Beaulieu-sur-Dordogne

Beaulieu-sur-Dordogne Petite cité médiévale à la frontière du Périgord, Beaulieu-sur-Dordogne est réputée tant pour son abbaye que pour la clémence de son climat. Ses demeures se reflètent fièrement le long de la rivière tandis que le vieux centre, presque circulaire, s'organise autour de l'église abbatiale du XIIe siècle.De Vellinus à Bellus locusVers 855, alors qu'il recherche une contrée pour établir une fondation monastique, l'archevêque de Bourges, Raoul de Turenne, tombe sous le charme de Vellinus.

Renommant le lieu « Bellus locus » (beau lieu), il entreprend alors la construction d'une abbaye. Celle-ci connaît un essor rapide et est finalement rattachée à la très puissante abbaye de Cluny. De surcroît, la possession de reliques et sa position sur la route entre Limoges et Aurillac fait d'elle un lieu de pèlerinage conséquent.

Cependant, les laïcs du village croissent en richesse et en importance. Progressivement, les religieux doivent concéder des privilèges aux bourgeois. L'abbaye est ensuite considérablement affaiblie par les guerres de religion qui la frappent de plein fouet. Elle est mise à sac à deux reprises par les protestants dans la deuxième moitié du XVIème siècle.

Il lui faut attendre l'action de la Ligue pour redevenir catholique et surtout la volonté de l'abbé de La Tour D'Auvergne qui entreprend sa restauration tant architecturale qu'institutionnelle à partir de 1663. Il fait alors appel à la congrégation des bénédictins de Saint-Maur. Mais, au siècle suivant, la Révolution n'épargne que l'église abbatiale. Celle-ci est ensuite reconvertie en église paroissiale.

En savoir plus

VOYAGE À BEAULIEU-SUR-DORDOGNE

Carte d'identité

Population : 1 288 habitants (2007)

Superficie : 8,65 km²

Gentilé : Bellocois, Bellocoises

>> Plus de chiffres

Trouver un hotel

QUE VOIR À BEAULIEU-SUR-DORDOGNE

Monuments

A l'image de nombreuses cités médiévales, Beaulieu-sur-Dordogne se distingue moins par la multiplication de monuments majeurs que par la cohérence de son vieux centre. L'édifice incontournable reste l'église Saint-Pierre et notamment son magnifique portail sud.

Cependant, la Chapelle des Pénitents, dont les reflets brillent sur la Dordogne, mérite le détour, tant pour son architecture du XIIème siècle que pour les expositions qu'elle accueille en période estivale.

Il est également indispensable de se promener dans les rues du vieux centre et de traverser le barrage sur la Dordogne pour profiter des riches demeures et des berges de la rivière.

Itinéraires

Niché entre la Dordogne et le flanc d'une colline boisée, Beaulieu appelle le visiteur à s'attarder dans ses rues et le long de ses rives. Le charme des paysages naturels de Corrèze se mêle à une architecture plutôt cossue et très bien conservée.

Car, loin des modestes pêcheurs et éleveurs du Haut Moyen-Age, Vellinus, renommée Beaulieu, a dès la Renaissance attiré une population bourgeoise qui s'est rapidement constituée en véritable petite oligarchie. Or, celle-ci a laissé une empreinte durable dans l'architecture de la ville. 

  • La vieille ville

A partir de la place Marbot, il suffit de traverser la D 940 pour entrer directement dans la vieille ville via la rue de la République. Vous aboutissez alors sur le parvis de l'église Saint-Pierre, face aux sculptures du portail sud. En vous dirigeant vers la droite, empruntez l'étroite rue Zimbazane qui mène à la porte Sainte-Catherine, dernier vestige des trois portes qui fermaient la ville. Elle fait face au faubourg de la Grave.

Dirigez-vous à droite pour suivre le boulevard de Turenne qui entoure la vielle ville en suivant l'emplacement des remparts. Vous croisez notamment l'ancien bâtiment du couvent des Ursulines.

  • Les berges de la Dordogne

Après quelques centaines de mètres, dirigez-vous à droite pour rejoindre les rives de la Dordogne. Vous avez alors le choix entre de petites ruelles qui vous permettent de longer un petit bras de la Dordogne et la rue des Aubarèdes qui vous mène directement au barrage. En traversant ce dernier, on dispose d'une superbe vue sur le faubourg Majeur dont les maisons et la chapelle se reflètent dans l'eau.

  • Autour de la chapelle des Pénitents

Revenez sur la berge sud pour suivre un agréable chemin qui mène à la chapelle des Pénitents. Construite au sommet d'un rocher qui domine la Dordogne, elle abrite des expositions pendant la période estivale. A proximité, une jolie maison à galerie de style quercynois abrite l'auberge de jeunesse.

Suivez alors la rue de la Chapelle en vous dirigeant vers le centre dans lequel vous rentrez par la rue de la République. Vous aboutissez alors devant la façade occidentale de l'église Saint-Pierre, place de la Bridolle. Une statue de la Vierge trône au centre de celle-ci tandis que la maison dite « Renaissance » arbore ses sculptures du XVIe siècle. 

QUE FAIRE À BEAULIEU-SUR-DORDOGNE

Sortir

Restaurants à Beaulieu-sur-Dordogne

Agenda culturel de Beaulieu sur Dordogne

Beaulieu-sur-Dordogne

Annonces Google