Rennes

Rennes Avec près de 215 000 habitants, Rennes se situe au 10e rang des villes les plus importantes de France.En la visitant vous aurez le plaisir de découvrir une ville faite de contrastes. En effet, en flânant dans les rues de la ville vous admirerez les maisons à pans de bois, restes du Moyen-Âge, et des maisons aux façades beaucoup plus modernes, comme sur la place du Parlement.

Vous apprécierez également le contraste entre l'architecture du bâtiment abritant le musée des Beaux Arts et celle, très moderne, des Champs-Libres qui abritent le musée de Bretagne mais aussi une bibliothèque et un espace des sciences.

Rennes c'est aussi une ville tournée vers l'avenir. En effet, elle accueille près de 60 000 étudiants au sein de deux universités : l'université Rennes I et l'université Rennes II Haute-Bretagne. La ville est également très investie dans tout ce qui touche aux nouvelles technologies.

Mais Rennes est aussi une ville culturelle notamment avec son festival "Les Trans Musicales" qui ont lieu chaque année début décembre et ses "Champs-Libres" immense espace dédié à l'Histoire, les sciences et la littérature.

Histoire de la ville

Dès le Ier siècle avant J.-C., Rennes devient le centre d'une circonscription. Elle porte alors le nom de Condate, issu de la langue gauloise. Mais deux événements marquèrent particulièrement la capitale bretonne, lui donnant son identité d'aujourd'hui. Le premier, en 1491, fut le mariage d'Anne de Bretagne avec Charles VIII. Il marqua le début du rapprochement entre la Bretagne et la France. Le 23 décembre 1720 est également une date importante pour la ville. Ce jour là, un immense incendie se déclenche dans la ville. Il durera 6 jours et détruira plus de 900 maisons à pans de bois. Dès lors, ces constructions sont interdites, et ce sont les bâtiments en granit et en tuffeau qui sont privilégiés. De plus, les rues sont élargies afin d'éviter une nouvelle catastrophe. Au XIXe siècle, de nombreux monuments, existant toujours aujourd'hui, sont érigés. C'est le cas du palais du commerce ou encore du théâtre. En 1899, Rennes devient célèbre car il s'y tient le procès en révision de Dreyfus. Enfin, en 1994, l'un des monuments majeurs de la ville, le Parlement de Bretagne, est victime d'un incendie qui le détruira en partie. Cet événement marqua les Rennais qui sont aujourd'hui nombreux à visiter la bâtiment, entièrement rénové depuis.

Trouver un vol

VOYAGE À RENNES

Météo / Quand partir

Ensoleillement / Precipitations

Pas autant de précipitations que dans la pointe du Finistère.

Transports

Aeroports

Aéroport de Rennes Saint-Jacques.

Comptez en moyenne 1h15 pour rejoindre Paris Charles de Gaulle en avion et 2h en train.

Transport sur place

On peut se déplacer dans Rennes en voiture (même s'il existe de nombreuses rues piétonnes) mais comme dans chaque ville que l'on ne connait pas il est préférable de découvrir à pied ou en transports en commun.

Le bus et le métro sont très accessibles : 1,20 euro le trajet. Rennes est la plus petite ville au monde à avoir son métro. Consultez le site web du service de transport en commun de Rennes : le Star. Pour aller dans le centre ville : descendre à la station République ou Sainte-Anne.

On peut louer un vélo à la journée en se rendant au Kiosque (près du parking de la Vilaine) mais il faut y aller de bonne heure pendant les périodes d'affluence car peu de stocks. Sinon, vous pouvez utiliser les Vélostar, disponibles pour 24h, 7 jours, un an...

Monnaie

Monnaie

Euro

Prix moyens

Séjour (hors voyage A/R) : de 700€ à 1000€

Hôtels 1 et 2 étoiles : de 35€ à 75€

Hôtels 3 étoiles : de 90€ à 170€

Hôtels 4 étoiles ou plus : de 150€ à 450€

Hôtels Allinclusive :de 90€ à 150€

Restaurants bon marché : de 7€ à 15€

Restaurants traditionnels : de 18€ à 25€

Restaurants Grandes tables :de 35€ à 110€

Transport (sur place) :de 2€ à 15€

Camping / Caravaning :de 7€ à 15€

Location hébergement : de 300€ à 600€

Points forts

  • Charme mêlant architecture moderne et ancienne, histoire du passé et futur avec l'université
  • Ville jeune, étudiante
  • Patrimoine riche

Evénements

Les visites proposées par l'Office de Tourisme proposent des tarifs réduits pour les : les personnes au chômage ou handicapées, les enfants âgés de 7 à 15 ans et les étudiants.

