L'Internaute > Expressions > état D'esprit > Etre marqué au fer rouge


Rechercher une expression
 


Etre marqué au fer rouge"



 

Signification

 

Etre traumatisé.



 

Origine

 

Dans l'Antiquité Romaine, les condamnés étaient marqués sur le front avec un fer rougi pour qu'ils gardent la trace de leur crime à vie et que celle-ci soit visible de tous. Ensuite, ils furent marqués sur les jambes ou les mains. Sous l'Ancien Régime, la trace représentait une fleur de lys, qui fut ensuite remplacée par des lettres. Ainsi, on utilisait le V pour "voleurs", GAL pour "galérien", TP pour "travaux forcés à vie", T pour les condamnés dans un temps limité et le F pour les faussaires. Sous l'Empire, le marquage était effectué en public, offrant un véritable "spectacle" à la foule. Ce type de peine fut aboli en 1791, pour être rétabli sous l'Empire en 1806 et enfin être aboli définitivement en 1832. Les animaux eux aussi connaissaient le fer rouge, avant qu'il ne soit remplacé par un système d'étiquette percée sur leurs oreilles. C'est en référence à la souffrance endurée lors du marquage et des séquelles psychologiques que celui-ci laissait que l'on utilise aujourd'hui l'expression "être marqué au fer rouge", qui signifie que l'on est traumatisé par un événement.


Expression suivante : Etre médusé 


Rechercher une expression
 




Encyclopédie des expressions | Contact