Autun

Autun Autun a la spécificité d'avoir conservé un aspect antique et médiéval. Située au cœur de la Bourgogne, aux portes du Morvan, Autun a connu une époque glorieuse au temps des Gaulois. Aujourd'hui, c'est une ville très touristique appréciée pour ses monuments comme la cathédrale Saint-Lazare, ses musées et ses vestiges gallo-romains disséminés un peu partout. Vous retrouverez souvent le nom Rolin dans les monuments ou musées (Musée Rolin) que vous visiterez.

Nicolas Rolin, né en 1376, était un célèbre avocat qui devint chancelier de Bourgogne. Il participa notamment à l'arrestation de Jeanne d'Arc. Grand mécène, il financera de nombreux travaux dans sa ville natale ainsi qu'à Beaune. On lui doit d'ailleurs le célèbre Hôtel-Dieu. Il fit également construire la collégiale Notre-Dame à Autun. Son fils, évêque d'Autun, propulsera la cité en un grand centre religieux.

Histoire de la ville

La ville fut fondée au 1er siècle av. J. -C. par la volonté de l'empereur Auguste. Son nom est alors Augustodunum. La cité devait être le reflet de la toute puissance romaine en Gaule. On ne lésina donc pas sur la construction de monuments impressionnants pour attirer les regards sur Augustodunum.

La cité de Bibracte, plus à l'est, fut même abandonnée au profit de cette nouvelle capitale religieuse, politique et économique.

Grâce à l'implantation d'un évêché, fleurissent plusieurs églises, collégiales et cathédrales tout au long du Moyen-âge. Six kilomètres de remparts entourent la ville percés de quatre portes principales dont il reste encore des vestiges : la Porte Saint-André et la Porte d'Arroux.

Les monuments gallo-romains encore visibles sont le théâtre antique, la pierre de Couhard, et le Temple de Janus.

Autun prend de l'ampleur grâce au commerce et à la religion. On distingue alors deux quartiers : la ville haute qui comprend la cathédrale Saint-Lazare, l'évêché, et le musée Rolin.

La ville basse était plus un pôle marchand à proximité de l'Arroux, où passaient les bateaux pour importer et exporter des marchandises. On y trouve la Tour Marchaux, la chapelle Saint-Nicolas et le musée Lapidaire. A partir du XVIe siècle, sont construits des hôtels particuliers, un théâtre à l'italienne, le passage couvert, l'Hôtel de Ville, etc.

Aujourd'hui, la ville dispose d'un patrimoine très métissé historiquement. Les monuments gallo-romains côtoient les structures modernes, le centre est très animé et en un clin d’œil, on se retrouve en pleine nature aux portes du parc naturel du Morvan.

VOYAGE À AUTUN

Carte d'identité

Population (2010) : 14 256 habitants

Superficie : 61,52 km²

Gentilé : Autunois, Autunoises

En savoir plus

Trouver un hotel

QUE VOIR À AUTUN

Musées

Autun est une ville riche en musées. Le plus complet est sans aucun doute le musée Rolin, situé dans une magnifique demeure ayant appartenu à Nicolas Rolin, qui fut chancelier du duc de Bourgogne, Philippe le Bon.

Trois musées en un proposent des collections par thématiques : la période gallo-romaine, le Moyen-âge et l'époque moderne.

C'est l'occasion de découvrir des objets issus de fouilles archéologiques sur l'oppidum de Bibracte, une statuaire provenant de la cathédrale Saint-Lazare (située à quelques mètres du musée) et des tableaux de peintres locaux comme Charlot.

Le muséum d'histoire naturelle, installé dans l'Hôtel de Ville, propose des herbiers régionaux et généraux de la France et du bassin méditerranéen. Vous apprécierez certainement la collection d'ornithologie avec plus de 4000 espèces européennes.

Le musée lapidaire Saint-Nicolas comprend des collections archéologiques provenant de toute la France. Vous évoluerez dans le musée de façon chronologique, de la période gallo-romaine jusqu'à l'ère moderne.

Depuis 1985, le musée des Anciens enfants de Troupe présente divers documents, souvenirs et objets des anciens élèves des écoles militaires préparatoires et lycées militaires créés depuis 100 ans.

Muséum d'histoire naturelle

12-14, rue Saint-Antoine

Autun

Tél : 03 85 52 09 15

Ouvert du 1 octobre au 31 mai du mercredi au dimanche de 14h à 17h. Du 1er juin au 31 août de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Fermeture annuelle : lundi et mardi et jours fériés.

