Google Home comprend mieux

© Sylvain Biget
Après quelques mois d'essai, il semble clair que c'est Google qui l'emporte en terme de compréhension. Alexa entend bien lorsqu'on l'appelle, en revanche, elle a un peu de mal avec les commandes, surtout si l'on prononce mal ou si l'on se trouve un peu loin de l'enceinte. Il faut dire que si l'assistante vocale d'Amazon existe depuis bien plus longtemps que le Google Home, elle n'est arrivée en France qu'il y a quelques mois. L'IA a encore des progrès à faire avec sa compréhension de la langue de Molière. Mais, elle ne saurait que s'améliorer.
 
Suggestions de contenus