Albi

Albi Si Toulouse est souvent surnommée " la ville rose ", Albi mérite tout à fait le surnom de " ville Rouge ". Du rose pâle à l'ocre vif, toutes les palettes du rouge sont visibles à Albi. Les maisons, les ponts, les monuments revêtent ces couleurs chaudes, de leurs murs en briques à leurs tuiles rouges elles aussi.

  Les monuments les plus représentatifs en sont la cathédrale Sainte-Cécile, le Palais de la Berbie ou encore les maisons anciennes du Vieil Alby mais aussi les ponts - notamment le Pont-Vieux - qui enjambent le Tarn ; Tarn que l'on peut également parcourir en gabarre à la belle saison.

La ville du Midi-Pyrénées, peuplée d'à peine 50 000 habitants, a largement de quoi ravir ceux qui viennent la découvrir. Tous les monuments, dont certains cités plus haut, sont concentrés dans le centre ville et non loin des rives du Tarn. Tout peut donc se visiter à pied (voir nos circuits pédestres). Flâner dans le Vieil Alby vous replonge dans l'atmosphère d'antan, lorsque la ville vivait au rythme de sa production de pastel.

De plus, la ville met en valeur deux de ses illustres natifs : le peintre Henri de Toulouse-Lautrec et le navigateur Lapérouse. Chacun a ainsi un musée en son nom. Le musée Toulouse-Lautrec se découvre dans le palais de la Berbie, juste à côté de la fameuse cathédrale. Le musée Lapérouse se trouve, quant à lui, sur la rive droite du Tarn, tout près des moulins albigeois.

Bref, Albi est une destination à la fois culture, architecture et nature.

Histoire d'Albi

Dès la Préhistoire, les hommes viennent s'installer sur le promontoire au dessus du Tarn où se trouve la ville aujourd'hui. Cette situation géographique permet en effet de la fortifier facilement.

Ce n'est pourtant qu'à partir du XIe siècle que la ville peut se développer, et ce, grâce la construction du Pont-Vieux au-dessus du Tarn. A cette même époque, Albi se dote d'un premier palais épiscopal. Le pouvoir des évêques est quelque peu mis à mal lorsque les Albigeois soutiennent le mouvement « Cathare », hérésie prônant la tolérance opposée au clergé.

Mais, très vite, les évêques reprennent le pouvoir et construisent la forteresse qu'est le palais de la Berbie pour abriter le pouvoir épiscopal. La cathédrale Sainte-Cécile est également élevée à ce moment là. On est alors au XIIIe siècle.

Au XVe siècle, Albi connaît son essor commercial avec la production du pastel. Au XVIIIe siècle, les fortifications tombent, la ville s'élargit, de nouveaux axes de circulation sont créés. Nous sommes également à l'époque de Lapérouse.

Le XIXe siècle est marqué par la naissance de Henri de Toulouse-Lautrec, dont la ville détient désormais la plus importante collection publique. Au XXe puis au XXIe siècle, Albi s'attache à valoriser son patrimoine pour donner à la ville son charme actuel.

Office de Tourisme

Place Sainte Cécile

81000 Albi

Tél. : 05 63 49 48 80

Email : accueil@albitourisme.com

Site Internet : www.albi-tourisme.fr

VOYAGE À ALBI

Carte d'identité

Population (2010) : 48 916 habitants

Superficie : 44,26 km²

Nom des habitants : Albigeois, Albigeoises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À ALBI

Monuments

Albi concentre quelques monuments historiques caractéristiques de la région, notamment dans son vieux centre, dit Vieil Alby.

C'est en effet dans ce quartier que l'on trouve l'incontournable cathédrale Sainte-Cécile, impressionnante « église-forteresse » en brique qui ne laisse pas de marbre. D'ailleurs, son intérieur, richement décoré, vaut également le détour.

Outre la cathédrale, le Palais de la Berbie tout proche ou encore la Collégiale Saint Salvi se laissent aussi visiter avec plaisir.

Le premier, ancien palais épiscopal d'Albi, héberge désormais le musée Toulouse-Lautrec.

La seconde, premier palais épiscopal de la ville, n'est aujourd'hui qu'une église paroissiale qui a la particularité de dissimuler un joli petit cloître.

Enfin, tout le charme de l'architecture albigeoise se découvre à pied au fil des ruelles du Vieil Alby. Les maisons à pans de bois et à colombages ne manquent pas. Vous en découvrirez un grand nombre au détour des rues ou dans le Castelviel, hameau situé à côté de la cathédrale. Vous remarquerez également les maisons de deux personnages illustres d'Albi : Toulouse-Lautrec et Lapérouse. Elles se situent toutes les deux dans la rue Toulouse-Lautrec. Bref, Albi est parfaite pour les visiteurs à pied.

Musées

La ville d'Albi propose deux musées, tout deux en lien avec des Albigeois célèbres : Toulouse-Lautrec et Lapérouse.

Installé dans le Palais de la Berbie, le musée Toulouse-Lautrec présente une partie considérable des œuvres réalisées par Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901). Grâce aux dons de ses proches après sa mort, la ville d'Albi a pu réunir cette admirable collection en 1922. Elle retrace l'évolution artistique du peintre, de ses œuvres de jeunesse à ses affiches publicitaires, en passant par ses portraits, ses pastels et ses lithographies ou encore ses scènes de genres.

Créé plus récemment (en 1988), le musée Lapérouse met le célèbre navigateur-explorateur éponyme à l'honneur. Natif d'Albi, Lapérouse a notamment participé à un grand voyage d'exploration dans le Pacifique Sud où il périt en 1788. Depuis, de nombreuses recherches ont été réalisées au large de l'île de Vanikoro, où le naufrage a eu lieu, pour retrouver les épaves et quelques vestiges. Le musée expose justement le fruit de récentes recherches. Porcelaine de Makao, boutons de marins? sont à y découvrir. Le voyage de Lapérouse ainsi que le contexte maritime de l'époque y sont également bien expliqués aux visiteurs.

Musée Toulouse-Lautrec :

Le tarif d’entrée est de 5,50 €.

En savoir plus : http://www.museetoulouselautrec.net

Itinéraires

La ville d'Albi réserve bien des surprises. Dans son centre ville, et plus particulièrement dans sa vieille ville, on découvre tous ses monuments historiques. Sur les rives du Tarn, on se laisse séduire par les maisons ocre, la végétation et les ponts en brique.

Et, vu que toutes ces réjouissances se concentrent dans un périmètre très raisonnable, on peut aisément tout parcourir à pied. Pour ce faire, nous vous proposons deux circuits. Le premier, dit « circuit historique », vous entraîne à la rencontre du Vieil Alby et des principaux attraits architecturaux de la ville. Le second, ou « circuit Tarn », vous invite à la découverte des berges du Tarn et vous permet d'avoir un autre point de vue sur Albi.

QUE FAIRE À ALBI

Sortir

Restaurants à Albi

Musées à Albi

Cinémas à Albi

Evènements, spectacles à Albi

Autour du même sujet

Annonces Google