Louis Armstrong : un jazzman de légende à la vie trépidante [Biographie courte]

Louis Armstrong : un jazzman de légende à la vie trépidante [Biographie courte] LOUIS ARMSTRONG - Trompettiste, chanteur, compositeur et chef d'orchestre américain, Louis Armstrong est toujours considéré comme l'une des légendes de la musique. Retour sur son incroyable vie.

Il est l'un des rares artistes à être devenus le visage d'un style de musique. Trompettiste de génie, Louis Armstrong, artiste originaire de la Nouvelle-Orléans était aussi chanteur, compositeur et chef d'orchestre. Il a créé le scat, style de chant jazzy qui emploie des onomatopées à la place de paroles. S'il affirme être né le 4 juillet 1900, jour de la Fête nationale américaine, Louis Daniel Armstrong aurait finalement été mis au monde le 4 août 1901. Son enfance, le petit Louis la passe dans une certaine pauvreté, aux côtés de sa mère et de sa grand-mère dans le quartier de Jane Alley, connu pour être violent et miné par la prostitution.

Rapidement, le jeune Louis, qui est très turbulent, rejoint des groupes de chant et de musique tout en jouant dans des bars. C’est à partir de 1922 que sa carrière décolle et qu’il enregistre ses premiers albums. Ses tournées dans les années 1930 sont de vrais succès, mais en 1935, Louis se rompt un muscle labial, indispensable pour jouer de la trompette, et est forcé d’arrêter de jouer durant un an. Pourtant, c’est loin d’être la fin de sa carrière. Durant des dizaines d’années, il assure 300 concerts par an, et c’est en 1964 qu’il enregistre son morceau le plus célèbre, "Hello, Dolly". Jusqu’à son dernier jour, Louis Armstrong joue et chante le jazz partout où il peut. Il s’éteint le 6 juillet 1971 d’une crise cardiaque à New York, aux États-Unis. 

Louis Armstrong et "La vie en rose"

Si Louis Armstrong reste considéré, encore aujourd'hui, comme l'une des légendes du jazz à travers le monde, c'est notamment grâce à plusieurs titres qu'il a interprétés. Et parmi eux, comment ne pas citer "La vie en rose", chanson mythique d'Édith Piaf, sortie en mai 1945 et reprise des millions de fois par des artistes mondialement célèbres ou par de simples anonymes. La version interprétée par Louis Armstrong, qui compte parmi les plus célèbres, est sortie en 1950 et demeure l'un des titres les plus écoutés de l'artiste américain. À cette balade amoureuse, le trompettiste y apporte la touche jazz dont il a le secret et pose sa voix rauque et un accent irrésistible sur "la vie en rose". Et comment ne pas terminer cette reprise par un solo de trompette ?

La discographie de Louis Armstrong

Précurseur du jazz, musicien virtuose et chanteur reconnu, Louis Armtrong aura eu une carrière prolifique. En tout entre les années 1920 et les années 1960, il aurait sorti 32 albums originaux. Mais la discographie du trompettiste ne se limite pas aux disques sortis durant son vivant, puisque, après 1971, on compte encore une petite dizaine d'albums posthumes à avoir été mis en vente. Parmi ses disques les plus célèbres, on notera bien sûr le trio d'albums enregistrés avec Ella Fitzgerald, en 1956 et 1957. Connu et reconnu dans le monde entier pour son talent de compositeur et de jazzman, ses morceaux sont aussi nombreux à figurer sur diverses compilations jazz, ou à avoir été repris par d'autres artistes.

"What a Wonderful World", plus fort que les Beatles

C'est sans doute le morceau de Louis Armstrong le plus diffusé dans le monde : avec "What a Wonderful World", sorti en 1967, le jazzman impose définitivement sa dimension internationale et s'offre même le luxe de détrôner les célèbres Beatles tout en haut des charts américaines. Écrite par Bob Thiele (alias George Douglas) et George David Weiss, "What a Wonderful World" (qui signifie "quel monde merveilleux" ndlr.) a donné lieu, depuis sa sortie à l'automne 1967, à des dizaines de reprises. Pourtant, à l'origine, la chanson était passée presque inaperçue outre-Atlantique. Ce n'est qu'après la mort de Louis Armstrong que "What a Wonderful World" connaît le succès, d'abord en Angleterre, puis dans le monde entier.

Louis Armstrong, actif jusqu'à sa mort

Fort de son immense succès partout dans le monde, Louis Armstrong enchaîne les tournée et les concerts. Toutefois, malade du cœur, il est bientôt rattrapé par sa santé. Dans les années 1960, l'artiste enchaîne les hospitalisations. Malgré sa santé fragile, Louis Armstrong continue sa carrière d'ambassadeur culturel américain aux quatre coins du monde. Mais le 6 juillet 1971, il s'éteint, dans son sommeil, à son domicile new-yorkais. Il avait 69 ans. Depuis, son corps repose au cimetière de Flushing, à New York, à quelques kilomètres de sa maison, qui a depuis été transformée en musée.

Tour à tour trompettiste ou chanteur, il était le symbole du style New Orleans, mais aussi le précurseur du scat. Par sa liberté rythmique, son phrasé et la mise en valeur des solos, Louis Armstrong donna au jazz ses grandes orientations avant de les diffuser dans le monde entier par le biais de multiples concerts.

Louis Armstrong : un jazzman de légende à la vie trépidante [Biographie courte]

Sommaire Louis Armstrong et "La vie en rose" La discographie de Louis Armstrong "What a Wonderful World", plus fort que les Beatles Il est l'un des rares artistes à être devenus le visage d'un style de musique. Trompettiste...

Je gère mes abonnements push