Synopsis - Qu'auraient pu faire les États-Unis et les Juifs américains pour aider à sauver les Juifs d'Europe ? Et pourquoi cela n'a pas été fait ? « Pas sans rien faire » nous offre le témoignage percutant de Peter Bergson, Juif de Palestine arrivé aux États-Unis en 1940, qui fonda le Bergson Group qui fit tout son possible, à partir de fin 1942, pour placer les Américains - et les Juifs américains - devant leurs responsabilités. « Nous avons perdu la guerre, déclare-t-il. Nous ne pouvions pas arrêter la destruction des Juifs d'Europe, mais nous aurions pu l'atténuer, nous aurions pu faire en sorte qu'elle soit de moindre envergure. » Ce film se construit autour des deux uniques entretiens que Peter Bergson a donnés, à Laurence Jarvik ainsi qu'à Claude Lanzmann (qui n'a pas retenu l'entretien dans Shoah).

Pas sans rien faire : Peter Bergson, les États-Unis et la Shoah

Synopsis - Qu'auraient pu faire les États-Unis et les Juifs américains pour aider à sauver les Juifs d'Europe ? Et pourquoi cela n'a pas été fait ? « Pas sans rien faire » nous offre le témoignage percutant de Peter Bergson, Juif de Palestine arrivé...

Je gère mes abonnements push