West Side Story : synopsis, casting, avis... Tout sur le remake de Spielberg WEST SIDE STORY 2021. Steven Spielberf offre une nouvelle adaptation de West Side Story, classique de la comédie musicale de Broadway.

[Mis à jour le 17 décembre 2021 à 9h13] Steven Spielberg modernise West Side Story, grand classique de la comédie musicale. Plus de soixante ans après la création de la pièce à Broadway en 1957 et après une première adaptation en 1961, cette nouvelle version de la romance troublée entre Tony et Maria est sortie en salles le 8 décembre 2021. Si l'histoire ne change logiquement pas, le cinéaste apporte par touche sa propre vision, rendant son message toujours plus actuel.

Synopsis- West Side Story est l'adaptation de la comédie musicale culte dans laquelle deux gangs rivaux, les Sharks et les Jets, s'opposent dans le New York de 1957. Faisant chacun partie d'un des deux groupes opposés, Tony et Maria vivent une histoire d'amour impossible.

Voir la bande-annonce du West Side Story de Steven Spielberg

Quels acteurs au casting du West Side Story de Steven Spielberg ?

Avec son West Side Story, Steven Spielberg ne se contente pas de moderniser ce classique de la comédie musicale pour le faire découvrir à un nouveau public : il met en lumière de nouveaux talents, souvent méconnus du public. Dans le rôle de Tony, les cinéphiles reconnaîtront l'acteur Ansel Elgort, révélé auparavant dans Nos étoiles contraires ou Baby Driver. Il donne la réplique à Rachel Zegler, qui trouve en Maria son premier rôle au cinéma. Elle sera prochainement Blanche Neige dans une nouvelle adaptation en prises de vues réelles du film d'animation Disney.

Au casting de West Side Story, le public va également découvrir Ariana DeBose dans le rôle d'Anita. Venue du monde des comédies musicales, elle avait tenu un rôle dans The Prom sur Netflix. David Alvarez joue de son côté Bernardo, le frère de Maria et chef des Sharks : il avait obtenu un Tony Award pour son rôle du protagoniste dans la pièce Billy Elliott. Son adversaire, Riff, est incarné par Mike Faist, principalement connu pour avoir joué Connor dans la comédie musicale Dear Evan Hansen à Broadway. On a également pu l'apercevoir dans les films Panic et Wildling. Suffisamment rare pour être noté, Rita Moreno apparaît dans cette nouvelle version de West Side Story sous les traits de Valentina, près de 60 ans après avoir obtenu l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation d'Anita dans la version de 1961. Ci-dessous, le casting principal de West Side Story de Steven Spielberg :

  • Ansel Elgort : Tony
  • Rachel Zeiger : Maria
  • Ariana DeBose : Anita
  • Mike Faist : Riff
  • David Alvarez : Bernardo
  • Ezra Menas : Anybodys
  • Josh Andres Rivera : Chino
  • Brian d'Arcy James : Krupke
  • Corey Stoll : lieutenant Schrank
  • Rita Moreno : Valentina

West Side Story sort-il en streaming ?

La version Spielberg de West Side Story ne sera pas visible tout de suite en streaming : le long-métrage sort en France uniquement au cinéma le 8 décembre 2021. Il faudra attendre quelques mois avant de le découvrir à l'achat ou à la location en VOD, et encore plus sur une plateforme de streaming par abonnement, puisque la chronologie des médias impose un délai d'environ trois ans entre la sortie au cinéma et sa mise à disposition sur une plateforme. Cependant, il est possible, en attendant, de découvrir la version de 1961 en streaming. En attendant de découvrir la vision de Steven Spielberg, voici la liste des plateformes qui propose le West Side Story de Jerome Robbins et Robert Wise ci-dessous : 

