Résultat des législatives 2022 : ce qu'il faut retenir

"Résultat des législatives 2022 : ce qu'il faut retenir"

Résultat des législatives 2022 : ce qu'il faut retenir LÉGISLATIVES 2022. Les élections législatives, qui se sont déroulées les 12 et 19 juin 2022, ont affaibli la majorité présidentielle et renforcé les blocs d'opposition (Nupes et RN). Voici tous les résultats et ce qu'il faut retenir de ces législatives 2022...

Cherchez un résultat aux législatives près de chez vous

Les résultats des élections législatives 2022 ont été dévoilés le 12 juin pour le 1er tour et le 19 juin pour le 2e tour. Premiers chiffres à retenir sur ce résultat des législatives : ceux de l'abstention, massive, qui a atteint 52,49% puis 53,77% des électeurs inscrits aux deux tours de scrutin, selon le décompte définitif du ministère de l'Intérieur. Un niveau moins élevé que cinq ans auparavant, mais qui a entaché l'élection d'une très faible participation. 577 députés ont été élus, un résultat qui a privé la majorité présidentielle et donc Emmanuel Macron d'une majorité absolue pour son second mandat et plongé la France dans l'inconnu.

Les législatives 2022 ont ouvert une période délicate de tractations à tous les niveaux pour sceller des alliances, remanier le gouvernement et négocier les postes de responsabilités dans la nouvelle Assemblée. Le tout dans un contexte où les oppositions se sont à la fois renforcées et radicalisées à l'Assemblée, avec une forte présence de la gauche, dont le barycentre s'est déplacé vers la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, et où le nombre d'élus pour le Rassemblement national a atteint un niveau historique.

Quels sont les résultats des élections législatives en France ?

Ensemble! (245 députés dont environ 175 LREM, moins de 50 Modem et moins de 30 Horizons) apparait comme le grand perdant de ces élections législatives, alors que la coalition réunie autour d'Emmanuel Macron a pourtant obtenu le plus de députés. "Massacre", "grosse claque", "cata", "effondrement"... Les gros titres et les réactions effarées des militants ne manquaient pas le lundi 20 juin au matin dans la presse. La République en Marche et ses alliés ont échoué à obtenir la majorité absolue et sont sortis plus que jamais isolés de ces élections, après un recul d'une centaine de sièges et avec une Assemblée sans majorité claire.

La Nupes (131 députés dont environ 85 LFI, moins de 30 PS, moins de 25 EELV et moins de 15 PCF) est devenue la première force d'opposition à l'Assemblée nationale, mais n'a pas en revanche réussi le pari qu'elle s'était fixée lors de ces législatives 2022 de prendre la majorité, ni même de venir tutoyer les macronistes à l'Assemblée. Loin des 200 élus, Jean-Luc Mélenchon a dû renoncer à son espoir d'être "élu Premier ministre". Si électoralement le constat est mitigé, le député sortant de Marseille reste, stratégiquement et politiquement, le grand gagnant de cette longue séquence d'élections entamée en avril, avec un leadership très clair à gauche.

Le Rassemblement national (89 députés) a réalisé une percée historique, qui constitue la grande surprise des résultats du deuxième tour. Après une campagne des législatives en retrait, effacée par le duel entre le camp Macron et la gauche, le RN, qui ne comptait que huit députés élus en 2017, a donc multiplié ce chiffre par onze avec à la clé un groupe parlementaire pour la première fois depuis 1986, avec Marine Le Pen à sa tête.

Les Républicains et l'UDI (74 députés dont 61 LR, 3 UDI et 10 DVD), qui représentaient la première force d'opposition à l'Assemblée sortante, sont arrivés à un niveau quasi inespéré dans les résultats des législatives, compte tenu du crash de Valérie Pécresse à la présidentielle qui a précédé. Leur position est ainsi devenue centrale dans l'Assemblée puisque le camp Macron a été immédiatement contraint d'essayer d'y trouver des alliés pour atteindre la majorité absolue.

Le résultat de ces législatives 2022 a également abouti à l'élection de 22 députés divers gauche, 10 régionalistes, 4 députés "divers centre" et d'un député de la "droite souverainiste", en la personne de Nicolas Dupont-Aignan, selon les résultats définitif du ministère de l'Intérieur.

Quels sont les résultats des législatives en nombre de sièges ?

Les premières projections en nombre de sièges à l'issue de ces législatives 2022 ont laissé place aux résultats définitifs du ministère de l'Intérieur très rapidement dans la nuit du 19 au 20 juin, puis aux tractations au sein de l'Assemblée nouvellement élue fin juin. Voici le nombre de députés des différents groupes politiques présents à l'Assemblée pour la 16e législature selon le Journal officiel du 29 juin. Un graphique montrant les résultats des législatives 2022 tels qu'ils ont été communiqués par le ministère de l'Intérieur lundi 20 juin est aussi proposé (survolez les graphiques pour plus de détails).

 

Quels sont les résultats des législatives dans chaque circonscription ?

Sélectionnez une circonscription sur la carte ci-dessous pour avoir accès aux résultats des législatives 2022 au 1er et au 2e tours, aux noms des députés élus près de chez vous et à tous les résultats par commune.

Quels sont les résultats des législatives ville par ville ?

Qui sont les députés élus à l'Assemblée nationale en 2022 ?

Voici la liste complète des députés élus à l'Assemblée nationale à l'issue des législatives 2022 avec la nuance affichée lors de l'élection et leur score au second tour le 19 juin. Il est possible de faire défiler les lignes du tableau pour découvrir l'ensemble des noms des députés.

