A partir de quel montant déclarer les revenus d'étudiants majeurs ?

A partir de quel montant déclarer les revenus d'étudiants majeurs ? Vous avez un enfant majeur, toujours rattaché à votre foyer fiscal, et vous vous interrogez sur le montant de ses revenus que vous déclarez ? On répond à toutes vos interrogations.

C'est la question que vous vous posez au moment de remplir votre déclaration de revenus : comment dois-je déclarer les revenus de mon enfant étudiant, encore rattaché à mon foyer fiscal ? Dans quelle mesure sont-ils imposables ? Pas de panique. Il existe en réalité deux types d'exonérations qui sont cumulatives, comme le rappellent les impôts sur leur site internet. 

La première concerne les jobs réalisés au cours des congés scolaires ou universitaires : les rémunérations perçues sont exonérées d'impôt sur le revenu jusqu'aux 25 ans de votre enfant au 1er janvier de l'année d'imposition, dans la limite de trois Smic mensuels, soit 4 564 euros en 2020, au titre des revenus de l'année 2019. Votre enfant majeur a réalisé des stages, et a perçu dans ce cadre des indemnités ? Bonne nouvelle, les gratifications versées aux stagiaires sont, elles aussi, exonérées, dans la limite d'un montant annuel du Smic, soit 18 255 euros

Pour rappel, le rattachement d'un enfant majeur permet de bénéficier d'une demi-part supplémentaire. Pour l'imposition des revenus de l'année 2019, l'avantage fiscal est plafonné à 1 567 euros par demi-part. Lorsque l'enfant n'est pas rattaché à votre foyer fiscal, vous pouvez faire le choix de lui verser une pension alimentaire pour qu'il puisse subvenir à ses besoins. Si votre enfant ne vit pas avec vous, vous pouvez déduire vos dépenses dans la limite de 5 974 euros par enfant.