Fira

Fira Au sud de la Grèce se trouvent les Cyclades, un archipel de plus de 250 petites îles, dont seulement 24 sont habitées. Parmi celles-ci, Santorin est la plus au sud, à 300 kilomètres à vol d'oiseau de la capitale, Athènes. Sa ville principale est Fira. Son histoire est liée à l'activité sismique de l'archipel : en 1835, elle devient capitale de l'île lorsque Pyrgos Kallistis est détruite par un tremblement de terre.

En 1956, sa population augmente à nouveau après un tremblement de terre à Amorgos, une île voisine. C’est aujourd’hui une ville dynamique, où les complexes hôteliers modernes cohabitent avec les échoppes traditionnelles. Sa position centrale et sa vie animée attirent les jeunes, ainsi que les vacanciers désireux de visiter l’archipel depuis un des nombreux ferrys qui partent du port.

Trouver un vol

VOYAGE À FIRA

Météo / Quand partir

L’été est la période la plus agréable pour visiter Fira. Il dure de mai à octobre. Le temps est alors chaud et sec, avec une moyenne de 30°C. Par ailleurs, les températures baissent pendant la nuit, ce qui rend les promenades à la tombée du jour très agréables. Enfin, durant cette période, vous bénéficierez de douze heures d’ensoleillement. L’hiver est moins recommandé : le temps est doux mais assez pluvieux, en particulier en janvier et février, et le soleil ne brille que durant six ou sept heures.

Passeport / Visa / Formalités

Une pièce d’identité suffit pour entrer en Grèce. La monnaie locale est l’euro, et le pourboire n’est pas obligatoire, bien qu’apprécié. Fira étant une ville très touristique, vous pourrez vous faire comprendre en parlant anglais.

Transports

Depuis Paris, des vols directs rejoignent Athènes, la capitale, en trois heures vingt. De là, vous pourrez prendre un avion pour Santorin : le trajet dure à peine une demi-heure, et les tarifs sont compétitifs. Si vous n’êtes pas pressé(e), le bateau est également un bon moyen de rejoindre l’île. Le réseau de ferries au sein de l’archipel est bien développé, et fait la liaison entre la Grèce et les îles, mais relie aussi les îles entre elles. Attention, en hiver, les ferries circulent beaucoup moins régulièrement.

Points forts

Les habitants sont accueillants et chaleureux, souvent prêts à renseigner ou à donner conseil. Avec son grand port, Fira est l’endroit idéal d’où partir à la découverte des nombreuses autres îles de l’archipel.

Points faibles

Forte affluence touristique en été : le centre historique, les bars et restaurants sont vite bondés. Il n’y a pas de plages dans la ville même.

Carte d'identité

Fira compte environ 2 350 habitants, avec une densité de 140 habitants au km². L’indicatif téléphonique pour la Grèce est le 00 30. Il y a un décalage horaire d’une heure supplémentaire par rapport à l’heure française.

Trouver un hotel

QUE VOIR À FIRA

Où aller ?

Que voir à Fira ? Ne manquez pas le musée de la préhistoire, en particulier la mystérieuse fresque des singes bleus : datant de l’âge de bronze, elle est d’autant plus étonnante que les historiens pensent qu’il n’y a jamais eu de singes sur l’île. Des visites guidées des complexes de vinification autour de la ville sont également organisées : l’occasion de découvrir des vignobles originaux, avec des ceps en forme de corbeille, et de goûter aux crus locaux. Que faire à Fira ? La ville offre de jolies promenades, avec ses rues pavées étroites et ses églises blanches aux dômes bleus. La rue principale qui mène au port compte près de 600 marches, que l’on peut remonter à dos d’âne. La ville est aussi connue pour les nombreux points de vue enchanteurs qu’elle offre sur la mer alentour : choisissez un restaurant ou un café avec terrasse sur le toit, et goûtez à la cuisine locale en admirant le coucher de soleil.

Autour du même sujet

Annonces Google