orages en montagne.

Températures moyennes

Eau : de 15°C à 28°C

Transports

Aeroports

Aéroport de Campo Dell'Oro à Ajaccio

Service de taxis devant l'aérogare. 15 minutes de trajet pour rejoindre le centre-ville (8km).

Service de navette entre l'aéroport et le centre-ville.

Aéroport de Calvi

Service de taxis. 

Situé à 7 km du centre ville.

Location de voitures

Le réseau Corsica bus vous permet de sillonner l'île mais le plus pratique, surtout si vous souhaitez accéder aux endroits les plus reculés de la Corse, est de disposer de votre propre voiture, que vous aurez embarqué sur le ferry ou loué sur place.

Hertz, Avis, Europcar, Budget ont des agences sur l'île.

Vous trouverez des agences dans toutes les villes.

Transport sur place

Plusieurs sociétés de bus vous permettront de relier les principales villes. Bus urbains ou touristiques.

Les chemins de fer en Corse passent par des endroits souvent inaccessibles aux autres moyens de transport, un autre moyen de découvrir l'île vue d'en haut !

Lignes desservies : Ajaccio - Bastia ; Ajaccio - Ile Rousse ; Calvi - Ajaccio.

Informations sur le site de la SNCF.

De nombreuses compagnies de locations de voiture et 2 roues.

Transport aérien en hélicoptère : site web.

Attention aux routes sinueuses de montagne, et à la conduite de certains locaux !

Entrée sur le territoire

Compagnies maritimes

Les ferries, en partance - de Nice, Toulon, Savone, Piombino et Livourne avec Corsicaferries - de Marseille, Toulon ou Nice avec la SNCM desservent Ajaccio, Bastia, Porto Vecchio, Calvi. Selon votre ville de départ et arrivée, le trajet peut se faire de jour ou de nuit.

Pour connaître les horaires et tarifs, consultez les sites des compagnies maritimes :

Santé / Sécurité / Vaccins

Conditions politiques

Intitulé officiel du pays : collectivité territoriale de Corse.

Monnaie

Monnaie

Euro

Pourboires

A votre guise !

Prix moyens

Séjour (hors voyage A/R) : de 500€ à 900€

Hôtels 1 et 2 étoiles : de 30€ à 60€

Hôtels 3 étoiles : de 60€ à 90€

Hôtels 4 étoiles ou plus : de 90€ à 150€

Hôtels Allinclusive : de 150€ à 300€

Restaurants bon marché : de 20€ à 30€

Restaurants traditionnels : de 30€ à 60€

Restaurants Grandes tables : de 60€ à 90€

Transport (sur place) : de 2€ à 15€

Camping / Caravaning : de 8€ à 15€

Location hébergement : de 50€ à 500€

Points forts

  • Le dépaysement ( on ne se croit pas en France !)
  • Les paysages : plages, montagnes et campagnes se côtoient
  • Le charme des villes et villages

Points faibles

  • Les incendies de forêts en été
  • L'affluence en été qui peut agacer certains locaux !

Bons plans

Dans les petits supérettes des villages, certain produits locaux ne sont vraiment pas chers, n'hésitez pas à opter pour l'option " casse croûte" beaucoup plus sympathique !

Vie pratique

Equipements

  • Pour les randonneurs : tout l'attirail ! Chaussures de marche, sac à dos, tente, trousse à pharmacie, jumelles
  • Maillots de bain et crème solaire
  • Les nuits sont fraîches, pensez à prendre des vêtements chauds pour le soir.

Standards Locaux

220/240 volts à 50 hertz

Carte d'identité

Religion

Catholicisme.

Population / Langue

8 680 km²

298 500 habitants

60% des Corses sont nés sur l'île, on y trouve également des minorités marocaines, tunisiennes, italiennes et portugaises.

On y parle le français et bien sûr, le corse !

Culture / Traditions

La chjama è rispondi : sorte de joutes verbales à l'occasion d'une fête, d'un mariage, d'une cérémonie entre 2 poètes qui s'affrontent en récitant des improvisations chantées ou parlées.

L'Eglise célèbre le 22 mai, la fête de la martyre corse santa Ghjulia (sainte Julie).

Les polyphonies corses.

Trouver un hotel

QUE VOIR EN CORSE

Où aller ?

Nature

De nombreux animaux emblématiques de l'île pourront croiser votre route : mouflon , cochons et sangliers, oiseaux (goéland, sittelle, balbuzard pécheur...).

Les fonds marins sont également très riches : oursins, langoustes, rascasse, rouget dorade, loup, espadons, mérous, murènes...

La végétation corse se répartir sur 3 étages :

  • La montagne et ses forêts de hêtres et de pins
  • La haute vallée avec ses châtaigniers et ses oliviers.
  • Les régions basses et leurs buissons de maquis et de garrigue, on y trouve aussi figuiers de barbarie, agaves d'Amérique, aloès...

