Synopsis - Au XIXè siècle, ce peuple pacifique a d'abord surmonté l'extermination, à l'époque où, selon la formule du général Sheridan, "le seul bon indien est un indien mort". Il a ensuite subi, entre 1864 et 1866 « la longue marche » de la déportation au Nouveau Mexique, qui a en a laissé plus d'un dans la poussière ocre. Le traité de Fort Sumner de 1968 leur restitue le cinquième de sa surface actuelle. Vingt ans plus tard est instaurée une énergique politique d'assimilation, la formule consacrée étant tout simplement qu'"il faut tuer l'indien pour sauver l'homme". Pendant près de quatre vingt ans, des milliers de jeunes "sauvages" sont inscrits de force, le plus souvent loin de leurs familles, dans des pensionnats aux allures militaires pour leur inculquer coûte que coûte les valeurs civilisatrices de la société américaine . "Un véritable lavage de cerveau, une destruction d'identité" se souvient Lorenzo Marx, homme-médecine à Tuba City, mis au cachot à chaque fois qu'il osait parler navajo avec un autre pensionnaire.

Photos

Navajo Songline

Synopsis - Au XIXè siècle, ce peuple pacifique a d'abord surmonté l'extermination, à l'époque où, selon la formule du général Sheridan, "le seul bon indien est un indien mort". Il a ensuite subi, entre 1864 et 1866 « la longue marche » de la...

Je gère mes abonnements push