United Airlines a échangé deux chiens par erreur à l'aéroport

United Airlines a échangé deux chiens par erreur à l'aéroport La compagnie aérienne United Airlines a échangé deux chiens par erreur à l'aéroport de Denver. Les animaux se sont ainsi retrouvés à plusieurs milliers de kilomètres de leurs familles respectives.Les détails de cette histoire insolite.

Nouvelle polémique pour United Airlines... Il y a quelques semaines, la compagnie aérienne faisait les gros titres après la mort d'un bouledogue français dans le compartiment à bagages d'un de leurs avions. L'animal y avait été place de force par un membre d'équipe alors que sa caisse de transport était conforme aux exigences de la TSA. Aujourd'hui, la compagnie américaine s'est rendue coupable d'une erreur de destination... Selon le Huffington Post US qui a dévoilé l'information, United Airlines a confondu le berger allemand de la famille Swindle, qui déménageait à Kansas City, avec un dogue allemand qui devait quant à lui voyager jusqu'au Japon.

Pour son premier voyage qui ne devait durer qu'une heure et demie, le chien prénommé Irgo s'est ainsi retrouvé à plus de 10 000 kilomètres de chez lui. Un porte-parole de la compagnie a réagi à l'incident : "Une erreur s'est produite lors de la connexion à Denver, et les deux animaux de compagnie ont été envoyés dans les mauvaises directions. Nous avons informé nos clients que les animaux étaient arrivés sains et saufs, et nous allons faire notre possible pour les ramener au plus vite auprès de leur famille. Nous nous excusons pour cette erreur et nous sommes en contact avec le chenil où ils sont gardés pour la nuit".

United Airlines : les destinations

Avec une flotte composée de 740 appareils, principalement des Boieng 737 et des Airbus, la compagnie américaine United Airlines dessert près de 110 destinations à travers plus de 70 pays : Amsterdam, Athènes, Barcelone, Berlin, Buenos Aires, Chicago, Dublin, Genève, Koror, Los Angeles, Melbourne, Munich, Osaka, Punta Cana... Retrouvez l'intégralité des destinations ici.

Votre vol United Airlines

Prenez soin d'arriver en avance à l'aéroport. L'heure limite d'enregistrement doit être respectée, ainsi que l'heure limite d'embarquement. N'oubliez pas que les règles de sécurité sont très strictes aux États-Unis, ce qui peut entraîner de longues files d'attente aux douanes. Aux États-Unis, United Airlines est la première compagnie aérienne à offrir le WiFi via satellite à ses voyageurs de certains longs courriers. Elle propose également un service de téléphonie par satellite sur certains appareils. 
United Airlines modernise sa flotte pour offrir plus de confort, notamment en classe Économique avec plus d'espace pour les jambes, ou en Première avec des fauteuils-lits. United Airlines propose trois niveaux de tarifs, Première, Affaires et Économique. À noter qu'en classe Économique, les boissons non alcoolisées sont offertes, pas les spiritueux, vins et autres bières qui sont, eux, disponibles à la vente. 

Les bagages sur United Airlines

Chaque passager peut prendre à bord de l'avion un bagage à main et un effet personnel de type sac à bandoulière, petit sac à dos ou pochette d'ordinateur portable. En soute, chaque passager a droit à deux bagages de 23 kg maximum chacun pour les classes Économique et Silver. Les autres passagers des classes supérieures ont droit à deux bagages de 32 kg maximum chacun. 
Tout supplément sera payant. À noter qu'aucun bagage ne devra dépasser 45 kg. Pour les bagages ayant subi des dommages, retardés ou perdus, les passagers devront se présenter au bureau des bagages de l'aéroport dès votre arrivée. Dans les quatre heures, vous devrez faire une réclamation par écrit à United Airlines. Ce formulaire est notamment disponible sur le site internet de la compagnie aérienne. En cas de retard de plus de 24 heures, United Airlines vous indemnisera des frais de première nécessité que vous aurez engagés, sur justificatifs. Si votre bagage est perdu, vous serez indemnisé selon les règles internationales. 

Retard ou annulation de votre vol United Airlines :  que faire ?

En cas de retard ou d'annulation de votre vol, United Airlines vous proposera de voyager sur un autre appareil ou à une date ultérieure. Si vous ne souhaitez plus voyager, vous pourrez demander le remboursement de votre billet. Si United Airlines est la cause d'un retard important, la compagnie s'engage à vous servir un plateau-repas pendant l'attente. En cas de refus d'embarquement, pour surbooking notamment, United Airlines s'engage à vous transporter vers votre destination finale, via un autre vol ou un autre transporteur et dans des délais raisonnables. Vous aurez également droit à une compensation financière, dans la limite de 500 ou 1 000 euros, selon la destination et les conditions de refus d'embarquement. 

Histoire de la compagnie United Airlines

Compagnie aérienne la plus importante du monde, United Airlines voit le jour en 1926. Dès son origine, sous le nom de Varney Air Lines, la société est la première à proposer des vols réguliers. L'année suivante, le groupe Boeing Air Transport rachète Varney Air Lines. United confirme ensuite son développement en proposant le premier vol à travers les États-Unis, et ce sans changer d'avion, en 1933. Devenue United Airlines à part entière, la compagnie se développe après la Seconde Guerre mondiale. Toujours technologiquement en avance, United Airlines achète ses premiers simulateurs de vol. Après la fusion avec Capital Airlines en 1961, United Airlines connaît des difficultés financières avec la crise des années 1970, puis rachète des parts de la compagnie américaine Pan Am, dans la décennie suivante. À la sortie en 1995 du Boeing 777, alors plus grand biréacteur de la flotte aérienne, United Airlines entend frapper un grand coup, notamment face aux compagnies à bas coûts. En 1997, elle est une des créatrices de la première alliance de compagnies aériennes Star Alliance. Après les attentats du 11 septembre 2001, c'est la faillite pour United Airlines. Deux de ses avions sont utilisés dans ce drame. À partir de 2005, la compagnie tente de sortir de sa déroute financière grâce à des aides de financement, des licenciements massifs ainsi qu'une fusion avec Continental Airlines, effective en 2010. 

Autour du même sujet

Compagnies aériennes

Annonces Google