Musée Lapidaire Saint-Nicolas

10, rue Saint-Nicolas,

Autun

Tél : 03 85 52 35 71

Musée des Anciens Enfants de Troupe

Quartier Gangloff,

rue Gaston Joliet,

Autun

Tél : 03 85 86 55 37

Itinéraires

Bien que la ville soit peu étendue, il vous faudra plus d'une journée pour visiter les principaux monuments d'Autun.

Ce circuit vous propose de mélanger les âges en passant de l'Antiquité au Moyen-âge jusqu'à l'époque moderne.

Le circuit se déroule en deux temps : le centre-ville puis les monuments à l'extérieur.

Le centre-ville

Le point de départ est l'office de tourisme situé sur la grande place principale. Celle-ci est dominée par l'immense Hôtel de Ville qui abrite une grande bibliothèque comprenant des manuscrits de qualité.

Remontez la place du champ de Mars vers les grilles dorées. Les jeunes lycéens qui attendent la reprise des cours sur la place vont à l'école dans le prestigieux Lycée Bonaparte. Ancien collège de Jésuites, il fut édifié en 1709. Les grilles forgées datent de 1722.

A sa gauche, c'est l'église Notre-Dame, du XVIIe.

Empruntez la première rue à gauche. Aussitôt à votre droite, vous entrez dans le passage couvert. Bâti au XIXe, il est doté d'un joli portail classique. Vous y trouverez de nombreux magasins.

A la sortie, prenez à droite puis continuez sur la Grande rue Chauchien et la Petite rue Chauchien. Si vous allez  à gauche, vous arriverez au Muséum d'histoire naturelle.

La rue des Bancs conduit au magnifique Musée Rolin, du nom du mécène d'Autun et du Duc de Bourgogne qui donna un élan économique et culturel à la cité.

En haut de la rue, vous arrivez à une place très agréable autour de la fontaine Saint-Lazare. Remarquez le pélican à son sommet, l'original est au musée Rolin.

Juste derrière, c'est la cathédrale Saint-Lazare, ancienne église de pèlerinage : un bel exemple d'architecture romane de style clunisien. Admirez le tympan sculpté du Jugement Dernier, signé Gislebertus et les chapiteaux du XIIe siècle.

Contournez la place par le haut jusqu'à la place du Refitour et filez par la rue Dufraigne, et Faubourg Saint-Blaise jusqu'à la Tour des Ursulines, donjon du XIIe siècle.

A l'extérieur de la ville

En partant du sud de la ville, dirigez-vous vers la rue de la Cascade qui vous mènera à? une cascade, celle de Brisecou, attention !

Un peu plus haut, on trouve la pierre de Couhard. On estime sa création au Ier siècle après. J-C. Sa hauteur totale atteignait 33 m.

Pour les randonneurs, continuez sur le chemin des manies en revenant vers la ville, longez le cimetière par la rue de la Maladière et vous arriverez en haut du théâtre antique, étonnement bien conservé. Construit au 1er siècle après J-C., il était le plus grand de la Gaule romaine, pouvant accueillir 20 000 spectateurs.

Rejoignez l'avenue des dragons et allez vers la gauche. Vous passerez devant le Lycée militaire et le Musée des anciens enfants de Troupe. La grande allée bordée d'arbres à votre gauche est la Promenade des Marbres.

Prenez le boulevard Frédéric Latouche. La tour qui émerge des maisons est la Tour Marchaux, vestige d'un hôtel particulier appartenant à la famille de Clugny.

Prenez à droite le boulevard Mazagran puis à gauche la rue des Fusiliers marins.

Vous ne pourrez pas manquer la Porte Saint-André, l'une des quatre portes des remparts de la ville. Elle date du Ier siècle après J-C.

Prenez la rue de Gaillon puis l'avenue de la République à gauche, et enfin, la rue du Faubourg d'Arroux. Vous voyez alors la Porte d'Arroux, vestige gallo-romain.

Juste derrière la porte, sur votre gauche, vous pouvez emprunter un petit chemin de randonnée qui vous proposera de rejoindre le Temple de Janus et le Pont Saint-Andoche par deux itinéraires différents.

Office de tourisme d'Autun

2, avenue Charles de Gaulle

71 400 Autun

Mail : welcome@autun-tourisme.com

QUE FAIRE À AUTUN

Sortir

Evènements et spectacles à Autun

Autour du même sujet

Annonces Google