L'Internaute > Expressions > Hasard > Les murs ont des oreilles


Rechercher une expression
 


Les murs ont des oreilles"



 

Signification

 

Une conversation privée risque d'être entendue.



 

Origine

 

Cette expression est apparue vers 1622 sous la forme "les murailles ont des oreilles". En 1627, les "murailles" ont été remplacées par des "parois" pour en arriver à la forme actuelle vers 1690. Elle signifie qu'une conversation risque d'être entendue et de causer des ennuis à ses auteurs. Il s'agit alors de donner le sens de l'ouïe à des pierres, ce qui est tout à fait extravagant. Cependant, on utilise également cette expression dans un sens plus figuré lorsque deux personnes discutent en privé, mais avec des gens autour d'eux. Même si ceux-ci semblent occupés et ne pas prêter attention à la conversation, il peut arriver que les interlocuteurs se sentent gênés par cette présence, car "les murs ont des oreilles". Autrement dit, ces personnes qui semblent ne pas écouter peuvent tout de même entendre quelques bribes de la conversation, brisant ainsi la confidentialité de l'entretien.


Expression suivante : les paris sont ouverts 


Rechercher une expression
 




Encyclopédie des expressions | Contact