Taux immobilier : tout savoir avant de faire une demande prêt immobilier

Taux immobilier : tout savoir avant de faire une demande prêt immobilier Vous recherchez un prêt immobilier pour financer l'achat d'un logement ou d'un terrain constructible ? Voici ce que vous devez savoir (type de taux, calcul, état du marché, simulation) avant de contacter les banques !

Le taux d'intérêt immobilier est un facteur déterminant lors de la souscription d'un prêt immobilier, puisqu'il détermine le montant de la rémunération du capital qui vous sera prêté par l'établissement bancaire. Il est calculé en fonction de différents critères que sont notamment la durée de l'emprunt et votre profil emprunteur. Depuis de nombreuses années, les taux immobiliers sont orientés à la baisse. Vous peinez à y voir clair parmi les multiples offres sur le marché ? Retrouvez dans notre article toutes les informations sur les taux immobiliers. 

Quels sont les différents types de taux immobiliers ?

Le taux d’un emprunt immobilier peut être fixe ou variable. Toutefois, le second a quasiment disparu du marché, tant le taux fixe s’est imposé chez les établissements de crédit, et chez les particuliers qui veulent acheter une résidence principale ou secondaire.

Le taux d’intérêt fixe reste le même durant la totalité du crédit : vous le connaissez d’avance, et il ne varie pas. Le montant des mensualités reste le même, à moins que vous ne fassiez un remboursement anticipé. Un taux fixe vous protège contre une remontée des taux, tout en vous permettant de bénéficier d’une réduction du coût du crédit via une renégociation.

Toutefois, les emprunteurs qui anticipent une future baisse des taux peuvent opter pour un taux variable qui leur permettra de profiter de meilleures conditions, sans avoir à renégocier quoi que ce soit. Mais cela reste un pari fort risqué, car, si jamais les taux augmentent, le coût de l’emprunt va grimper, de même que les mensualités de remboursement !

Comment le taux immobilier est-il calculé ?

Les banques sont obligées de par la loi de vous fournir le taux annuel effectif global (TAEG), qui correspond au coût total du crédit, exprimé en pourcentage du prêt immobilier. Il s’agit du montant total que vous devrez verser en complément du remboursement du capital. Il vous permet de comparer les offres des banques sur des bases identiques.

Le TAEG englobe les intérêts du prêt (rémunération de la banque), les éventuels frais de dossier ou de courtier, et la prime d’assurance emprunteur qui va protéger l’établissement contre les risques de décès ou d’invalidité. Trois facteurs impactent beaucoup le calcul du taux : la durée de l’emprunt (plus il est long, plus le taux est élevé), le profil emprunteur (basé sur l’estimation de votre capacité à rembourser), et les taux obligataires européens.

Où et comment trouver le meilleur taux immobilier ?

Chaque banque applique ses propres critères pour déterminer les conditions d’emprunt, et fait évoluer ses taux immobiliers en permanence, plusieurs fois par mois ou trimestre. Pour trouver le meilleur taux immobilier à l’instant T, il vous faut donc faire jouer la concurrence en comparant les offres au moment de la souscription du prêt.

Vous pouvez le faire vous-même, ce qui peut être long et fastidieux, ou recourir aux services d’un courtier immobilier qui se chargera de dénicher le meilleur crédit possible, en fonction de votre profil emprunteur personnel. En échange de ses services, le courtier touche une commission de faible montant négociée avec vous, ou directement avec la banque.

Où peut-on faire une simulation de son taux ?

L’ensemble des établissements de crédit et des courtiers immobiliers en ligne proposent des outils de simulation sur leur site, souvent gratuits. Vous devrez seulement renseigner le montant du prêt ainsi que la durée de celui-ci pour obtenir une estimation. 

Où en sont les taux immobiliers actuels en 2020 ? Quelle évolution ?

Depuis le début des années 2000, les taux immobiliers se sont effondrés, passant de 5 % en moyenne à un peu plus de 1 % aujourd’hui. L’année 2020 a été marquée par une très légère hausse des taux au premier semestre. Mais, en dépit de cette augmentation, ils restent très attractifs pour les particuliers. Avec un profil emprunteur standard, comptez entre 1,3 % et 1,5 % pour un prêt sur 25 ans. Si vous remboursez en moins de 10 ans, le taux peut passer en dessous de 0,8 % avec un dossier solide ! Étant donné la nécessité de relancer l’économie suite à la pandémie et au confinement, les taux immobiliers devraient rester bas à court et moyen terme...