Liste des différences entre le Spielberg et le film de 1961

Avant Steven Spielberg, Robert Wise et Jerome Robbins ont adapté West Side Story au cinéma. Leur film, qui réunit au casting Natalie Wood, Rita Moreno, Richard Beymer et George Chakiris, sort en 1961 et récolte dix Oscars l'année suivante. En salles ce 8 décembre 2021, la version de Steven Spielberg comporte des différences avec son prédécesseur des années 1961, le cinéaste à qui l'on doit E.T. ou Jurassic Park ayant choisi de faire un remake non pas du film, mais de la comédie musicale d'origine. Ci-dessous, la liste des différences entre la version de 1961 et la version de 2021 (sans spoilers majeurs) :

  • Doc est remplacé par Valentina : la différence majeure qu'apporte le film de Steven Spielberg par rapport au film de 1961, et même à la comédie musicale, c'est la disparition du personnage de Doc. Le personnage du gérant du drugstore dans lequel travaille Tony est remplacé par sa veuve, une certaine Valentina. Rita Moreno (oscarisée pour le rôle d'Anita dans la version de 1961) incarne cette Portoricaine qui a pris Tony sous son aile et lui sert de guide et de protectrice durant l'ensemble de son aventure. L'objectif affiché ici par Spielberg et le scénariste Tony Kushner était de faire un pont entre la version de 1961 et la version de 2021, afin de créer implicitement un pont entre ces deux époques.
  • Le passé de Tony est explicité : dans la version de 1961, Tony est un jeune homme de bonne famille, ami de Riff mais à l'écart des Jets. Dans la version de Spielberg, le fossé entre le protagoniste et le gang est explicité : Tony sort de prison et essaie de rester dans le droit chemin, malgré son amitié avec le chef des Jets.
  • Des vrais acteurs d'origine d'Amérique Latine jouent les Sharks : en revoyant le West Side Story de 1961, une chose est particulièrement datée et dérangeante : certains acteurs blancs ont été choisis pour incarner des Portoricains, et ont été grimés pour l'occasion. C'est le cas de George Chakiris, acteur américain aux origines grecques, qui incarne Bernardo. Dans le film de Steven Spielberg, seuls des acteurs d'origine latino-américaines incarnent les Sharks. Rachel Zegler (Maria) a des origines colombiennes et juives polonaises ; Ariana DeBose (Anita) est une actrice américaine d'origine afro-portoricaine ; David Alvarez (Bernardo) est un comédien canadien cubain par ses parents.
  • Une réflexion sur l'immigration et la place des femmes plus actuelle. Steven Spielberg s'est emparé du propos initial de West Side Story pour le moderniser et le remettre dans le contexte actuel. Le propos social de la comédie musicale (l'immigration, la pauvreté, la gentrification, la violence sociale…) est beaucoup plus appuyé. A cela s'ajoute un propos plus poussé que le film de 1961 sur la misogynie et la place des femmes dans la société. On ne vous en dira pas plus pour ne pas vous révéler des éléments de l'intrigue.
  • L'ordre des chansons change. Les fans du film de 1961 seront peut-être surpris de l'ordre des chansons choisies dans le West Side Story de Steven Spielberg. Si les séquences sont toutes présentes, elles ne s'enchaînent pas toutes dans le même ordre. Spielberg a respecté l'ordre original de la comédie musicale de Broadway, et non pas celui du film. Autre Changement que les fans de la comédie musicale vont sans nul doute remarquer : "Somewhere" n'est plus interprété par Maria et Tony, mais par Rita Moreno (Valentina). Dans le dossier de presse, le scénariste Tony Kushner justifie cette décision ainsi : "J'aimais l'idée d'entendre Rita Moreno la chanter. J'ai senti que cela créerait un lien fort entre l'époque dépeinte par la comédie musicale et la nôtre que d'entendre cette chanson d'espoir et d'aspiration à un monde meilleur chanté par une femme qui a été le témoin et un acteur important du monde tourmenté dans lequel nous vivons".
  • Le personnage d'Anybodys : dans la comédie musicale de 1957 et son adaptation en 1961, Anybodys est un garçon manqué, qui veut à tout prix rejoindre les Jets. Dans le West Side Story de Steven Spielberg, la transidentité du personnages est assumée. Par ailleurs, il est incarné par l'acteur.trice non binaire Iris Menas.
  • Le travail de Maria a changé. Parmi les petits détails modifiés par Steven Spielberg, on note l'emploi de Maria : elle ne travaille plus comme couturière dans un magasin de robes de mariées, mais comme femme de ménage dans un grand magasin de luxe.