Les sangliers et cochons peuvent croiser votre route au sens propre du terme!

Attention aussi aux feux de forêt très fréquents sur l'Ile.

Monuments

C'est indéniable, la Corse est avant tout réputée pour son littoral escarpé, donnant sur une mer limpide, et ses massifs rocheux aux couleurs incroyables. Toutefois, il ne faut pas négliger son architecture, certes éparse, mais bel et bien digne d'intérêt. On peut même dire qu'elle participe à l'identité corse, tant elle se différencie de celle que l'on peut trouver en métropole.

En témoignent les nombreuses tours génoises qui parsèment les côtes corses. Comme leur appellation l'indique, ces édifices sont attribués aux Génois qui occupèrent l'île du XIIIe au XVIIIe siècle. Ces tours de guet correspondent en fait à des éléments des infrastructures défensives mises en place à cette époque. Les 67 pièces architecturales restantes se donnent à voir principalement sur la côte ouest et le Cap Corse (au Nord). Les citadelles sont également issues de cette même période génoise. Notons notamment celle de Calvi ainsi que le bastion de l'Etendard de Bonifacio. Basti possède aussi sa citadelle, située dans le quartier de Terra Vecchia - ou vieille ville.

Les ponts génois font également partie du décor. Malgré leur nom évocateur, ces monuments ne datent pas forcément de l'époque où les Génois investissaient la Corse. Tout pont un tant soit peu ancien est désigné ainsi. En réalité certains datent de l'époque pisane ; de la fin du XIe siècle au XIIIe siècle. C'est-à-dire lorsque Pise régnait sur la Corse.

Enfin, les petits villages corses sont empreints d'une architecture particulière que l'on qualifie généralement de traditionnelle. Ce ne sont pas les bâtiments qui leur confèrent cette particularité mais plutôt leur agencement ainsi que quelques touches ajoutées telles que les nombreuses fontaines que l'on trouve au détour des bourgs paisibles qui peuplent l'île. Ainsi ne manquez pas Pigna ou Sant'Antonino situés dans la Balagne.

Le cinéma n'a pas pu résisté à l'île de Beauté. On y a tourné des films historiques comme Le jour le plus long de Kim Annakin. Les comédies sont nombreuses. Il y a l'Enquête Corse de  Alain Berberianou encore les deux volets des Randonneurs de Philippe Haïm

Beaucoup d'artistes sont d'origine corse. Il y a entre autre Jenifer et Patrick Fiori. 

Musées

Si la Corse recèle pléthore de curiosités naturelles à la beauté sans nom, on peut dire que le bas blesse sur le plan muséographique. Certes, on ne vient pas forcément en goguette sur l'île pour visiter des musées mais plutôt pour profiter de son littoral ou de son arrière-pays. Les touristes, pour qui vacances riment avec visites culturelles, seront forcément déçus. En effet, on ne trouve guère de musées dans la région, à moins de se rendre dans à Ajaccio.

Ville natale de Napoléon Bonaparte, la capitale administrative de la région peut s'enorgueillir de posséder plusieurs établissements liés à l'empereur ou plus généralement à son illustre famille. D'ailleurs les monuments à son effigie qui pullulent dans les rues de la ville ne sont pas sans éveiller la curiosité des visiteurs, surtout celle des passionnés.

Le premier musée que vous remarquerez sera sans doute la Maison Bonaparte, du fait de son nom si évocateur. Demeure natale de l'empereur, cet établissement voue un véritable culte à « l'Aigle » corse, au travers d'une reconstitution de son cadre de vie et l'exposition de différents objets. Il ravira ses fervents admirateurs.

Toujours dans la famille Bonaparte, prenons l'oncle cardinal de son état, qui, passionné d'art a fondé - non sans l'appui de son illustre neveu - un établissement culturel tout à fait fameux grâce à sa collection de peintures italiennes de la Renaissance. Ce Musée Fesh- du nom de son fondateur - possède, par ailleurs, un espace réservé à l'empereur. Ce qui démontre, une fois de plus, que le souvenir de l'homme demeure bien ancré dans les mémoires locales.

Une petite poignée de musées se démarque totalement de ceux évoqués plus haut. On pense notamment au musée du Capitellu, au musée « A Bandera », tous deux liés à l'histoire locale, ou encore à l'aquarium de Porto.

Curiosités naturelles

La topographie de la Corse est tellement diverse et variée qu'il est difficile d'en donner une définition unique. Toutefois, il est possible de diviser les paysages de l'île de beauté en deux catégories : un arrière-pays montagneux et un littoral donnant sur une mer azur.

D'ailleurs, le Cap Corse est un peu à l'image de l'île toute entière. Il s'agit d'une presqu'île de 40 km de long au nord de l'île qui mêle petites criques (notamment à l'Est), et une chaîne montagneuse de plus de 1 000 mètres d'altitude, où se nichent quelques villages haut perchés.

