Variant Delta : quelle est la circulation du variant en France ?

"Variant Delta : quelle est la circulation du variant en France ?"

Variant Delta : quelle est la circulation du variant en France ? Le variant Delta du Covid est rapidement devenu majoritaire en France au milieu de l'année 2021.

Le variant Delta est ultra-majoritaire en France : c'est la forme du Covid-19 que l'on retrouve le plus dans l'Hexagone depuis le mois de juillet 2021. Cette souche a rapidement pris la place de la souche anglaise, qui elle-même avait pris la place de la souche originelle. La contagiosité du variant Delta est nettement plus élevée que celle du virus initial.

Carte du variant Delta en France

Géodes met à jour quotidiennement depuis le début du mois de juillet une carte présentant le criblage de la mutation L452R, caractéristique du variant Delta en France.

Lire aussi

Qu'est-ce que le variant Delta ? 

Le variant Delta, responsable d'une vague meurtrière en début d'année 2021 en Inde et donc baptisé "variant indien" à l'origine, est considéré comme un "mutant multiple". Il résulte en fait d'une rencontre entre la souche dite californienne, L452R, et de la mutation sud-africaine, E484K. Mais ce virus indien comporte également d'autres mutations. E484Q et L452R permettent au coronavirus de mieux s'accrocher aux cellules pour se répandre plus facilement.

Selon une récente étude menée par le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies et publiée en preprint sur le site MedRxiv, le variant Delta serait bel et bien plus contagieux que la souche originelle du virus, avec une charge virale qui serait 1 260 fois supérieure à celle du virus apparu en Chine fin 2019.

Quels sont les symptômes du variant Delta ?

Les symptômes sont ceux du coronavirus. Anurag Agarwal, directeur de l'Institut de génomique et de biologie intégrative de Delhi, a expliqué auprès du Figaro il y a quelques semaines que les malades souffraient par ailleurs "de maux de tête, de congestion nasale, de maux de gorge, de douleurs musculaire". "On en voit atteints de diarrhée, comme ce fut le cas à New York l'an dernier." Et d'ajouter : "Et le climat étant chaud et sec cette saison, certains saignent du nez ou de la gorge parce qu'ils toussent ou éternuent davantage".

Selon Tim Spector, professeur d'épidémiologie génétique au King's College à Londres, le variant Delta "ressemble plus à un mauvais rhume chez les populations plus jeunes et les gens ne le réalisent pas. Cela signifie que les gens pensent avoir un rhume saisonnier, donc ils continuent à sortir faire la fête, et donc inconsciemment peuvent transmettre le virus autour."