Dictionnaire français

astiqué

participe passé
astiqué , participe passé

En savoir plus

En vidéo : le mot du champion Vous hésitez entre un accent grave et un accent aigu ? Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe, vous donne plusieurs astuces pour ne plus vous tromper.
Chargement de votre vidéo
"L'astuce du champion : accent grave ou accent aigu ?"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • S'astiquer la colonne Sens : Se masturber, se palucher. Origine : Cette expression a vu le jour au cours du XXe siècle et utilise la colonne comme métaphore du pénis. C'est à partir de 1820 que la colonne devient explicitement un symbole phallique.Lire la suite
  • S'astiquer la nouille Sens : Se masturber, se tripoter. Origine : Cette expression est née au cours du XXe siècle et utilise la nouille, aliment long et mou quand il est cuit, pour symboliser le sexe masculin avant qu'il n'entre en érection. S'astiquer la nouille signifie ainsi "Se masturber" en parlant d'un homme.Lire la suite
  • S'astiquer le jonc Sens : Se masturber, se toucher. Origine : Cette expression a vu le jour au cours du XXe siècle et utilise le jonc, plante à tige droite et flexible vivant près de l'eau, pour symboliser le pénis qui, quand il est en érection, est également droit et flexible.Lire la suite
  • S'astiquer le poireau Sens : Se palucher, se masturber. Origine : Cette expression est née au cours du XXe siècle et utilise le poireau comme symbole phallique. Ce légume est devenu de façon explicite un symbole du pénis au cours du XVIIIe siècle.Lire la suite

Mots proches recherchés

nom masculin
verbe transitif
nom féminin
adjectif, nom masculin
nom féminin
adjectif
nom
locution adverbiale
adjectif, nom masculin
nom féminin

Mots du jour

nom féminin
nom masculin
adjectif
nom féminin
adjectif
nom masculin
préposition
adjectif, nom
adjectif
adjectif