Poitou-Charentes

Poitou-Charentes Lorsqu'on évoque le Poitou-Charentes, on pense immédiatement à Poitiers et au Futuroscope. Toutefois, résumer la région à cette seule attraction serait faire fausse route. En effet, celle-ci présente un nombre conséquent de curiosités, mariant judicieusement nature et culture. La variété des paysages associée à une politique culturelle audacieuse font de cette région l'une des plus appréciées des touristes.

Côté natureChaque année, durant l'été, les visiteurs se pressent sur la côte atlantique du Poitou afin de profiter de sa grande diversité de faune et de flore. Que ce soit ses plages de sable fin, ses stations balnéaires ou ses îles enchanteresses, la côte propose tous les charmes propices à des vacances réussies. Néanmoins, il serait dommage d'oublier l'intérieur des terres, du marais poitevin aux plaines du Poitou, en passant par les splendides vignobles. Le riche patrimoine naturel de la région se découvre ainsi avec plaisir et allégresse.

La côte atlantique

La côte atlantique, de l'estuaire de la Loire à celui de la Gironde, présente pas moins de 400 kilomètres de plages bordées de ports et autres stations balnéaires. Parmi les plages les plus fameuses, on citera celles de la Palmyre et son célèbre zoo ainsi que les plages de la Grande Conche et la conche de Pontaillac à Royan. Inutile de préciser que ces plages sont littéralement prises d'assaut l'été venu. Il est donc conseillé de s'y rendre en mai ou en septembre alors que le climat y est encore exceptionnel.

En face de la côte, au milieu de l'océan, s'élèvent de nombreuses îles au charme si particulier. Pour la plupart, elles sont reliées au continent par un pont mais certaines d'entre elles ne sont accessibles que par bateau. C'est notamment le cas pour l'île d'Aix.

Dans les terres

Comment parler du Poitou sans évoquer le Marais poitevin. Surnommé la Venise Verte, il s'agit du plus important milieu humide de la façade atlantique. Son paysage, constitué d'aulnes et de peupliers, abrite une faune riche et variée. De nombreuses espèces d'oiseaux - notamment migrateurs - y trouvent refuge. Des sites d'observation ont d'ailleurs été créés afin de profiter de la faune environnante. Il est également possible de se rendre dans le marais breton-vendéen, moins spectaculaire mais tout aussi dépaysant.

Plus à l'Est, la plaine du Poitou s'étend jusqu'à la Touraine. Elle présente de longues étendues de terres cultivables (généralement consacrées à la production céréalière) entaillées, ça et là, par des vallées mystérieuses. Le paysage varie allégrement en fonction de l'endroit où vous vous situez.

Tour à tour, il est possible de découvrir des forêts denses et touffues ou des zones défrichées dévolues à l'agriculture. Sur les coteaux, on aperçoit le vignoble et son paysage si particulier. Des abords de Clisson à la Touraine, en passant par le Cognaçais, le Poitou s'illustre par la diversité de ses vignes et la qualité de ses alambics.

Côté culture

Riche d'une histoire mouvementée, le Poitou recèle quelques joyaux qu'il serait dommage de ne pas découvrir. La région possède un patrimoine architectural singulier. Ce dernier, dans un état de préservation hors du commun, s'intègre parfaitement dans la politique culturelle de la région, faite d'audace et d'innovation.

Agenda de la Charente

Agenda de la Charente-Maritime

Agenda des Deux-Sèvres

Agenda de la Vienne

Trouver un hotel

QUE VOIR AUX POITOU-CHARENTES

Monuments

Lorsqu'on évoque le Poitou, on pense immédiatement à Poitiers et à Charles Martel. Il faut dire que la cité poitevine a connu une histoire particulièrement mouvementée qui a laissé de profondes traces dans le paysage culturel. A ce titre, de l'antiquité à nos jours, le patrimoine de Poitiers n'a cessé de se diversifier.

Ainsi, quel exemple plus célèbre que leFuturoscope pour symboliser ce développement. Toutefois, il ne faut pas oublier les vestiges des siècles précédents. Très nombreux dans la cité, ils s'intègrent parfaitement au quartier historique de la ville. C'est notamment le cas du quartier épiscopal qui regorge d'édifices religieux tous plus intéressants les uns que les autres (la cathédrale Saint-Pierre, l'église Saint-Hilaire-le-Grand?).

Malheureusement, si Poitiers n'est pas avare en monuments, on ne peut pas dire la même chose des autres grandes villes de la région. Il y a bien La Rochelle ou Saintes qui possèdent quelques curiosités  (les Trois Tours à La Rochelle ou les vestiges Gallo-romains de Saintes) mais c'est à peu près tout.

Les autres monuments du Poitou sont disséminés, ça et là, aux quatre coins de la région. Mais ils ne sont pas pour autant à mépriser. C'est notamment le cas de l'Abbaye de Saint-Savinou de l'église Saint-Pierre d'Aulnay.

Musées

Si le Poitou possède quelques monuments qu'il est indispensable de découvrir, on ne peut pas dire que la production muséologique de cette région soit très enthousiasmante. En effet, même s'ils affichent des collections de belle qualité, les musées du Poitou se révèlent vraiment peu nombreux.

Heureusement, les grandes villes semblent tout de même épargner par ce phénomène. C'est notamment le cas à Poitiers, La Rochelle et Angoulême qui possèdent des établissements pertinents et variés. A ce titre, visitez le Centre National de la Bande Dessinée et de l'Image d'Angoulême ou le musée Sainte-Croix de Poitiers. Ces deux musées illustrent pleinement l'exigence culturelle de la région.

Parfois, au détour d'une petite commune, il est tout de même possible de découvrir des établissements admirables. Ainsi, si vous passez dans les alentours de Bougon, n'hésitez pas à faire une halte au musée des tumulus. Ce site archéologique, doté d'un musée, mérite vraiment le détour.

Autour du même sujet

Poitou-Charentes

Annonces Google