Claude Nougaro : biographie du chanteur de "Nougayork" et "Armstrong"

Claude Nougaro : biographie du chanteur de "Nougayork" et "Armstrong" BIOGRAPHIE DE CLAUDE NOUGARO. Auteur, compositeur, interprète et poète français, connu (entre autres) pour son titre "Armstrong", Claude Nougaro est né le 9 septembre 1929. Il est mort le 4 mars 2004.

Biographie courte de Claude Nougaro. Dès sa naissance en 1929, Claude Nougaro baigne dans la musique. Passionné de jazz, Claude Nougaro se fait connaître par ses chansons, notamment Toulouse, Tu verras et Armstrong. Claude Nougaro est né le 9 septembre 1929 à Toulouse, d'une mère professeur de piano et d'un père baryton à l'opéra de Paris. Dès sa naissance, il grandit dans le milieu musical. Ses parents étant souvent en tournée, Claude Nougaro est élevé par ses grands-parents. A l'âge de 12 ans, il écoute déjà Edith Piaf, Glenn Miller ou encore Louis Armstrong.

Après avoir échoué au baccalauréat, il se lance dans le journalisme et travaille pour un journal à Vichy. Il écrit également des chansons pour les artistes du moment, notamment pour Georges Brassens, qui le dirige vers la poésie romantique et humoristique. Le jeune homme connaît un véritable déclic, et c'est avec entrain qu'il débute sa carrière dans la chanson.

Ses débuts dans la chanson 

En 1954, Claude Nougaro fait ses débuts dans la chanson en se produisant dans un petit cabaret parisien, le Lapin agile, où il lit ses poèmes et expérimente les mises en musique de ses textes. C'est en 1962 que Claude Nougaro connaît le succès avec deux titres incontournables : Une petite fille et Cécile, ma fille. Il fait les premières parties des concerts de Dalida. Il continue sa route et fait des connaissances décisives pour la suite, comme Maurice Vander, un pianiste de jazz qui le suivra jusqu'au bout.  

Toulouse, Tu verras, Armstrong : révélateurs de son génie 

Toulouse, Le jazz et la java, Tu verras, Armstrong sont autant de titres qui révèlent le génie et le talent de cet homme discret. Le jazz et les sonorités africaines font partie intégrante de ses compositions toujours poussées et soignées dans les moindres détails. Au début des années 1960, Claude Nougaro se produit dans des salles prestigieuses : l'Olympia, le Palais d'Hiver de Lyon, ou le Palais des Congrès. La carrière de Claude Nougaro ne connaît pas de moments d'essoufflement. Ce n'est qu'en 1995, quand son état de santé se dégrade, qu'il se tourne vers l'écriture d'un album plus personnel et radicalement différent, Les fables de ma fontaine.

Claude Nougaro en concert au Palais des Congrès
Claude Nougaro en concert au Palais des Congrès © HOUNSFIELD/SIPA

Nougayork, l'album de la consécration pour Nougaro 

Claude Nougaro part pour New York en quête d'inspiration. Sur place, il écrit et enregistre l'album Nougayork, sorti en 1987. Sa chanson Nougayork est l'un de ses plus grands hits. Ce succès relance sa carrière. L'année suivante, le chanteur obtient la Victoire du meilleur album aux Victoires de la musique.

Claude Nougaro, discret sur sa vie privée

A côté de sa carrière prolifique, Claude Nougaro a toujours été relativement discret sur sa vie privée. En 1955, alors qu'il fait ses débuts au cabaret du Lapin agile, sur la butte Montmartre à Paris, il fait la connaissance de Sylvie, l'un des hôtesses de l'établissement. De leur union naîtra, le 30 mai 1962, la désormais célèbre Cécile, à qui Claude Nougaro a dédié la chanson Cécile ma fille. Le chanteur aura au total quatre enfants de trois unions, Fanny et Théa avec Odette, Pablo avec Marcia, avant de rencontrer sa dernière femme,  Hélène, sa nouvelle femme. "Hélène est pour moi le grand amour de ma vie. Jusqu'à présent, j'avais rencontré les femmes de ma vie, avec elle j'ai enfin rencontré la femme de ma mort", confiait-il à Stéphane Deschamps dans A fleur de mots.

Mort de Claude Nougaro 

Après des mois de lutte contre un cancer du pancréas et plusieurs interventions chirurgicales, Claude Nougaro s'est éteint le 4 mars 2004 dans son domicile, à Paris. Le chanteur avait 74 ans et était hospitalisé à Paris depuis quelques semaines, avant de regagner son domiciles pour ses derniers jours. Une messe a été célébrée à Notre-Dame de Paris le lundi 8 mars 2004, en l'honneur de cet immense interprète, dont les cendres seront dispersées dans le ciel de Toulouse.

Hommages et récompenses

En 2004, Les Chevaliers du fiel lui consacrent un sketch en hommage. Un album sort en 2009 composé de 16 reprises du chanteur, enregistré par Maurane. En 1988, Claude Nougaro reçoit le prix de l'artiste interprète masculin de l'année et celui du meilleur album pour Nougayork aux Victoires de la musique. La ville de Toulouse lui rend hommage et baptise un jardin, un collège, une esplanade, une salle de concert et une station de métro en son nom. Claude Nougaro reste aujourd'hui une référence dans le monde de la musique et de la poésie.

Variété française