Plan canicule : activé pour l'été. Les différents niveaux d'alerte et les mesures

Plan canicule : activé pour l'été. Les différents niveaux d'alerte et les mesures PLAN CANICULE. Avec les canicules de plus en plus fréquentes, le ministère de la santé a mis en place un plan canicule en France, qui est activé chaque année le 1er juin. En quoi cela consiste ? Quels sont les 4 niveaux et les mesures en place ? Voici ce qu'il faut savoir.

[Mis à jour le 23 juin 2022 à 15h24] Le niveau 1 du plan canicule est activé chaque été du 1er juin eu 15 septembre afin de permettre au ministère de la Santé et à Météo France de rester en veille active en cas de forte chaleur, pour anticiper et prévenir des risques liés à la canicule. Ainsi, en fonction de l'intensité des vagues de chaleur, Météo France peut placer des départements en vigilance jaune, orange ou rouge à la canicule en publiant une carte. Ensuite, le plan canicule niveau 2, 3 ou 4 peut être activé par les préfets des départements concernés. Cette année, la France a connu sa première canicule dès mi-juin, et le plan canicule niveau 2, 3, et même 4 dans certains départements a été déclenché en raison de l'intensité de cet épisode caniculaire précoce. Pour rappel, la canicule se définit par des seuils de températures maximales (jour et nuit) plus élevées de 5 degrés par rapport aux normales de saison, pendant au moins 3 jours et 3 nuits consécutifs. 

Qu'est-ce que le plan canicule ?

Suite à la canicule meurtrière de 2003, le gouvernement a décidé de mettre en place un Plan National Canicule (PNC). Ce plan canicule est alors activé chaque année du 1er juin au 15 septembre afin de faire une veille saisonnière des conditions météo et de pouvoir agir et prévenir en cas de canicule. Ce plan définit au total 4 niveaux d'alerte, avec pour chacun des mesures à mettre en place afin de limiter les effets sanitaires et protéger les personnes les plus fragiles comme les personnes âgées, les nourrissons, les enfants, nourrissons, les femmes enceintes… Le plan canicule permet également de recenser les personnes vulnérables et isolées. 

Quels sont les différents niveaux d'alerte du plan canicule en France ?

Le plan national canicule définit 4 niveaux  :

  • Niveau 1 : veille saisonnière (carte de vigilance verte) : ce niveau est forcément enclenché du 1er juin au 30 septembre, mais peut exceptionnellement être mis en place plus tôt en cas de fortes chaleurs précoces ou être prolongé en cas de pic de chaleur tardif.
  • Niveau 2 : avertissement chaleur (carte de vigilance jaune). Ce niveau est atteint dans deux situations. En cas de pic de chaleur, quand la chaleur est très intense sur une courte durée (1 ou 2 jours) ou lors d'un épisode plus long de fortes chaleurs, mais sous le seuil d'alerte (niveau 3 orange). C'est une période de veille renforcée. Si votre département est placé en vigilance jaune, soyez attentif et prudent. Ces situations peuvent présenter des risques pour votre santé et celle de votre entourage, notamment pour les personnes les plus fragiles (nourrissons, personnes âgées, femmes enceintes, etc., mais aussi pour certaine personnes en raison de leurs conditions de travail.
  • Niveau 3 : alerte canicule (carte de vigilance orange) : on peut désormais parler de canicule. Pour rappel, une canicule est définie par des températures la journée, mais aussi la nuit atteignant ou dépassant les seuils départementaux pendant au moins 3 jours consécutifs. Qui peut déclencher le niveau 3 ? Météo France établi une carte de vigilance météorologique (vigilance orange). Dès lors, les préfets de départements peuvent déclencher le niveau 3 du plan canicule afin d'éviter une crise sanitaire due aux très fortes chaleurs, pour protéger les personnes les plus vulnérables.
  • Niveau 4 : mobilisation maximale (carte de vigilance rouge) : cela correspond à un niveau de canicule extrême de part son intensité, sa durée ou son extension géographique. Le risque sanitaire est alors très important. Des mesures supplémentaires sont mises en place pour protéger les personnes les plus à risque et éviter les dommages collatéraux.

Quelles actions sont mises en place pendant le plan canicule ?

A chaque niveau du plan canicule correspond un dispositif bien précis piloté par Santé publique France, avec le ministère de la Santé et de la Prévention, afin de sensibiliser et informer les français aux risques liés à chaque niveau de vigilance, des précautions à prendre en cas d'épisode caniculaire, pour protéger les plus fragiles (nourrissons, femmes enceintes, personnes âgées, etc.) ou les personnes les plus exposées à la chaleur en raison de leur travail, et ainsi éviter une crise sanitaire. Voici les actions mises en place :

  • Niveau 1 : une surveillance météorologique et sanitaire est mise en place, et la plateforme d'appel téléphonique  "canicule info service" est ouverte en périodes de fortes chaleurs, de 9h à 19h. Vous pouvez appeler gratuitement le 0 800 06 66 66 pour vous informer sur la situation et connaître les recommandations sanitaires à suivre pendant un épisode de fortes chaleurs.
  • Niveau 2 : la veille est renforcée et les différents services concernés se préparent en cas de passage au niveau 3.
  • Niveau 3 : il permet notamment de mettre en place des mesures pour les personnes les plus fragiles, c'est à dire les personnes âgées, les personnes souffrant d'une maladie et les femmes enceintes. Quand le niveau 3 est atteint, le préfet peut prendre les mesures nécessaires prévues dans le Plan de Gestion d'une Canicule Départemental (PGCD) : mettre en place la communication adaptée pour prévenir des risque et des gestes à adopter (hydratation, rafraîchir son logement…), activer le registre canicule dans les mairies pour recenser toutes les personnes vulnérables à la canicule et souhaitant être surveillées et contactées par les services de la mairie. Un centre d'appel téléphonique (3975) est mis en place et permet ainsi de contacter les personnes en situation de fragilité qui se sont préalablement inscrites ou dont l'état a été signalé. Pour ces personnes, des salles rafraîchies spécifiques sont également à disposition entre 14h et 18h. Pour tous, des salles rafraîchies sont en libre accès dans certaines mairies aux mêmes plages horaires. Des mesures sont également prises dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées, mais aussi pour les personnes sans abris...
  • Niveau 4 : cette situation d'extrême canicule nécessite la mise en œuvre de mesures exceptionnelles. Le ministre de l'Intérieur est alors chargé de la gestion de la canicule, et la mobilisation du gouvernement est maximale avec l'activation de la Cellule Interministérielle de Crise (CIC) l'activation de la Cellule Interministérielle de Crise (CIC) qui regroupe l'ensemble des ministères concernés.