Manifestation culturelle

Les Trans Musicales est un festival de musique rock qui a lieu chaque année dans et autour de la ville, dans plusieurs salles. Il se déroule la première semaine de décembre et pendant 4 jours. On peut y voir un grand nombre de noms pop rock d'avant-garde.

Plus d'infos sur le site web des Trans Musicales.

Carte d'identité

Population (2010) : 207 178 habitants

Superficie : 50,39 km²

Densité de population : 4 111 hab/km²

Gentilé : Rennais, Rennaise

Plus d'informations

Religion

Majoritairement catholique.

Population / Langue

A Rennes, on parle une langue d'Oil le Gallo appelé aussi Gallais.

Liens utiles

Site web de l'office du tourisme

Site web de l'Office du Tourisme de Rennes Métropole.

Site web de l'Office du Tourisme de Bretagne.

Autres sites web

Site web de la Ville de Rennes.

Trouver un hotel

QUE VOIR À RENNES

Où aller ?

Patrimoine culturel

Les Champs Libres sont un équipement inédit dans le paysage culturel français. Ils regroupent Bibliothèque, Espace des sciences et Musée de Bretagne. Expositions, débats, festivals... la pluralité de l'offre culturelle proposée mérite le détour.

L'accès au hall, à la Bibliothèque, et à certaines expositions est libre et gratuit.

Les Champs Libres

10 cours des Alliés

35 000 Rennes

Horaires d'ouverture : ouvert le mardi de 12h à 21h, le mercredi, le jeudi et le vendredi de 12h à 19het le samedi et le dimanche de 14h à 19h. Fermé le lundi et jours fériés.

Site web des Champs Libres.

Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments

L'architecture de Rennes est réputée pour ses constructions médiévales en pan-de-bois. Même si l'incendie qui se déclara le 23 décembre 1720 détruisit, en une semaine, plus de 900 maisons et bâtiments, on peut encore observer dans le centre de Rennes de nombreuses rues aux maisons en pan-de-bois.

Plus d'informations sur le pan-de-bois.

Parcs et jardins

Le parc du Thabor est le verger de l'une des plus anciennes abbayes de Rennes. Jardins à la française, jardins exotiques, roseraie, fontaines, volière, statues, serres, kiosque... Ce véritable écrin de nature de 10 hectares est considéré comme l'un des plus beaux jardins de France.

Parc du Thabor

Place Saint-Melaine

35 000 Rennes

Horaires d'ouverture : ouvert tous les jours de 7h30 à 20h30.

Rues, avenues, cours

La "rue de la soif" ou rue Saint-Michel est une rue très passante du Rennes médiéval, très fréquentée par les étudiants. Bordée par des maisons à pan-de-bois ou colombages, la rue Saint-Michel est appelée "rue de la soif" car elle est constituée essentiellement par des bars.

Il est de coutume de prendre un verre le jeudi ou le samedi soir dans chacun des bars de la rue. Attention, ils sont nombreux.

Monuments

Le Parlement de Bretagne est l'un des monuments principaux du patrimoine breton. Il s'élève fièrement, au cœur du centre ville, au fond d'une place royale qui a été dessinée et aménagée pour le mettre en valeur.

Musées

Si vous vous promenez à Rennes , vous pourrez profiter de différents musées. Plusieurs d'entre eux on choisi de mettre en valeur la culture et l'art breton.

C'est notamment le cas du musée de Bretagne que vous visiterez au sein des Champs Libres. Ce musée met à l'honneur l'évolution des traditions et de modes de vie bretons.

Dans une première salle, vous découvrirez plus de 2000 objets appartenant à la vie quotidienne des habitants de la région, au cours de différentes époques. Une seconde salle vous replongera, quant à elle, dans l'affaire Dreyfus. Enfin, vous découvrirez l'exposition intitulée « Bretagne des mille et une images ».

