Vivre à Dubaï : visa, salaire, partir en famille... Les infos pratiques

Vivre à Dubaï : visa, salaire, partir en famille... Les infos pratiques Ville parmi les plus modernes du monde, Dubaï attire de plus en plus d'expatriés français qui viennent s'y installer en famille. Retrouvez toutes les démarches à effectuer pour partir vivre à Dubaï.

Ville la plus connue et la plus visitée des Emirats Arabes UnisDubaï ne laisse pas indifférent. Entre îles artificielles aux formes étonnantes, gratte-ciels et hôtels dernier cri, palais et souks, la destination la plus en vogue du Moyen-Orient surprend par son mélange de tradition et de modernité. Si elle plait pour les vacances la ville de Dubaï attire également des expatriés français qui viennent s'y installer en famille. Cependant, partir vivre à Dubaï ne s'improvise pas  et bon nombre de facteurs, dont celui du budget, sont à prendre en compte. Sachez par exemple que les loyers sont assez élevés et doivent être payés à l'année.

Quel visa pour partir vivre à Dubaï ?

Pour vous installer à Dubaï sur du long terme, vous devez obtenir un visa ainsi qu'un permis de travail. Les formalités d'obtention variant assez régulièrement, il est conseillé aux Français qui souhaitent partir vivre à Dubaï de bien de renseigner en amont auprès de l'Ambassade des Emirats Arabes Unis à Paris. Une fois installé à Dubaï, il est conseillé de s'inscrire au Consulat afin d'être enregistré comme Français à l'étranger.

  • Si vous souhaitez effectuer vos recherches d'emploi sur place : vous pouvez arriver à Dubaï avec uniquement un visa de tourisme, valable 90 jours. Une fois sur place, vous pourrez alors obtenir un permis de travail si la société souhaitant vous embaucher s'occupe de toutes les formalités. Vous pourrez alors demande une modification de votre visa touristique en permis de travail sans avoir à quitter Dubaï.
  • Si vous avez trouvé un emploi à Dubaï avant d'arriver sur place : vous aurez seulement besoin d'un passeport en cours de validité et de photographies récentes pour vos différents documents. Une fois là-bas, ce sera à votre employeur de s'occuper de la procédure et de tous les frais relatifs à l'obtention de votre permis de travail.

Travailler à Dubaï

Les secteurs du bâtiment, des transports, de la haute technologie, du tourisme et de la finance se développent aux Emirats arabes unis et notamment à Dubaï. Sachez cependant que la pratique de l'anglais est indispensable à Dubaï, quel que soit votre niveau d'études et votre secteur d'activité. Dans certains secteurs d'activité, il est fréquent de travailler 6 jours sur 7 (dimanche inclus). le salaire minimum n'existe pas à Dubaï. Pour les expatriés, un "basic salary" est généralement fixé par l'employeur et agrémenté de plusieurs avantages : prise en charge de l'hébergement, des frais de santé, des transports... Le salaire moyen d'un expatrié à DubaÏ est de 2500€ nets par mois.

La scolarité des enfants à Dubaï

Si votre employeur peut participer au coût de l'enseignement de vos enfants, il faut avoir en tête que la scolarité est assez onéreuse à Dubaï. Pour éviter que votre enfant soit sur liste d'attente, il est conseillé de faire les démarches auprès des établissements le plus tôt possible. L'école débute assez tôt le matin (vers 8h) et se termine entre 13h et 15h. L'après-midi est réservé aux activités extra-scolaires. Vous pourrez choisir un cursus français ou international pour vos enfants.