Yvoire

Yvoire A quelques kilomètres des célèbres stations thermales d'Evian-les-Bains et Thonon-les-Bains, Yvoire bénéficie elle aussi d'une position privilégiée au bord du lac Léman, au cœur de la Haute-Savoie et à proximité de la Suisse.Dès le XIVe siècle, le comte Amédée V s'aperçut de la position stratégique d'Yvoire et des intérêts qui en découlaient. Il décida d'en faire une cité fortifiée. Ceci explique donc la présence actuelle de remparts et d'un donjon, vestiges de l'ancien château.

Ce dernier fut en effet incendié au XVIe siècle, lors des guerres opposant les ducs de Savoie aux Genevois et aux Français. Le donjon, quasi seul témoignage de l'existence d'un château, ne fut restauré qu'au XXe siècle.

Perdant de son intérêt militaire, Yvoire devint peu à peu un village de pêcheurs, notamment à partir du début du XXe siècle. Il fut ensuite inscrit sur la liste des "Plus beaux villages de France" et "ville fleurie", en faisant un des hauts lieux du tourisme dans le département.

Outre les croisières sur le Léman, ce village est surtout intéressant pour son aspect historique. Les vestiges de la cité fortifiée en font un lieu pittoresque et la proximité immédiate des bords du lac, un endroit reposant au panorama magnifique.

En vacances ou simplement de passage dans la région, vous pourrez découvrir cette ancienne place forte à travers ses ruelles, longer le port le temps d'une promenade au soleil, admirer le clocher de l'église Saint-Pancrace ou encore faire une pause nature dans le Jardin des 5 Sens.

En savoir plus

VOYAGE À YVOIRE

Carte d'identité

Population (2010) : 849 habitants

Superficie : 3,12 km²

Nom des habitants : Yvoiriens, Yvoiriennes

Plus d'informations

Trouver un hotel

QUE VOIR À YVOIRE

Itinéraires

Yvoire garde de beaux restes de son passé de forteresse, au XIVe siècle. Château, ruelles pavées et remparts lui donnent beaucoup de charme. Voici un petit parcours à effectuer en 3 heures environ (visites comprises), au cœur d'un des "plus beaux villages de France".

Le départ se fait de la place de la Mairie. Celle-ci est entourée de l'office de tourisme et de l'école communale. Entrez dans la cité médiévale par la porte Rovorée, qui date du début du XIVe siècle. Elle fut construite par le comte de Savoie Amédée V et a depuis été classée "Monument Historique".

Prenez sur votre droite la rue de l'Eglise, qui vous mènera à la place du Thay et son pressoir, qui étaient autrefois le point central du village. Vous pouvez alors admirer l'église Saint-Pancrace et son joli clocher.

De là, vous devez passer par l'ancien petit port de pêche, aujourd'hui port de plaisance, et aller jusqu'au château, dont il ne reste malheureusement que le donjon et le mur d'enceinte. Il fut lui aussi bâti par le comte de Savoie Amédée V.

De là, empruntez la rue du Lac, puis tournez à droite dans la rue du Port, afin de descendre au Grand Port. Aménagé à la fin du XIXe siècle, il accueille aujourd'hui les bateaux de croisière sur le lac.

Remontez ensuite par la rue du Port et continuez tout droit dans la Grande Rue. Artère principale du petit bourg, elle relie la porte de Rovorée à la porte de Nernier et est animée par de nombreuses petites boutiques. Une des rues perpendiculaires, la rue des Jardins, vous mène vers le Jardin des 5 Sens. Le détour est vivement conseillé !

Pour terminer, il vous faut repasser par la porte Rovorée et suivre la promenade des Remparts pour contourner le village et gagner la seconde porte fortifiée, du nom de Nernier. Les remparts, ainsi que la tour Nernier, virent le jour à la même époque que le château et entouraient quasiment tout le village.

A partir de là, vous avez le choix entre faire demi-tour par la promenade des Remparts et rejoindre votre point de départ, ou bien rentrer par la porte de Nernier et continuer à vous promener dans Yvoire.

Parcs naturels

Classé "Jardin remarquable" par le Ministère de la Culture, le Jardin des 5 Sens occupe une partie du potager de l'ancien château. Aménagé en labyrinthe, il invite le visiteur, petit ou grand, à découvrir un monde à part entière fait de parfums, de couleurs, de goûts et de textures tous plus étonnants les uns que les autres.

Le Jardin des 5 Sens a ouvert ses portes au public en 1986. Il a été aménagé dans un des potagers du château. Autrefois, les jardins avaient surtout pour vocation de voir pousser les légumes et les plantes médicinales destinés à la consommation quotidienne. Par la suite, ils sont devenus des lieux non plus seulement pratiques mais aussi décoratifs. On a alors commencé à y planter bon nombre d'espèces de fleurs et plantes, ainsi que des arbres, le tout agrémenté généralement de petits bassins et statues.

Respectant les traditions du Moyen-Age en matière d'aménagement des jardins, le Jardin des 5 Sens est une découverte à chaque saison et même, à chaque visite. La qualité de sa composition lui a d'ailleurs valu le label de "jardin remarquable", décerné par le Ministère de la Culture. Ce label, qui regroupe aujourd'hui environ deux cents parcs et jardins, a été créé en 2004. Pour en bénéficier, un jardin doit répondre à certains critères tels que la composition, l'intérêt historique et botanique, ou encore l'entretien et la beauté du site. Il garantit ainsi au public la qualité du jardin.

Aménagé en labyrinthe, le Jardin des 5 Sens regroupe plusieurs espaces spécifiques, qui sollicitent la vue, l'ouïe, l'odorat, le toucher et même le goût. La visite commence par le "carré alpin". Comme son nom le laisse supposer, celui-ci regroupe des plantes et fleurs que l'on retrouve en montagne. S'en suit le "sous-bois", qui offre une jolie vue sur le château, puis le "tissage". Il s'agit d'une composition en damier faite d'une rose au parfum très prononcé et très ancienne et l'avoine, beaucoup plus simple et commune. Le "cloître", ensuite, permet de découvrir des plantes aromatiques et médicinales. Vient alors le "jardin du goût" avec ses fruits, légumes et mêmes ses fleurs comestibles. Le "jardin des senteurs" fait quant à lui travailler l'odorat, toutes ses plantes dégageant de délicats et agréables parfums. Le "jardin des textures" fait ensuite appel au toucher. Il invite le visiteur à frotter sa main sur les feuilles aux textures variées. Enfin, la visite se termine par le "jardin des couleurs" et le "jardin de l'ouïe". Ce dernier sens est symbolisé par le chant des oiseaux et le ruissellement de l'eau.

Simple visite dominicale ou sortie pédagogique, le Jardin des 5 Sens sait se faire apprécier de tous. Reposant, coloré, parfumé et surtout très soigné, il invite à prendre le temps de découvrir ce bien précieux qu'est la nature.

QUE FAIRE À YVOIRE

Sortir

Restaurants à Yvoire

Agenda culturel d'Yvoire

Annonces Google