Ensuite, n'hésitez pas à vous plonger dans l'histoire de l'agriculture en Bretagne, grâce à l'Écomusée du Pays de Rennes. En effet, cette ancienne exploitation agricole, d'une quinzaine d'hectares, située aux portes de Rennes, retrace l'évolution du monde rural depuis le XVIe siècle. De nombreux animaux de ferme, en voie de disparition, sont gardés à la Bintinais, tels que le mouton d'Ouessant ou le coucou de Rennes.

Enfin, si vous êtes amateur d'art, rendez-vous au musée des Beaux-Arts de Rennes. Bien que mal connu, ce musée renferme pourtant d'intéressantes collections, qui offrent un panorama complet de l'histoire des arts. Vous y verrez notamment des toiles de Rubens, Sérusier ou Picasso.

Musée de Bretagne (aux Champs Libres)

10 cours des Alliés

35 000 Rennes

Tarif : 4 euros ; 3 euros en tarif réduit.

Horaires d'ouverture : ouvert le mardi de 12h à 21h, le mercredi, le jeudi et le vendredi de 12h à 19h et le samedi et le dimanche de 14h à 19h, de septembre à juin ; ouvert le mardi, le mercredi, le jeudi et le vendredi de 13h à 19h et le samedi et le dimanche de 14h à 19h, en juillet et en août.

Site web du Musée de Bretagne.

Écomusée du Pays de Rennes

Ferme de la Bintinais, route de Châtillon-sur-Seiche 35200 RennesTarif : 4,60 euros ; 2,30 euros pour les 6-14 ans.

Horaires d'ouverture :ouvert l'été (du 1er avril au 30 septembre) du mardi au vendredi, de 9h à 18h. Les salles d'exposition sont fermées entre 12h et 14h mais la visite des bâtiments d'élevage et du parcours agricole est possible. Ouvert le samedi de 14h à 18h et le dimanche de 14h à 19h. Fermé le lundi et les jours fériés.

Ouvert l'hiver (du 1er octobre au 31 mars) du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h, le samedi de 14h à 18h et le dimanche de 14h à 19h. Fermé le lundi et les jours fériés.

Musée des Beaux-Arts de Rennes

20 quai Émile Zola

35000 Rennes

Tarif (hors exposition temporaire) : 4,65 euros ; 2,35 pour les étudiants ; gratuit pour les moins de 18 ans.

Horaires d'ouverture : ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Ouvert en continu le mardi, de 10h à 18h. Fermé le lundi et les jours fériés.

Site web du Musée des Beaux-Arts de Rennes.

Itinéraires

Si vous voulez profiter pleinement de Rennes,vous n'échapperez donc pas à la tradition. Ce circuit au Nord et à l'Ouest du centre ville vous prendra environ deux heures.

Démarrez votre visite par la place Sainte-Anne.C'est l'une des places principales de la ville. Si elle a été modernisée par la construction du métro, on y trouve encore de nombreuses maisons à pans de bois datant du Moyen-Âge - qui abritent des restaurants. Son église de style néo-gothique date, quant à elle, du XIXe siècle. Elle a été dessinée par Jean-Baptiste Martenot.

Vous pouvez ensuite prendre la rue Pont-aux-Foulons et la rue du Champs-Jacquet qui vous mèneront à la place éponyme, ou prendre la rue Saint-Michel qui vous conduira à la place du même nom. Toutes ces rues sont, elles aussi, bordées de maisons en bois. En 1720, plus de 900 maisons de ce type brûlèrent dans un gigantesque incendie. A la suite de cet événement, leur construction fut interdite. La rue Saint-Michel a gardé, des temps anciens, la tradition des tavernes et troquets. C'est une rue particulièrement connue des étudiants qui viennent y faire la fête le jeudi soir.

De la place Saint-Michel, dirigez-vous vers la place des Lices. Elle doit son nom à l'espace clos dans lequel se déroulaient les joutes et tournois à l'époque de Du Guesclin. Cette place est entourée à la fois de maisons en bois traditionnelles et de maisons bourgeoises. Chaque samedi matin, il s'y tient un marché.

