Rouen

Rouen Non loin de Paris, la ville de Rouen compte près de 106 600 habitants, dispersés de part et d'autre de la Seine. Chef-lieu de la Seine-Maritime et capitale de la Haute-Normandie, elle s'étend dans un méandre du fleuve et présente deux aspects différents. La rive gauche englobe la cité moderne : administration, préfecture, centres commerciaux et industriels. La rive droite constitue, quant à elle, le joyau du tourisme rouennais.

Art, histoire et architecture se côtoient dans cette vieille ville presque entièrement restaurée. Vous pourrez sillonner avec plaisir ses nombreuses rues étroites, bordées de magnifiques maisons à pans de bois, qui vous mèneront agréablement d'un monument à l'autre. Car, entre églises et cathédrale gothiques, vieux quartiers et places anciennes, les monuments à visiter ou simplement à admirer sont loin de faire défaut. Impossible en effet de ne pas distinguer au loin les clochers de la Cathédrale, de l'église Saint-Maclou ou encore de l'abbatiale Saint Ouen. Tous pointent vers le ciel comme une invitation à la visite.

De même, au fil des vieilles rues, vous aurez le plaisir de découvrir d'anciennes places, dont la place du Vieux-Marché qui vit les derniers instants de Jeanne d'Arc, de fabuleux musées tels que celui des Beaux-Arts ou encore, la maison de Pierre Corneille, l'Hôtel de Bourgtheroulde.

  • Histoire de la ville

La ville de Rouen aurait été fondée par les Gaulois sous le nom de Rotomagus. Convoitée et prise par les Romains, elle connaît un développement important puis est totalement christianisée au IIIe siècle.

Ce n'est toutefois que sous le premier duc de Normandie que la ville devient une réelle puissance économique, politique, commerciale et religieuse. Ce dernier, appelé Rollon, en fait, en effet, sa capitale.

Au Moyen-Âge, la ville et la région tombent aux mains du roi français Philippe-Auguste (1204). Rouen se développe alors davantage, tant au niveau commercial, avec son port et ses draperies, que sur le plan religieux : la cathédrale et l'abbatiale Saint Ouen sont reconstruites. Après inondations, peste, famine et révoltes, la guerre de Cent Ans débute. La ville finit par plier face aux Anglais (1419). Peu de temps après, Jeanne d'Arc est arrêtée à Compiègne avant d'être vendue à l'ennemi pour 10 000 écus. On l'enferme dans une tour de la ville. Après un procès qui marquera à jamais l'Histoire, elle est d'abord condamnée à perpétuité puis finalement brûlée vive le 30 mai 1431, place du Vieux-Marché.

Les Français parviennent à récupérer la ville en 1449. Dès lors, Rouen entre dans une ère particulièrement prospère et voit naître, à la Renaissance, maisons à encorbellement, églises flamboyantes, hôtels particuliers (hôtel de Bourgtheroulde) et surtout, le splendide palais de justice. Après un certain déclin, qui commence dès le XVIIe siècle, lié, entre autres, aux guerres de religion, Rouen s'étend et se modernise au XIXe siècle.

Malheureusement, la Seconde Guerre mondiale a des conséquences dramatiques sur le patrimoine de la ville. L'Eglise Saint-Maclou, la Cathédrale et le palais de justice sont durement touchés par les incendies et par le bombardement de 1944. Ce n'est qu'au lendemain de la Libération que leurs restaurations sont entreprises.

VOYAGE À ROUEN

Carte d'identité

Population (2010) : 110 933 habitants

Superficie : 21,38 km²

Gentilé : Rouennais, Rouennaises

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À ROUEN

Monuments

L'architecture rouennaise est profondément marquée par la période gothique et le style Renaissance. Vous pourrez facilement vous en apercevoir en parcourant les vieilles rues.

Où que vous vous trouviez dans le Vieux Rouen, vous pourrez certainement distinguer au moins l'une des hautes flèches issues des trois principaux monuments gothiques de la ville : la cathédrale Notre-Dame, l'abbatiale Saint Ouen et l'église Saint-Maclou.

Ce ne sont pas là les seules curiosités de Rouen. Le vieux quartier mérite que l'on s'y attarde.

Il recèle, en effet, d'églises, de charmantes rues anciennes bordées de maisons à pans de bois, de bâtiments témoignant de l'Histoire, etc. Vous pourrez ainsi découvrir l'aître de Saint Maclou, ancien cimetière de pestiférés, ainsi que la splendide façade gothique duPalais de justice ou encore celle de l'Hôtel Bourgtheroulde.

Au fil de vos déambulations, vous marcherez sur les traces de Jeanne d'Arc, à commencer par le Donjon où elle fut enfermée, jusqu'à la place du Vieux-Marché, où elle fut brûlée. Pour s'y rendre, il est indispensable de parcourir la rue du Gros-Horloge, où vous pourrez contempler le monument du même nom.

Non loin de là s'élève aussi la maison de Pierre Corneille, où le dramaturge vécut pendant plus de cinquante ans.

Musées

Ville d'art et d'histoire, Rouen ne manque pas de valoriser son patrimoine historique et artistique. Outre les monuments incontournables de la ville, vous trouverez de nombreux musées qui méritent amplement votre attention.

C'est ainsi que le musée des Beaux-arts renferme l'une des collections les plus riches de France.

En matière d'art, vous serez également largement rassasié par les musées originaux du Secq des Tournelles (ferronnerie) et de la Céramique. Ces trois édifices ont l'avantage de se situer près les uns des autres. De plus, ils peuvent faire l'objet d'un billet unique à tarif réduit (5,35 euros).

N'hésitez pas non plus à profiter des magnifiques collections du musée des Antiquités, qui vous plongeront agréablement dans l'histoire de la région.

Enfin, dans un tout autre registre, vous pourrez revivre l'histoire de l'éducation au musée national de l'Éducation ou l'histoire maritime de la ville au musée Maritime, fluvial et portuaire

La ville n'oublie pas, par ailleurs, les grands personnages qui ont foulé ses pavés. Jeanne d'Arc, Corneille et Flaubert sont bien ancrés dans son histoire. Trois musées leur sont consacrés.

>> Les Musées à Rouen

Itinéraires

Une demi-journée suffit pour faire l'un des deux itinéraires proposés. Vous pourrez ainsi visiter tous les principaux monuments et musées de la ville.

Le premier circuit vous emmènera dans le centre historique de Rouen, entre vieilles rues et églises gothiques.

Admirez la magnifique cathédrale Notre-Dame de Rouen, l'église Saint-Maclou, surtout son portail central.

Vous pourrez également visiter un ancien cimetière de pestiférés, l'Aître de Saint-Maclou et vous rendre à l'abbatiale Saint-Ouen.

Le deuxième circuit se concentre dans le quartier du Vieux-Marché au Gros-Horloge. C'est un endroit très animé où vous trouverez restaurants, hôtels et magasins.

S'y trouve l'un des monuments les plus célèbres de Rouen, le Gros-Horloge, composé de l'ancien Hôtel de Ville, du beffroi gothique, de la fontaine d'Aréthuse et de la maison du Gouverneur de l'horloge.

QUE FAIRE À ROUEN

Sortir

Restaurant à Rouen

Musées à Rouen

Cinémas à Rouen

Spectacles à Rouen

Annonces Google