Faut-il voir West Side Story ? Les critiques

"Enchanteur", "politique", "passionnant", "bouleversant"... Les louanges pleuvent sur le remake de West Side Story par Steven Spielberg. Le cinéaste américain a choisi de revisiter au goût du jour ce classique de la comédie musicale, auréolé d'Oscars en 1962. Et selon les premières critiques publiées, ce pari risqué est une réussite. Sur l'agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, le long-métrage récolte 95% d'avis positifs. "Dans ce film, on retrouve tout le cinéma de Spielberg, son obsession pour les jeunesses cabossées et une maestria totale dans la mise en scène...", souligne RTL. Davantage politique dans son propos (sur la gentrification, la pauvreté, le repli sur soi qui mène à la haine de l'autre et le racisme, mais aussi sur la misogynie et les violences faites aux femmes), ce nouveau West Side Story propose une relecture moderne qui parle autant de notre époque que des année 1950 : "Éminemment politique, West Side Story ne fait que ça : raconter le monde et espérer en donner une version plus belle – par le chant, par le cinéma, par le prisme de l'œil transi d'amour", salue Cinemateaser. Pour LCI, cela ne fait aucun doute : il s'agit du "film événement" de cette fin d'année 2021.

notez ce film

Cependant, certains médias n'ont pas caché leur déception face au remake de West Side Story à la sauce Spielberg. Les déçus ne comprennent pas la raison qui a poussé le réalisateur à proposer un second remake de ce classique de la comédie musicale. Le Monde déplore une "adaptation sombre et figée du chef d'oeuvre de Robert Wise" (notons toutefois qu'il s'agit d'une adaptation de la comédie musicale, pas du film réalisé en 1961 par Wise), tandis que Le Figaro estime qu''il "s'agit de la même chose" (que le premier film), "en moins bien". Du côté du Parisien, on déplore que ce nouveau West Side Story "n'atteigne jamais la flamboyance de la première version".

La critique de Linternaute.com du West Side Story de Spielberg

Steven Spielberg offre une véritable relecture plus sombre, plus moderne et beaucoup plus politique que la comédie musicale de 1957 et le film de 1961. Généreux dans son spectacle, la mise en scène épouse parfaitement le texte d'Arthur Laurents, les paroles de Stephen Sondheim et la musique de Leonard Bernstein. Spielberg réussit surtout l'exploit de se démarquer de la version de Robert Wise et Jerome Robbins et de proposer SA version de cet immense classique. Mieux : il le remet au goût du jour. West Side Story parle autant de la haine raciale des années 1950 que de la violence sociale des années 2010-2020. Les actrices Rachel Zegler et Ariana DeBose sont bouleversantes dans les rôles plus affirmés de Maria et Anita, tandis qu'on s'émeut du tragique destin des Jets comme des Sharks. Le West Side Story de Steven Spielberg s'impose comme un concurrent sérieux à l'Oscar du meilleur film 2022. Soixante-ans après, va-t-il réaliser le même triomphe que le film de Robert Wise et Jerome Robbins, reparti avec dix statuettes sur onze nominations ?  On ne peut que le souhaiter.

Faut-il connaître West Side Story avant de voir la version de Steven Spielberg ?

West Side Story est une adaptation moderne de Roméo et Juliette, avec une variation sur la fin. L'histoire est un classique indémodable (on retrouve ainsi la fameuse scène du balcon par exemple), à laquelle s'ajoute une réflexion sur l'immigration, la violence sociale et le racisme. Inutile de connaître la comédie musicale, que ça soit la pièce de Broadway ou le long-métrage de 1961, avant de découvrir le remake qu'en a proposé Steven Spielberg. 

Photos