Ensuite, prenez la direction des portes Mordelaises. Cette partie de la ville est sans doute la plus ancienne de celle que vous visiterez. En effet, la reconstruction de ces portes date du XVe siècle. A cette époque, les ducs passaient par ces portes pour se rendre à la Cathédrale Saint-Pierre où ils priaient toute la nuit, après quoi ils étaient couronnés. Ils avaient alors juré de défendre l'indépendance, les droits et les privilèges de la Bretagne.

En remontant la rue des Portes Mordelaises, vous apercevrez la Cathédrale Saint-Pierre. Cet édifice est le troisième qui fut bâti à cet endroit depuis le VIe siècle. Sa construction démarra à la fin du XVIIIe siècle et s'étendit jusqu'au milieu du XIXe siècle. Excepté les deux tours présentes sur la façade, il ne reste rien des monuments précédents. Au sommet, vous pourrez apercevoir les armes de la France et les insignes de Louis XIV. En pénétrant dans la cathédrale, vous serez sans doute saisis par la grandeur des lieux.

Le temps passant, elle a néanmoins perdu le décor dépouillé,de style néo-classique, qu'elle avait à l'origine. Celui d'aujourd'hui est principalement constitué d'ors, de stucs et peintures. Vous pourrez également apprécier la beauté du retable en bois doré, de style gothique, datant du XVe siècle. Vous apprécierez également les peintures de la voûte signées Le Hénaff, ainsi que le buffet d'orgue. Enfin, vous y verrez de nombreuses représentations de la vie de la Vierge Marie.

Contournez ensuite la cathédrale par la rue éponyme et la rue du Griffon. Remontez ensuite la rue de la Psalette et la rue Saint-Guillaume. Ces deux rues ont conservé des maisons à pans de bois.

La maison n°3 de la rue Saint-Guillaume, datant du XVIe siècle, est sans doute la plus remarquable. Vous ne pourrez pas la manquer car ses couleurs rouge et blanc tranchent avec le reste de la rue. Cette maison est souvent appelée « maison Du Guesclin », à tort puisqu'elle a été construite bien après la mort de ce dernier. Elle abrite aujourd'hui un café.

Revenez ensuite sur vos pas, en direction de la cathédrale, et prenez la rue Saint-Sauveur. Là encore, des maisons en bois datant du Moyen-Âge défilent sous vos yeux. Au bout de la rue, vous découvrirez la basilique du même nom. Si sa construction, a débuté au tout début du XVIIIe siècle, elle ne s'est achevée qu'en 1728, ayant été interrompue après le grand incendie de 1720. Plus qu'à l'extérieur c'est à l'intérieur que la visite de ce monument trouve son intérêt. Vous pourrez notamment admirer un baldaquin en bois doré, une chaire en fer forgé réalisé par Jean Guibert, ainsi que le marbre rouge du maître d'hôtel. Vous serez sans doute interpellé par la chapelle consacrée à Notre-Dame-des-Miracles. L'histoire raconte qu'entre 1356 et 1357, les cloches de la basilique s'étaient mises à sonner et la statue de la Vierge avait désigné du doigt une dalle du sol. Dessous, on avait trouvé des Anglais qui cherchaient à envahir Rennes. Leurs plans furent ainsi déjoués.

En sortant de la basilique, continuez tout droit. Empruntez la rue Du Guesclin, et vous arriverez sur la place de la Mairie. Celle-ci, au cœur du centre ville, est toujours très animée. L'Hôtel de Ville a été conçu comme toute la partie de la ville qui a été reconstruite après l'incendie par l'architecte Gabriel. Au centre, vous pourrez notamment admirer la tour de l'horloge.

En face de la mairie, se dresse l'opéra de Rennes. Le bâtiment a été construit au cours du XIXe siècle, soit un siècle après l'Hôtel de Ville. Malgré cela, la complémentarité des deux édifices est parfaite. En effet, la rotondité de l'opéra semble répondre à l'incurvation de la mairie.

QUE FAIRE À RENNES

Shopping

Que rapporter ?

Un bijou comme le Triskell, symbole des nations celtes, ou des magnets à l'effigie du Parlement de Bretagne...

Sortir

Restaurant à Rennes

Cinéma à Rennes

Musée à Rennes

Spectacle à Rennes

Autour du même sujet

Annonces Google