Comment déclarer des revenus fonciers en concubinage ?

Comment déclarer des revenus fonciers en concubinage ? Les couples en union libre doivent déclarer leurs revenus séparément, en prenant en compte leurs revenus fonciers.

Si les couples mariés doivent remplir une déclaration de revenus commune, les concubins sont soumis à des règles fiscales spécifiques. En matière d'impôt sur le revenu, ils sont considérés comme deux foyers fiscaux distincts. Ils doivent donc remplir chacun une déclaration de revenus, indiquant leurs ressources financières et biens personnels. S'ils habitent sous le même toit, ils sont considérés comme un foyer commun en ce qui concerne les impôts locaux, comme la taxe d'habitation.

La taxe foncière sera redevable par celui qui détient le bien immobilier, déclaré individuellement. Si les concubins possèdent une maison ou un appartement en commun, un avis d'imposition aux deux noms doit être acquitté à titre collectif. Dans le cas spécifique de loueurs en concubinage, le statut de concubins nécessite de déclarer des biens séparément et collectivement. Chaque loueur doit déclarer ses biens propres en son nom et sur une déclaration distincte. Pour les biens immobiliers en commun, la déclaration se fait en indivision.

Outre les loyers perçus de leurs locataires comme revenus fonciers, les concubins loueurs peuvent bénéficier de déductions fiscales sur des travaux de réparation et d'amélioration. Ces avantages fiscaux sont possibles, uniquement si la location concerne le régime réel des revenus fonciers, soit la location d'un appartement, ou d'une maison, non meublé. Les déductions seront calculées pour le concubin qui gère le bien immobilier, déclaré sous son nom.

Revenus fonciers