 

Qui sont les principaux députés élus à l'issue des élections législatives ?

La Première ministre, Elisabeth Borne, a remporté son élection dans la 6e circonscription du Calvados (52,46%), le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin également dans le Nord (57,52%), l'ancien ministre de la Santé passé aux Relations avec le Parlement Olivier Véran a aussi été réélu dans la 1re circonscription de l’Isère (55,53%). Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics, a été réélu dans les Hauts-de-Seine (59,85%). Damien Abad a également été réélu député dans l'Ain (57,86%), Olivier Dussopt en Ardèche (58,86%), Franck Riester dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne (53,21%) et Marc Fesneau dans le Loir-et-Cher (56,47%). Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement, s'est facilement imposée dans la 12e circonscription de Paris (68,51%), comme Stanislas Guerini et Clément Beaune, mais de justesse cette fois, dans les 3e et 7e circonscriptions de la capitale (51% et 50,73%). Gilles Le Gendre, ex-président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, a lui aussi été élu à Paris (63,39%), dans la 2e circonscription. L'ancienne ministre Barbara Pompili l'a emporté dans la 2e circonscription de la Somme (53,13%).

Dans les oppositions, Marine Le Pen a été élue dans sa circonscription d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais (61,03%), comme ses lieutenants Sébastien Chenu, largement réélu dans la 19e circonscription du Nord (57,15%) et Julien Odoul, élu député dans l’Yonne (55,84%). Emmanuelle Ménard, la compagne du maire de Béziers Robert Ménard, soutenue par le RN, a été très largement réélue dans l'Hérault (69,83%). C'est aussi le cas de Nicolas Dupont-Aignan, vainqueur dans l'Essonne (57,26%). L'ancien ministre jugé "macron-compatible" Eric Woeth a aussi gagné dans l'Oise (54,35%) et Eric Ciotti dans les Alpes-Maritimes (56,33%), Philippe Juvin est sorti vainqueur de la triangulaire dans la 3e circonscription des Hauts-de-Seine (38%).

A gauche, Sandrine Rousseau a été élue dans la 9e circonscription de Paris (58,05%), comme Julien Bayou dans la 5e circonscription (58,05%) et Danielle Simonnet qui a battu la dissidente socialiste Lamia El Aaraje dans la 15e circonscription de la capitale (58,45%). François Ruffin a été réélu dans la 1ere circonscription de la Somme (61,01%), Fabien Roussel dans la 20e circonscription du Nord (54,5%), Adrien Quatennens dans le Nord également, à Lille (65,24%). Manuel Bompard l’a emporté très largement dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, à Marseille (73,92%), anciennement tenue par Jean-Luc Mélenchon, comme Eric Coquerel, autre cadre de LFI, dans la 1re circonscription de Seine-Saint-Denis (71,69%). Raquel Garrido a obtenu la victoire dans la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis (53,5%) face à Jean-Christophe Lagarde. Rachel Keke, femme de chambre et figure de la lutte contre l'hôtel Ibis des Batignolles, a été élue de justesse dans le Val de Marne avec la Nupes (50,3%), face à l’ancienne ministre des Sports Roxana Maracineanu.

L'ancienne ministre de François Hollande Delphine Batho a été élue dans les Deux-Sèvres (57,88%), André Chassaigne dans le Puy-de-Dôme (69,43%), Jérôme Guedj dans l'Essonne (53,36%) face à Amélie de Montchalin. Les socialistes Olivier Faure en Seine-et-Marne (64,45%), Valérie Rabault dans le Tarn-et-Garonne (58,29%) et Boris Vallaud dans la 3e circonscription des Landes (59,93%), ont aussi été réélus.

Qui sont les principaux candidats battus après les législatives ?

Après Justine Benin en Guadeloupe, dont la défaite a été annoncée tôt dans la matinée du dimanche 19 juin (41,35%), décalage horaire oblige, deux autres ministres ont été battues lors des législatives 2022 : Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé, dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais (49,94%) et Amélie de Montchalin dans la 6e de l'Essonne (46,64%). A peine nommées, elles se sont donc pliées à l'obligation de quitter le gouvernement en cas de défaite. Christophe Castaner, ancien ministre de l'Intérieur et proche d'Emmanuel Macron, a aussi été battu dans les Alpes-de-Haute-Provence (48,51%), le président sortant de l'Assemblée Richard Ferrand a lui aussi été sorti dans le Finistère (49,15%), un choc pour la majorité.

L’ancienne ministre des Sports Roxana Maracineanu a été battue dans le Val de Marne (49,7%), comme le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde dans sa 5e circonscription de Seine-Saint-Denis (46,5%). A gauche, Stéphane Ravacley, le boulanger candidat de la Nupes, a été battu dans la 2e circonscription du Doubs (47,74%), Cédric Villani a été défait de justesse dans la 5e circonscription de l'Essonne (49,97%).

Dernières actus sur les législatives 2022

Quels sont les résultats des législatives 2022 en part de voix ?

Les résultats des élections législatives en part de voix ne sont réellement pertinents pour évaluer les équilibres politiques à l'échelle nationale qu'au premier tour de scrutin, quand toutes des nuances politiques sont représentées sur le territoire (premier graphique ci-dessous). Au second tour, le ministère délivre également des résultats en part de suffrages exprimés (deuxième graphique), mais qui doivent être interprétés avec prudence : certaines nuances n'étant qualifiées que dans quelques circonscriptions, leur donner un poids national peut être trompeur.

 
 

Elections législatives