Saintes

Saintes Laissez-vous conter, en une journée, les deux mille ans d'histoire de Saintes. Ses superbes monuments et musées vous feront découvrir son riche passé depuis l'Antiquité. Bien que la capitale de la Saintonge subit de plein fouet les Guerres de religion, elle a conservé plusieurs beaux édifices religieux du Moyen-Age : l'abbaye-aux-dames et l'église Saint-Eutrope. Survol historiqueL'histoire de Saintes commence il y a plus de deux mille ans. Au Ier siècle avant J.

C, Saintes, nommée Mediolanum Santonum, fut la capitale de la province romaine d'Aquitaine. En conséquence, elle fut dotée d'importants édifices comme un grand amphithéâtre, des thermes et un arc votif. Elle était habitée par un peuple gaulois, les Santons.

La cité fut christianisée très tôt, notamment par Saint-Eutrope au IIe siècle. Au Moyen-Age, sont apparus de nouveaux bâtiments religieux, tels l'incontournable Abbaye-aux-Dames et l'église Saint-Eutrope. La ville était à l'époque une importante étape sur la route de Saint-Jacques de Compostelle. Mais elle fut séparée en deux lors de la guerre de Cent Ans. Le calme revint après la signature de l'Édit de Nantes.

Saintes renoua avec la prospérité au XVIIe et XVIIIe siècle. Un plan d'urbanisme moderne fut entrepris avec la construction de grandes avenues. En 1810, la ville perdit son statut de chef-lieu du département au profit de La Rochelle.

Au XIXe siècle, Saintes se développe avec le chemin de fer. De riches commerçants y firent construire d'élégants hôtels particuliers.

En savoir plus

VOYAGE À SAINTES

Carte d'identité

Population (2010): 26 011 habitants

Superficie : 45,55 km²

Gentilé : Saintais, Saintaises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À SAINTES

Monuments

Saintes a gardé de nombreux témoignages de son passé, que ce soit du temps où elle s'appelait Mediolanum Santonum et était peuplée par un peuple gaulois ou du Moyen-Age. De belles visites en perspective !

Musées

Le musée de l'Echevinage est hébergé dans un élégant hôtel particulier doté d'un beffroi du XVIe siècle. Il expose une collection de peintures des XIXe et XXe siècles de divers genres : néo-classique, romantique, orientaliste, académique, impressionniste... Au 1er étage, une collection de porcelaines de Sèvres montre tout le talent des artistes régionaux.

Fondé à la fin du XIe siècle, le musée du Présidial présente une intéressante pinacothèque. Vous y verrez des tableaux du XVe au XVIIIe siècle des écoles flamande et hollandaise ainsi que française. Dans une autre salle sont exposées des céramiques saintongaises datant du XIVe au XIXe siècle.

Le musée Dupuy-Mestreau est d'une surprenante diversité. Il renferme des dizaines d'objets de la vie quotidienne, des enseignes, des gravures, des armes, des costumes et des coiffes, des bijoux.... Avis aux curieux ! Ce musée est installé dans un élégant hôtel particulier du XVIIIe siècle qui possède de superbes boiseries peintes.

Non loin de l'arc de Germanicus, le musée archéologique a amassé de nombreuses pièces découvertes lors de la démolition des remparts de la ville. Colonnes, bas-reliefs, chapiteaux et autres pièces de l'époque gallo-romaine se côtoient. Le clou du musée est une réplique d'un char datant du 1er siècle.

Musée de l'Échevinage

29ter, rue Alsace-Lorraine - 17 100 SAINTES

Tarif : 1,60 euros ; gratuit pour les mercredis et dimanches.

Ouverture : tous les jours sauf le lundi de juin à septembre, de 13h30 à 18h, et d'octobre à mai,de 13h30 à 17h. Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre. 

Musée du Présidial

28, rueVictor Hugo - 17 100 SAINTES

Tarif :1,60 euros ; gratuit pour les mercredis et dimanches.

Ouverture : tous les jours sauf le lundi de juin à septembre, de 13h30 à 18h, et d'octobre à mai, de 13h30 à 17h. Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre.

Musée Dupuy-Mestreau

4, rue Monconseil - 17 100 SAINTES 

Tarif : 1,60 euros ; gratuit pour les mercredis et dimanches.

Ouverture : tous les jours sauf le lundi de juin à septembre, de 10h à 18h (dimanche de 13h30 à 18h), et d'octobre à mai, de 10h à 17h (dimanche 13h30 à 17h). Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre.

Musée archéologique

Esplanade Malraux - 17 100 SAINTES

Tarif : 1,60 euros ; gratuit pour les mercredis et dimanches.

Ouverture : tous les jours de juin à septembre, de 10h à 18h (dimanche de13h30 à 18h), et d'octobre à mai, de 10h à 17h (dimanche de 13h30 à 17h). Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre.

Itinéraires

Comptez environ 4h pour le circuit ci-dessous (hors visite du musée).

L'abbaye-aux-dames constitue la première étape de votre parcours. Malmenée à la Révolution, le site a fait l'objet d'importantes rénovations qui ont remis l'abbaye en valeur. Dirigez-vous ensuite vers le centre-ville. Vous tomberez nez à nez avec un cousin de l'arc de triomphe, l'arc de Germanicus. Les moins pressés pourront s'arrêter aux thermes de Saint-Saloine, l'un des vestiges du temps où Saintes était la capitale de la province romaine d'Aquitaine, ou au musée archéologique.

Emprunter la passerelle pour enjamber la Charente et rendez-vous à la cathédrale Saint-Pierre. Vous ne manquerez pas de remarquer l'étonnant contraste entre l'extérieur, avec ses imposants contreforts, et l'intérieur du bâtiment très dépouillé. En ressortant, remontez la petite rue piétonne et arrêtez-vous au musée de l'Échevinage ou au musée du Présidial si vous aimez la peinture.

Cela fait, suivez le cours national, passez devant le Palais de Justice et le théâtre, deux édifices néoclassiques, et rendez-vous à l'église Saint-Eutrope, une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle depuis le XIe siècle. Ne manquez de voir sa crypte, un petit havre de paix. Enfin, à quelques mètres de là, vous découvrirez les arènes en excellent état de conservation.

QUE FAIRE À SAINTES

Sortir

Restaurants à Saintes

Cinémas à Saintes

Musées à Saintes

Spectacles à Saintes

Autour du même sujet

Annonces Google