Internet Explorer : mettre à l'abri ses favoris et si besoin les restaurer

Même les internautes consciencieux qui s'imposent régulièrement l'archivage de leurs données, oublient les favoris. Pourtant, quand le redouté crash du disque dur survient, ils font partie des fichiers que l'on pleure le plus. Parce que c'est un travail de longue haleine que de collecter, d'étiqueter et de ranger ses signets. Parce que surtout, il n'y a rien de plus irritant lorsqu'on a mis un site de côté, que de ne plus retrouver son url.

Quelques minutes suffisent pour s'épargner ce désagrément. Il s'agit tout bêtement d'exporter ses favoris depuis Internet Explorer et de les stocker où bon vous semble, sur une disquette, sur un CD, sur l'espace que vous accorde votre fournisseur d'accès pour votre page perso, ou encore mieux : sur un gestionnaire de signets en ligne.

Par exemple sur l'excellent mybookmarks.com qui, grâce à un utilitaire greffé dans la barre des tâches, offre un accès direct aux favoris stockés sur le web, et peut récupérer automatiquement tous vos nouveaux signets. La solution idéale pour avoir ses bookmarks toujours sous la main, à la maison, au bureau, et bien sûr en cas de crash.

Autre solution : exporter ses favoris. Comme la plupart des navigateurs web, Internet Explorer peut stocker vos favoris sous la forme d'un document html, en l'occurrence intitulé "bookmark.htm". En d'autres termes, il s'agit d'une quelconque page web que vous pouvez par exemple utiliser comme page de démarrage d'Internet Explorer ou publier en l'état sur votre site perso.

Pour exporter vos signets, procédez comme suit :

- Dans le menu Fichier d'Internet Explorer, choisissez la commande Importer et exporter.
- Dans la fenêtre qui s'ouvre alors, cliquez sur Suivant puis sélectionnez la ligne Exporter les favoris et validez.
L'arborescence des répertoires contenant les favoris devrait apparaître.
- Sélectionnez le dossier Favoris et pressez Suivant pour exporter l'ensemble des signets, ou restreignez l'opération à l'un des sous-répertoires.
- Indiquez à l'assistant où sauvegarder l'archive. Par défaut, le répertoire Mes Documents est sélectionné, mais en pressant le bouton Parcourir, vous pourrez spécifier un autre emplacement, par exemple le bureau de Windows ou une disquette.
- Lancez l'exportation en pressant Suivant puis Terminer.

Pour procéder à la manipulation inverse, que ce soit pour restaurer ses favoris après un "pépin" ou pour les installer sur une autre machine, la procédure est aussi simple. Au lieu de sélectionner Exporter les favoris, choisissez la commande Importer les favoris, puis indiquez l'emplacement du document html, et le tour est joué.

N'oubliez pas les cookies

Toujours au moyen de l'assistant d'exportation d'Internet Explorer, il est possible d'archiver ses cookies en procédant de la même manière. Les fameux mouchards du web ne sont pas tous néfastes, loin de là. C'est grâce à eux que vos sites web préférés peuvent vous reconnaître à chaque visite et vous épargner la saisie de vos identifiants et mots de passe.
Nous vous conseillons de ce fait d'archiver ces fichiers au cas où. Bien sûr, si vous publiez vos bookmarks sur votre page perso, gardez-vous bien d'en faire de même avec ce document au format .txt.

Internet Explorer

Annonces Google