Mais ça n'est qu'un exemple ; les autres parties de l'île sont loin d'être en reste. Il y a véritablement pléthore de curiosités naturelles à découvrir en Corse quelque soit son lieu de villégiature.

Côté mer

Le littoral corse s'avère on ne peut plus attrayant, avec des côtes abruptes et de petites criques révélant une mer cristalline.

Du Nord au Sud, d'Ouest en Est, le rivage a forcément quelque chose à offrir à ses visiteurs.

La côte Ouest, globalement plus sauvage, recèle le plus de curiosités naturelles face auxquelles il est difficile de rester de marbre.

A commencer par le golfe de Porto, considéré par certains spécialistes comme le point d'intérêt majeur de l'île de beauté, à en juger par son inscription au patrimoine mondial de l'Unesco. Situé sur la côte ouest de la Corse du Sud, il s'étend de la réserve naturelle de Scandolaaux Calanche de Piana, deux merveilles géologiques s'ouvrant sur la mer. Il a également la particularité de renfermer des plages, pour certaines difficiles d'accès et qui, par conséquent, se méritent.

A contrario, la côte Est s'avère plus plane, avec ses longues plages de sable blanc. Mise à part ses extrémités Nord et Sud, cette partie du littoral présente moins d'intérêt.

Toutefois, la plage de Palombaggia, située dans le golfe de Porto-Vecchio (sud est de la Corse), constitue un étape idéale pour qui souhaite allier les plaisirs de la station balnéaire au paysage pittoresque de la Corse. Elle se caractérise par ses pins parasols, ses dunes et la vue qu'elle offre sur le littoral. Toutefois, et c'est la seule ombre au tableau, l'endroit est assailli par les touristes en haute saison.

Côté montagne

L'arrière-pays se veut extrêmement vallonné pour ne pas dire montagneux. Vous vous en rendrez forcément compte en roulant sur les routes étroites en lacets qui serpentent sur l'ensemble du territoire corse à flanc de montagnes.

Même, la seule et unique route nationale de l'île qui relie Bastia à Ajaccio (RN 193) est loin de ressembler à une longue ligne droite.

Mais, cela n'est rien car les richesses naturelles de l'arrière-pays corse dépassent toutes les petits aléas routiers que l'on peut rencontrer sur l'île de beauté.

Voici, du Nord au Sud, quelques uns des sites naturels de montagne les plus incontournables.

Non loin de Corte, au coeur de la Haute Corse, lesGorges de la Restonica promettent également une belle randonnée dans un cadre verdoyant puis rocheux. Mais attention, cela n'est pas de tout repos. Il faut même s'aider de chaînes et d'échelles, installées sur la roche, pour parvenir au lac de Melo (ou Melu).

La Forêt d'Aïtone et les Gorges de la Spelunca, situées dans l'arrière-pays de Porto, représentent des promenades plus accessibles aux moins sportifs. Le premier site se caractérise par ses piscines naturelles, tandis que le second se reconnaît à son sentier de transhumance qui serpente entre des pics rocheux, sculptés de façon insolite pour certains.

Par ailleurs, en Corse du Sud, se trouvent les Aiguilles de Bavela, ensemble de pics rocheux aux formes déchiquetées situé en altitude au niveau d'un col de montagne éponyme. Par ailleurs, le site surplombe une immense forêt de pins laricio.

Bref, vous n'aurez que l'embarras du choix. Mais la découverte de ces sites naturels de montagne requiert tout de même une bonne condition physique, et si tel est le cas, une bonne paire de chaussure et une gourde bien remplie, d'eau bien évidemment.

QUE FAIRE EN CORSE

Shopping

Que rapporter ?

  • Produits locaux de la cuisine corse : miel, confiture, charcuterie, fromages, vins, liqueurs, farine de châtaigne...
  • Couteaux traditionnels corses
  • Bijoux en corail

Sports

Sports nautiques / Plongée

Pour les plongeurs, la Corse est une superbe destination : eaux claires et chaudes, fonds riches... Les plus beaux spots se trouvent autour de Lavezzi, Porto, Bonifacio ou le golfe du Valinco. A Porto-Vecchio également, de très beaux spots. Mais l'eau est si claire que n'importe quelle petite crique fera l'affaire!

Certaines criques ne sont accessibles qu'en bateau, si vous avez la possibilité, louez-en un pour la journée et partez à l'aventure !

Randonnée / Trek

D'innombrables chemins de randonnée raviront les grimpeurs, dont le célèbre GR 20, les sentiers Mare a Mare, les Mare e Monti, et les nombreux sentiers qui parcourent l'île.

D'autres activités sont possibles : navigation de plaisance, VTT, équitation, escalade, kayak...

Autour du même sujet

Corse

Annonces Google